Amazons And Gladiators
Trimark / Lions Gate

Réalisateur: Zachary Weintraub
Année: 2000
Classification: R
Durée: 89 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 18
Nombre de disques: 1

Ce DVD est disponible chez :

Selon Martin Albert
9 février 2002

"Amazons And Gladiators"… déjà le nom semble être volé au film Gladiator mais c'est encore plus vrai lorsque nous comparons les boîtiers. Le film lui-même emprunte à l'histoire de cet autre film mais aussi de bien d'autres. La copie la plus flagrante est de Fight Club lorsque les filles se font dire les règlements des Amazones! C'est un film « spoof » mais sérieux. C'est sûr que ce film attire la clientèle male avant tout avec toutes ces belles femmes (et ma femme dit que ça pas dû coûter cher pour les uniformes des servantes) mais l'histoire est tout de même intéressante.

L'histoire se passe, bien sûr, au temps des romains. Le Général Marcus Crassius est trop populaire aux yeux des gens pour avoir capturer Spartacus. César, jaloux de son succès, l'envoi en tant que gouverneur dans une petite province bien éloignée. Il règne quand même avec une main de fer sur son territoire. Un jour, alors qu'il détruisait un village, il décida de faire souffrir une petite fille nommée Serena en tuant ses parents et en capturant sa soeur. Elle se fait acheter, son amie et elle, par un gars qui entraîne des petites filles à devenir danseuses.

Dix ans plus tard, elles sont devenues de belles femmes et Serena est offerte à un sénateur romain pour plus qu'une danse mais le tue et se sauve. Elle finit par joindre, toujours avec son amie, les rangs des Amazones mais sa soif de revanche la rend facilement en danger. Sous les conseils d'une vieille dame, elle confronte sa soif de sang pour mieux maîtriser l'art du combat pour venir à sa fin… celle de la revanche de ses parents. Bizarre comme concept.

Malgré la ressemblance avec d'autres, ce film est tout de même très intéressant. Les décors et les costumes nous mettent dans l'atmosphère mais je n'avais pas l'impression que c'était dans une province romaine mais plutôt dans un champ plus au nord. En fait c'est filmé à Vilnius, la capitale de la Lituanie (au-dessus de l'ex-URSS) – Ils ont dû avoir "frette" habillé comme ça!. Les combats sont réalistes et les blessures sont très détaillées (sauf que les bleues apparaissent drôlement vites).

Lors de l'insertion du DVD, nous avons droit à une série de bandes-annonces (O, The Golden Bowl et Route 666) suivit d'un menu animé des photos des personnages du film. Le menu n'offre que la sélection des chapitres qui est quant à elle statique. L'image du film est anamorphique ce qui n'est pas habituel pour Trimark (mais continuez comme ça!). Elles est bien claire et ne montre aucun signe de faiblesse. La piste sonore est bien rendue. Une piste sonore en Dolby Digital 5.1 aurait peut-être bien amélioré les scènes de combat. À part les bandes-annonces du début, il n'y a pas d'extras.

Intéressant petit film qui fait bien son travail de simplement vous divertir.


Cotes

Film6
Menu5
Suppléments1
Vidéo7
Audio6