All I Want
Columbia TriStar Home Entertainment

Réalisateur: Jeffrey Porter
Année: 2002
Classification: 14A
Durée: 93 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 28
Nombre de disques: 1 ((DVD-5))

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Martin Albert
27 août 2003

Prenez des vedettes connues du moment, ajoutez-y un charmant scénario et vous obtenez non pas un film du siècle, mais un excellent divertissement pour une soirée tranquille. Originalement titré "Try Seventeen", "All I Want" raconte l'histoire de Jones Dillon (Elijah Wood connu pour son rôle dand The Lord of the Rings), un jeune homme texan (sans accent, car il a grandi à l'est) de dix-sept ans qui s'en va au collège loin de chez lui, question de s'éloigner de sa mère (la flamboyante Blanche jouée à merveille par Elizabeth Perkins) qu'il déteste parce qu'elle ne veut pas lui dire la vérité quant à son père. Il n'a jamais connu son père, mais il lui écrit des lettres (qu'il n'envoie jamais, car il ne connaît pas son adresse) à propos de ses journées. Dans ses lettres, un peu comme dans le film Billy Liar, il imagine les situations difficiles de sa journée à son avantage. Il traîne ses lettres avec lui dans une grosse malle et personne d'autre que lui n'en connaît l'existence.

Jones est une personne timide qui ne réplique pas à rien et qui tente de vivre sa vie aussi bien qu'il le peu sans trop déranger. Étant donné qu'il ne peut pas endurer son cochambreur au collège, il décide de se trouver un appartement. D'une façon assez déterminée, il fera son chemin, en surprenant plus d'un. Il se fait rapidement des amis parmi les autres locataires de son immeuble dont tout d'abord Brad (Aaron Pearl), le cowboy à tout faire qui vit au rez-de-chaussée, ainsi qu'avec les deux filles qui vivent sur le même étage que lui. Il y a Lisa (Mandy Moore), la fille un peu obsédée sexuelle qui veut devenir une actrice et Jane (Franka Potente), une photographe qui travaille dans un magasin de disques et qui possède une voiture qui tombe toujours en panne.

Le film nous fait voir une tranche de vie simple et ordinaire de tout ce beau monde. Jones est un gars qui a une personnalité qui absorbe les habitudes des autres pour mieux s'y confondre. Il fume parce que Jane le fait, il prend un verre parce que Lisa boit tout le temps du vin et il tire du six coups avec Brad pour se faire accepter. Brad sait quant à lui ce qui se passe chez ses voisins en analysant les pas faits sur son plafond. Donc, il sait que Jones a l'œil pour Jane, mais passe quand même bien du temps avec Lisa. Jane ne l'approche pas aussi rapidement que Lisa, mais le considère bien vite, mais en tant qu'ami puisqu'elle est plus âgée que lui.

Cela est coupé au couteau lorsque Jane et Jones ont un accident de voiture. L'ancien copain de Jane refait surface et Jones apprend du même coup que celui-ci a trompé Jane avec une autre fille, la raison de leur séparation. Un choc pour Jones sur bien des niveaux, surtout que Jane veut repartir avec ce gars-là. Jones saura-t-il lui faire changer d'idée?

La raison pour laquelle j'ai visionné ce film est principalement pour voir la performance de Franka Potente qui était à la hauteur de mes attentes. D'avoir le maintenant célèbre Elijah Wood interprétant le rôle principal est un bon boni. Ses yeux bleu clair m'ont tout de même dérangé durant le film. Il y a beaucoup de gros plans sur lui et cette pâleur du regard me donnait l'impression de voir un extra-terrestre. Dans le film, nous pouvons aussi voir Deborah Harry jouer le rôle d'une dame dans une boutique de meubles usagers qui essai de charmer les jeunes hommes comme Jones. Mandy Moore avait quant à elle la sonorité d'une blonde niaiseuse à plusieurs reprises et son interprétation était tout de même intéressante. Le scénario du film est intelligent et tous les dialogues ont bien du sens. Aucun problème de ce côté, à part le fait que ce ne soit pas du grand cinéma.

Le DVD de ce film est bien ordinaire. Le menu est simplet et tout aussi attrayant que la couverture du DVD et comme supplément, nous n'avons que quatre bandes-annonces. Cependant, la qualité audio-vidéo du DVD est très bonne. Les noirs sont profonds et les couleurs bien définies. Que la scène soit sombre ou claire, très peu d'artéfacts de compression sont visibles. Le son n'est pas très ambiophonique pour une piste Dolby Digital 5.1, mais tout de même très bien pour ce type de film.


Cotes

Film7
Menu1
Suppléments1
Vidéo7
Audio7