Against The Current
Entertainment One

Réalisateur: Peter Callahan
Année: 2008
Classification: 14A
Durée: 98 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212104572

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
23 novembre 2010

Souvent utilisé comme tremplin à un récit littéraire ou visuel, le thème de la mort a toujours eu une place prédominante dans le cinéma d'auteur. À la fois présenté comme un facteur tabou dans notre communauté, ce sujet a constamment été considéré comme étant le plus délicat et le plus redouté que l'on puisse insérer dans une conversation. Notamment amplifiée par son côté glauque et à cause de la douleur qu'elle procure, la mort a toujours occupé une très grande place dans notre société. Habituellement utilisée dans des contextes religieux ou anthropologiques, cette étape de vie possède malgré tout divers visages. Parfois reconnue comme un événement apeurant ou à d'autres moments perçue comme un état libérateur face à une trop grande souffrance à toutes autres raisons. Parmi les films qui ont eu l'audace d'utiliser ce sujet complexe, la production "Against The Current" se montre sombre et lourde.

Celle-ci nous raconte l'histoire de Paul Thompson qui, cinq ans après le décès de sa femme enceinte se plongera dans une aventure peu commune. Tout en décidant de descendre la rivière Hudson à la nage, notre héros se lance dans une tentative désespérée afin de retrouver goût à la vie. Accompagné de son ami d'enfance Jeff et un professeur dénommé Liz, ces trois comparses vivront un "road trip" peu orthodoxe.

Composé d'une histoire au fondement très sombre, le film "Against The Current" s'illustre par son traitement trop pessimiste. Malgré quelques scènes loufoques afin d'atténuer la lourdeur de ses propos, cette tentative se démontre malheureusement peu efficace. Avant tout, basé sur des réflexions pompeuses sur la mort, l'ensemble de cette production se dénote par un manque de profondeur au niveau de la construction de ses personnages. Résolu à se plaindre au lieu de tenter de résoudre ses problèmes, le protagoniste Paul Thompson ne dégage que très peu d'évolution en matière de bagage psychologique durant tout le récit. D'un caractère laconique et peu attachant, l'attitude désespérante de son héros principal nous dérange tout au long de son visionnement. Malheureusement, cet aspect se retrouve amplifié par notre incompréhension face à l'obsession inconcevable de son protagoniste pour la mort. Agrémenté d'un message peu subtil exploitant la mort comme l'unique échappatoire à la souffrance, le tout n'offre à aucun moment une note d'espoir. Également agrémenté d'une réalisation anémique ainsi que d'une interprétation froide de la part de ses comédiens, le visionnement du film "Against The Current" n'offre malheureusement que très peu de plaisir.

Sur le plan technique, l'aspect visuel de ce produit s'avère être chancelant dans sa totalité. Parsemée de grains autant dans les scènes de jour que celles de nuit, l'image est floue du début jusqu'à la fin. Tout en proposant des couleurs délavées, celle-ci est confrontée à d'énormes problèmes de contrastes qui nous empêchent de bien distinguer chacun des éléments présentés à l'écran lors des scènes d'ensemble. Du côté son, la piste sonore Dolby Digital 5.1 manque cruellement de profondeur malgré une reproduction claire des dialogues. Par sa quasi-absence de sons ambiants, l'univers audio de cette production paraît aussi peu remarquable que le film lui-même.

La section des suppléments se démontre pauvre en élément informatif. Ne contenant qu'un très court segment dans lequel on nous présente des entrevues avec les artistes qui ont participé au tournage, celui-ci s'avère davantage conçu en guise de publicité. Le tout se conclut par des bandes-annonces ainsi que par des scènes retranchées au montage, lesquelles n'enrichissent en rien la faible teneur de cette section.

Le long métrage "Against The Current" se prend trop au sérieux et il n'arrive malheureusement pas à nous émouvoir par faute d'attachement envers les personnages. Également, constituée d'une vision de la mort trop pessimiste et peu développée le visionnement de cette œuvre n'apporte que très peu de chose pouvant servir dans nos réflexions personnelles.


Cotes

Film5
Présentation6
Suppléments3
Vidéo5
Audio5