12 Angry Men
MGM Home Entertainment

Réalisateur: Sidney Lumet
Année: 1957
Classification: G
Durée: 96 minutes
Ratio: 1.66:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (Mono), Français (Mono)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon François Langevin
19 novembre 2003

Les événements de ce film débutent à New York par un après-midi chaud et humide des années 50. Un juge dicte une litanie de recommandations d'usage à un jury composé de douze hommes qui auront à délibérer sur le sort d'un adolescent inculpé du meurtre prémédité de son père. Seul un vote unanime de non-culpabilité pourra lui éviter la peine de mort. Tous semblent déjà convaincus du bien fondé de l'accusation sauf le juré #8 (Henri Fonda) trouvant présomptueux d'envoyer un être à la chaise électrique sans revoir les témoignages et les pièces à conviction qui l'incriminent. Ce questionnement et ce refus de l'évidence soulèveront maints arguments et pousseront les autres membres du jury à se questionner sur les fondements de leurs choix.

"12 Angry Men" est le premier long métrage de Sydney Lumet (connu pour Dog Day Afternoon et Serpico). Basé sur le scénario de Reginald Rose, écrit originalement pour le théâtre, ce film a comme seule prétention de prendre l'auditeur et de lui offrir un siège de première afin d'assister à un des débats les plus captivants que le septième art ait capturé sur pellicule. Ce film se veut une allégorie de la société américaine; la salle de délibération est un microcosme des États-Unis, les membres du jury (excluant le juré #8), le reflet d'une société américaine bourrée de préjugés et d'idées préconçues alors que le juré #8 est le défenseur des droits de la personne. L'image faite du système judiciaire en est une où il est préférable d'être riche et coupable que d'être pauvre et innocent.

MGM respecte le ratio du format d'image original du film et semble avoir mis les efforts nécessaires pour nous donner une belle qualité d'image. Il faut quand même se rappeler que le film a plus de quarante ans. Filmée en noir et blanc, l'image possède une bonne luminosité avec des contrastes et les teintes de gris tout à fait acceptables. Dans le volet audio, le timbre de voix est très bien rendu et aucun bruit de fond n'est audible. D'ailleurs, il n'y a aucune raison d'en demander plus, car ce film en est un de contenu et non d'enveloppe. Le menu est à l'image du film soit minimaliste. La navigation entre les options est triviale. En ce qui a trait aux suppléments, c'est plutôt la dèche, car seule une bande-annonce garnit cette section du DVD et c'est d'ailleurs le seul reproche que l'on peut faire à cette édition.

"12 Angry Men" a remporté plusieurs distinctions (Festival des films de Berlin – Ours d'or, Academy Awards – 3 nominations et Golden Globes – 3 nominations). Sydney Lumet nous rappelle qu'au-delà de nos perceptions se trouve parfois une autre réalité et que l'aboutissement d'une telle croisade ne se fait pas sans heurt.

Le verdict? Eh bien MGM est reconnu coupable de nous offrir un grand classique du cinéma et de lui avoir injecté le souffle nécessaire pour lui rendre justice . Pour son crime, ce dernier est condamné à recevoir toutes mes félicitations.


Cotes

Film9
Menu3
Suppléments1
Vidéo7
Audio7