Along Came A Spider
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Lee Tamahori
Année: 2001
Classification: R
Durée: 103 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20), Français (DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez :

Selon Christian Joanette
9 février 2002

Une autre enquête du détective Alex Cross. En effet, ce suspense policier fait suite à Kiss The Girls, sorti en 1997. Dans cette enquête, Alex Cross fait face à un kidnappeur (Gary Soneji) qui enlève la fille d'un sénateur, qui fréquente une école de personnalité détenant un haut niveau de sécurité. Après son cours, le professeur Soneji demande une rencontre à une étudiante (Megan) pour lui faire part des fichiers informatiques échangés pendant les cours, prétexte pour procéder au kidnapping. Lorsque la sécurité se rend compte de la situation, ils sonnent l'alerte. Ils soupçonnent immédiatement Soneji de l'enlèvement et la police le recherche activement. Pendant ce temps, Soneji communique personnellement avec Cross (celui-ci est en retraite depuis la mort accidentelle de sa partenaire lors d'une poursuite policière) pour lui demander de s'occuper de cette affaire. Le détective et son assistante Jezzie iront au domicile de cette dernière se creuser les méninges pour essayer de comprendre pourquoi la fille d'un sénateur a été enlevée et non pas l'enfant d'un président ou d'un représentant d'un autre pays qui fréquente justement la même école!

Jezzie à des soupçons à propos du garçon (Dimitri) du représentant de l'ambassade de Russie (tiens donc). Il décide, lui et Jezzie, d'aller passer la nuit en face de la maison pour assurer la sécurité. Pendant que Dimitri fait de l'Internet, il reçoit un message de Soneji (qui se fait passer pour Megan) lui disant de sortir de chez lui pour aller l'appeler sur le téléphone public en face au numéro qu'il lui a donné. Et c'est avec une étonnante agilité que ce garçon d'à peine 12 ans réussi à déjouer les caméras et autres systèmes de surveillance de la maison pour sortir à l'extérieur (quelle drôle de coïncidence).

C'est des choses comme ça que j'ai trouvé ridicule dans ce film. Un autre exemple, lorsque Cross se rend chez Jezzie, celle-ci ne s'y trouvant pas, il rentre par effraction et commence à vouloir jouer sur le PC de Jezzie. Mais le PC de Jezzie demande un mot de passe, et ça prend deux secondes à Cross pour trouver le mot de passe. J'ai trouvé cette scène assez improbable. Il me semble que Cross n'a pas mis beaucoup de temps à trouver le fameux mot de passe. Depuis le début du film qu'il se creuse la tête pour essayer de comprendre Soneji, et voilà qu'en deux secondes, il réussit à découvrir un mot de passe qui lui donne accès à des articles (tous bien formaté avec les informations qu'il a besoin). Là aussi, c'est une des scènes assez improbable. Il regarde la photo de la maison, et fait un zoom assez impressionnant pour lire l'adresse. C'est pratiquement impossible de faire un zoom de cette grosseur et de réussir à lire une adresse.

J'ai bien aimé ce film, c'est quand même un très bon suspense malgré quelques scènes impossibles. J'ai beaucoup aimé les prises de vues, tantôt sur terre, tantôt aériennes des premières scènes. C'est d'ailleurs les images de la poursuite automobile où la partenaire de Cross se fait tuer, que nous voyons au début du film. Par contre, la scène de l'accident d'auto ne m'apparaît pas très bien faite. Elle est trop artificielle, l'auto ne bouge pas de façon assez fluide. Peut-être une trop grande assistance infographique? De toute façon, c'est la seule scène du film qui m'a fait le plus grimacer. Je n'ai pas trop bien compris pourquoi Soneji communique avec Cross non plus, soif de couverture médiatique peut-être? Cela m'a un petit peu échappé…

Lorsque nous insérons le DVD, l'animation initiale est pas si mal et après un instant, nous voyons une animation qui fond de l'un à l'autre des visages des quatre principaux acteurs. Il n'y a pas transitions entre les menus qui ne sont pas compliqués du tout à comprendre. Il y a une bande-annonce du film et un documentaire derrière les caméras où Freeman essaie d'expliquer la psychologie de son personnage ainsi que celle de Soneji. Il parle un peu de l'histoire ou de certaines anecdotes. Pour ce qui est des extras, c'est tout ce que contient le DVD, alors si c'est ce que vous recherchez d'un DVD, vous allez devoir vous rabattre sur un autre.

La qualité de l'image est excellente, je l'ai même regardé plusieurs fois sur ce point, celle du son est constante pour ce qui est de chaque langue. La qualité générale du DVD est très bien faite, je n'ai rien à reprocher sur ce point.


Cotes

Film8
Menu7
Suppléments5
Vidéo9
Audio7