Affliction
Lions Gate

Réalisateur: Paul Schrader
Année: 1997
Classification: R
Durée: 114 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 24
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Thierry Lacime
26 juin 2003

Wade Whitehouse (Nick Nolte) est un shérif solitaire d'une petite bourgade du New Hampshire. Le vrai "patron" des lieux est un certain Gordon Lariviere (Holmes Osborne) à qui appartient la grande majorité des terres et qui fait travailler beaucoup de monde au village, Wade y compris. Mais un jour, un accident de chasse vient bouleverser ce petit coin tranquille.

Dans ces petits villages de campagne, chacun peut avoir plusieurs fonctions. Wade, policier local, se retrouve parfois à conduire la déneigeuse en hiver par exemple. Pourtant, les pensées de Wade sont parfois ailleurs. Son enfance n'a pas été facile avec un père (James Coburn) alcoolique qui n'hésitait pas à user de la force même sur ses enfants. Sa vie personnelle n'a pas été mieux. Il est aujourd'hui séparé de sa femme Lillian qui a emmené avec elle leur fille unique Jill. Même son frère Rolfe (Willem Dafoe) qui a vécu avec lui les années difficiles de l'enfance est aujourd'hui professeur dans une école éloignée. Ses seules attaches locales restent ses parents, qu'il visite à l'occasion et Marge (Sissy Spacek), sa petite amie qui l'accepte tel qu'il est, avec ses humeurs et ses mauvais moments.

Mais Wade cherche surtout à s'éloigner de toutes ces pensées horribles et encore moins à ressembler à son père. Mais un malheur n'arrive jamais seul. Alors qu'il cherche justement à se bâtir une meilleure vie, il perd petit à petit ce qui lui donnait encore de l'espoir dans cette misérable vie d'arrière-pays. Tout d'abord, suite à un malheureux malentendu, son ex-femme obtient le retrait de la garde de leur fille. Puis un jour, en visitant ses parents, il découvre sa mère morte de froid dans son lit, elle qui l'a trop souvent soutenu dans les élans de colères de son père. La volonté d'avancer de Wade en prend un sacré coup. Et tout ce qu'il a fui se retournera contre lui : son père.

Utilisant les décors froids et sombres du New Hampshire en hiver, le réalisateur plante rapidement l'environnement de son film. Par journée de tempête de neige, on ne voit pas plus loin que notre personnage principal voit son avenir. Les images du passé de Wade sont volontairement surexposées et granuleuses, filmées à la main, comme pour faire ressortir la peur qui y est associée . Les personnages se font connaître petit à petit avec leurs caractéristiques principales ce qui nous permet de les "étiqueter" et de comprendre leur position. On pourra regretter quelques allées et venues parfois longues dans l'histoire qui nous obligent de se rappeler où nous en étions rendus.

Paul Shrader se fait rare aux yeux du public, mais pourtant il hante les couloirs du cinéma depuis de nombreuses années. On lui doit des films comme American Gigolo et plus récemment le très bon Auto Focus. Mais il est aussi l'auteur des scénarios de grandes productions telles que Taxi Driver, Raging Bull et The Last Temptation of Christ, pour ne citer que ceux-là. Autant dire qu'il n'en est pas à ses débuts. Son prochain film en tant que réalisateur sera non pas une suite, mais le début de The Exorcist, prévu en 2004. Les amateurs trépignent.

Lions Gate nous offre une édition limite pour ce film, ni plus ni moins. Le DVD contient une version panoramique anamorphique offrant malgré tout une belle image. La version du DVD de 1999 offrait une image de moins bonne qualité et surtout non anamorphique. Le son est quant à lui offert avec une piste Dolby Stéréo anglaise. Le menu est statique avec des images du film en fond transparent. Il n'y a aucun supplément (mis à part si on choisit le logo Lions Gate sur la page de menu principale et qui nous permet de voir la bande-annonce du film présenté ici).

En 1999, James Coburn gagna l'Oscar (le seul de sa grande carrière) du meilleur second rôle pour son personnage du père de Wade. Nick Nolte fut lui aussi nominé la même année pour le rôle principal, mais ne gagna pas. Il remporta par ailleurs trois prix pour ce rôle dans des festivals internationaux et fut en plus nominé deux autres fois, toujours pour son personnage de Wade Whitehouse.

"Affliction" est un excellent film de situation avec des acteurs au meilleur de leur forme, surtout Nolte et le regretté Coburn. Et même si parfois on s'égare dans ces petits chemins enneigés du New Hampshire, on prend pitié pour ce pauvre policier qui ne semble vraiment pas être né sous une bonne étoile.


Cotes

Film8
Menu1
Suppléments-
Vidéo8
Audio6