About a Boy
Widescreen Edition
Universal Home Video

Réalisateurs: Chris Weitz, Paul Weitz
Année: 2002
Classification: PG-13
Durée: 102 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca
Le livre sur lequel ce film est basé est disponible chez : Amazon.ca

Selon Raphaël Martin
10 mai 2003

Dans le monde d'aujourd'hui, avec toutes les technologies qui nous entourent, nous pouvons affirmer que chaque être humain vit sur une île. En tous cas, c'est ce que croit Will Lightman, un riche célibataire de 39 ans qui vit sur les droits d'auteur d'une chanson de Noël et qui multiplie les conquêtes féminines. Will se plaît dans sa vie de bourgeois. Il en est le personnage principal, la star. Il change cependant d'avis le jour où il fait la connaissance d'une mère célibataire. Bien qu'il déteste profondément les enfants, Will est prêt à mentir à profusion afin de conquérir sa prétendante. Cette rencontre lui fait alors réaliser que les mères monoparentales sont de véritables trésors cachés, voire des bombes sexuelles inexploitées. Il décide donc de partir à la recherche de ces précieux joyaux. Mais sans le vouloir, il croise sur son chemin Marcus, un gamin de 12 ans qui a de la difficulté à se faire accepter par les jeunes de son âge. Will lui montrera comment être "cool", alors que Marcus lui apprendra qu'il est préférable de dire la vérité dans la vie plutôt que des sornettes.

Ce film m'a agréablement surpris. Je dois avouer d'emblée que je ne suis pas le plus grand fan de Hugh Grant. Je trouve qu'il joue toujours le même rôle de célibataire timide. Bon, dans "About A Boy", Grant joue encore un célibataire, mais son personnage a plus de mordant, est moins paresseux et renfermé. De son côté, Nicholas Hoult, qui fait ici sa première apparition au cinéma, offre un Marcus sincère et attachant. Le film est réalisé par les frères Chris et Paul Weitz qui ont créé la comédie pour adolescents American Pie. Mais ici, il ne faut pas s'attendre à des gags en-dessous de la ceinture, loin de là. Nous avons plutôt droit à un humour intelligent qui réside dans la subtilité du scénario. "About A Boy" est basé sur le roman du même nom écrit par Nick Hornby. Ce dernier est également l'auteur de High Fidelity, une autre comédie britannique qui mettait en œuvre John Cusack. Très présente tout au long du film, la superbe musique de Badly Drawn Boy allie à la fois émotion, énergie et gaieté. Elle se veut un apport important à cet excellent long-métrage. La piste sonore Dolby Digital 5.1 permet d'entendre parfaitement la musique composée par cet artiste.

Les suppléments d'"About A Boy" sont plutôt nombreux et ont la qualité de n'être que sur un disque. Ils sont tous en anglais, mais des sous-titres français sont disponibles. En premier lieu, il y a l'inévitable documentaire sur la production. D'une durée de dix minutes, ce reportage rapporte différentes entrevues réalisées pendant le tournage. Il est entrecoupé de quelques scènes du film, mais sans en abuser. Ce documentaire, de nature traditionnelle, est tout de même bien intéressant, mais ne divulgue pas beaucoup d'informations inédites. Le menu pour naviguer sur le DVD est simple et ne cause aucun problème. La page principale est bien faite et nous y voyons certains extraits du film. Cependant, le reste du menu est statique et peu intéressant. Nous avons ensuite l'occasion de visionner neuf scènes supprimées ou allongées avec, en option, les commentaires des réalisateurs. La plupart des scènes sont intéressantes et ont été enlevées pour de petits détails. Elles offrent un bon complément à l'histoire.

Deux vidéoclips de Badly Drawn Boy sont disponibles sur le disque, soit "Silent Sigh" et "Something To Talk About". Ces chansons sont tirées de la trame sonore du film qui a été entièrement conçue par ce chanteur. Durant les deux clips, nous pouvons y voir quelques scènes du film. Également, afin de vous convaincre d'acheter la trame sonore, il y a une courte publicité de l'album. Il y en a sûrement plusieurs, moi le premier, qui doivent se demander "mais qui donc est Badly Drawn Boy"? Eh bien, les concepteurs du DVD ont pensé à vous et ils y ont inclus une entrevue avec l'artiste anglais. Durant ces quelques vingt minutes, Damon Gough parle de ses débuts dans le monde de la musique. Il raconte que le succès de son premier album, The Hour Of Bewilderbeast, l'a un peu pris par surprise et il souhaite que son nouvel opus, Have You Fed The Fish?, connaisse le même engouement.

Will Lightman vit sur les droits d'auteur de la chanson de Noël, "Santa's Super Sleigh", qui est très populaire en Europe. Si vous connaissez cette chanson et que vous avez toujours souhaité avoir les paroles, sachez qu'elles sont aussi sur le DVD. Puisque le film a été tourné en Angleterre, certains mots ou expressions anglaises sont moins bien connus en Amérique. Il y a donc un dictionnaire anglais-anglais pour démystifier le tout. Pas moins de 17 expressions sont répertoriées dans ce dictionnaire qui se veut très intéressant, car nous y voyons chacune des scènes du film où ces expressions ont été formulées.

Pour ce qui est de la piste de commentaires, ce sont les deux frères Weitz qui s'en sont chargés. Ces derniers discutent des différents plans de caméra qu'ils ont particulièrement appréciés, des lieux de tournage qui leur ont causé certains maux de tête et des acteurs qui ont tous été très patients sur le plateau. Cette piste est intéressante, mais les deux réalisateurs auraient pu être davantage volubiles.

Enfin, comme derniers suppléments, il y a une courte bande-annonce du film, ainsi que celles de A Beautiful Mind, Erin Brokovich, Family Man et Johnny English. Nous pouvons aussi consulter les notes de productions ainsi que des filmographies. Quelques suppléments se retrouvent également sur DVD-ROM.


Cotes

Film9
Menu7
Suppléments7
Vidéo9
Audio9