2 Fast 2 Furious
Widescreen
Universal Studio

Réalisateur: John Singleton
Année: 2003
Classification: 14A
Durée: 108 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Espagnol (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 19
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Jean-Michel Vanasse
27 septembre 2003

Lorsqu'il a laissé partir celui qu'il devait arrêter, l'agent double Brian O'Connor a aussi quitté le monde de la justice. Depuis, il est recherché par tous les corps policiers du pays, ce qui ne l'empêche pas de continuer de courser. À son retour à Miami, Brian est toujours aussi populaire et avec sa Nissan Skyline, il entend bien remporter plusieurs courses. Mais quand les forces de l'ordre réussissent enfin à lui mettre la main au collet, Brian devra faire un choix entre une autre mission d'agent double ou la prison.

La mission consiste à devenir chauffeur pour Verone, un revendeur de drogue international. Brian et son partenaire seront engagés par la ravissante Monica, le bras droit de Verone qui est aussi policière. Brian accepte la mission à condition de pouvoir lui-même choisir son partenaire. Pour ce faire, il rend visite à son ami d'enfance Roman Pearse, un autre amateur de vitesse excessive qui n'a pas toujours toute sa tête.

Même si "2 Fast 2 Furious" n'a pas obtenu autant de succès que son prédécesseur, la formule est toujours aussi bonne. Il y a de très belles voitures sport modifiées, de l'action à n'en plus finir et de splendides actrices. Personnellement, j'ai trouvé le scénario un peu tiré par les cheveux à quelques endroits. J'ai beaucoup de difficultés à croire une voiture qui fait un vol plané. Néanmoins, c'est très divertissant et ça permet de faire rêver un peu les amateurs de voitures.

Il n'y a pas que les passionnés de vitesse qui sont bien servis. Les fervents de DVD aussi en ont pour leur argent. Tout d'abord, le menu est vraiment incroyable. Entre chacune des transitions, il y a une animation faite à l'ordinateur. Au départ, vous devez choisir la voiture que vous désirez. Vous avez le choix entre l'auto que conduisait dans le film Paul Walker, celle de Tyrese ou celle de Devon Aoki. Si vous choisissez par exemple la Mitsubishi EVO de Paul Walker, le menu sera à la couleur de cette voiture et il y aura des extras conçus spécialement pour cette voiture. On voit comment elle a été modifiée et combien aura coûté tout ça. Il y a aussi une entrevue avec Paul Walker qui nous parle de son rôle dans le film. L'autre extra qui vient avec ce menu est le cours de conduite qu'a dû suivre Walker pour savoir comment bien manœuvrer ces bolides de course. Pour les deux autres menus, il s'agit des mêmes suppléments spéciaux, sauf qu'ils sont adaptés pour chacune des voitures.

Cette édition DVD de "2 Fast 2 Furious" est remplie d'extras. Il y a plusieurs petits documentaires. L'un de ces documentaires de production nous donne le point de vue des comédiens et du réalisateur sur cette suite et sur les coulisses du film. Dans une autre, on apprend comment a été réalisée la cascade finale du film. En regardant ça, on voit vraiment qu'une voiture ne peut voler… Dans l'un des documentaires, il y a un membre de l'équipe technique qui nous montre étape par étape comment modifier une voiture. C'est intéressant pour quelqu'un qui veut avoir une auto ultra-puissante, mais cette personne devra débourser pas mal d'argent. On peut aussi assister au tournage du vidéoclip de Ludacris "Act a Fool ". Ce qui est dommage, c'est qu'on ne voit jamais le clip lui-même. Le dernier documentaire sur ce DVD nous montre quand les acteurs ont suivi leurs cours de conduite. Cet extra est très semblable à ce que l'on voit dans les suppléments spéciaux de chacun des menus. On apprend que la comédienne Devon Aki n'avait jamais conduit de voiture avant ça. Voilà une belle façon de l'apprendre.

Comme autres suppléments, nous pouvons voir des prises supprimées du montage final. Chacune d'elle est présentée par le monteur du film et par le réalisateur. À la suite de ça, on a la possibilité de regarder des "bloopers" du film. On peut aussi regarder le film en écoutant les commentaires du réalisateur John Singleton. Ils concernent principalement le tournage et sur le choix des lieux. Il nous raconte aussi ce qui se passe dans le film. Une autre option qui m'intéresse toujours, c'est des anecdotes qui apparaissent sous forme de texte à plusieurs moments du film. On apprend par exemple que Eva Mendes aurait aimé être designer d'intérieur si elle n'avait pas été actrice et que Cole Hauser adore jouer des rôles de méchants dans ses films.

Comme le film et ses suppléments, la technique du DVD "2 Fast 2 Furious" est aussi de bonne qualité. Le transfert est irréprochable, l'image est belle même lors des courses de nuit. Ce n'est jamais trop sombre ou trop clair. Les couleurs sont aussi très bien équilibrées. Pour le son, c'est très bien, par contre, le son des voitures ne fait pas vibrer grand-chose. Par contre, l'ambiophonie est presque toujours présente dans le film. Comme piste sonore, il s'agit beaucoup de musique hip-hop.

Ce qui m'a marqué sur le DVD "2 Fast 2 Furious", ce sont les nombreux avertissements du genre "ne faites pas ça à la maison". Mais on n'a qu'à regarder le phénomène des courses de rues pour se rendre compte qu'il n'y a pas beaucoup de monde qui suit ces recommandations.


Cotes

Film8
Menu10
Suppléments8
Vidéo8
Audio8