10,000 B.C.
Limited Edition
Warner Home Video

Réalisateur: Roland Emmerich
Année: 2008
Classification: PG
Durée: 109 / 55 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 26 / 12
Nombre de disques: 2 (DVD-18 + DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
30 juin 2008

On m'avait tellement abaissé le film "10,000 B.C." que je m'attendais à un pur citron, tout ce qu'il y a de plus jaune. "Ce n'est pas réaliste" me disait-on en citant les dents blanches et la peau immaculée de l'actrice principale (et quel joli minois d'ailleurs!). Je me suis retrouvé avec la version "Limited Edition" dans un très beau "steelbook" entre les mains, malheureusement en format DVD plutôt que le disque Blu-ray que j'espérais. À peine le film dans mon lecteur que j'ai été soumis à une histoire peut-être pas réaliste, mais certainement divertissante. Il faut dire aussi que le film est signé par Roland Emmerich, un expert dans le cinéma de divertissement, peu importe ce que la critique dit.

L'histoire raconte celle d'un jeune chasseur de mammouth, durant le dixième millénaire avant Jésus Christ, qui est la clé de l'avenir pour sa tribu, les Yagahi. Mais au départ, D'Leh (Steven Strait) n'est que le fils du traître qui les a laissé tomber pour aller explorer des territoires inconnus. Revenons quelques temps en arrière alors que la vieille mère du village (Mona Hammond) fait le présage de la dernière chasse au mammouth de la tribu et qu'une enfant aux yeux bleus mènera un chasseur vers la destinée de la tribu. L'enfant fait son apparition, seule survivante du massacre de sa propre tribu par des "démons à quatre pattes".

Bien des années plus tard, la petite Evolet (Camilla Belle) a bien grandi et est dans l'œil de D'Leh. Ce dernier participe à la dernière chasse prédite par la vieille mère et réussit par accident à tuer le mammouth et devenir le "chasseur" et gagner la main d'Evolet. Son mentor Tic'Tic (Cliff Curtis), ami de son père, n'accepte pas vraiment la façon dont son élève est devenu un héros. Mais tout cela devient de l'histoire passée alors que les "démons à quatre pattes" attaquent le village. Ils ont tué et kidnappé des gens au nom des "Tout Puissants". Ils ont cependant eu le malheur de kidnapper Evolet et l'amour de D'Leh le mènera au bout de toutes prophéties. Au passage, il apprendra plus sur son père qui n'était pas un traître comme la rumeur le disait, en plus de se faire des amis et de grands alliés.

J'ai été tout simplement été empoigné par histoire fort simple, mais passionnante. Les 109 minutes m'ont paru bien trop courtes, alors que j'en demandais plus. Les séquences de qualité se suivent et ne se ressemblent pas, me faisant regretter de ne pas voir cela en format Blu-ray, surtout les grands plans avec les grandes structures des "Tout Puissants". Les animaux générés par ordinateur sont très bien faits, spécialement le smilodon (un grand chat à longues canines) lorsqu'il était mouillé. Le seul effet visuel totalement raté que j'ai aperçu était celui d'un Yagahi coincé dans le passage de mammouths en cavale. C'était assez poche.

L'image offerte sur ce DVD est très belle, mais un petit peu granuleuse... et atteignant le maximum de résolution possible sur DVD (un manque de détail dans les grands plans). Si j'avais vu ce film il y a quelques années, j'aurais probablement donné une note extraordinaire pour ce transfert bien balancé, mais étant gâté à la haute définition, je ne suis un peu plus difficile. Mais m'aurais probablement plaint du fait que ce film est offert sur un DVD-10 (double côté, simple coche) laissant à peine cinq gigaoctets pour la compression du film qui nous arrive en double, d'un côté plein écran et de l'autre côté - le préférentiel - en panoramique anamorphique. Reste que les couleurs sont bien, les noirs sont profonds, et que généralement c'est très bien. Le son par exemple nous en donne pour notre argent (n'oublier pas d'ajuster votre système de son selon le degré de voisinage qui vous respectera le lendemain). Les séquences d'action sont vraiment englobantes d'ambiophonie au point de vous convaincre d'être de la séquence. J'étais littéralement avec D'Leh lorsqu'il était coincé dans le filet traîné par le mammouth! On se calme là!

Les suppléments de cette "Limited Edition" et du DVD régulier sont exactement les même, le coffret offrant un DVD supplémentaire sous la forme d'un excellent documentaire de National Geographics tiré de leur série sur les prédateurs préhistoriques. On y traite évidemment du smilodon dans tous ses détails, jusqu'au pourquoi il s'est éteint. Les autres suppléments, sur le disque du film, consistent en une finale alterne avec Omar Sharif (le narrateur du film) qui raconte l'histoire à des enfants ainsi que quelques scènes retranchées dont les effets visuels n'ont pas été complétés.

Les critiques ont eu beau chialer, "10,000 B.C." a été le premier film en 2008 à atteindre la marque de 200 millions de dollars au box-office mondial récoltant au total 268.6 millions de dollars autour du monde. Pas pire pour un film budgété à 105 millions avec des acteurs peu connus! Les gens ont probablement aussi aimé cela que moi, mais pour ce qui est de ce DVD les suppléments offerts sont quelque peu maigres.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments4
Vidéo7
Audio8