The Adventures Of Tom Thumb And Thumbelina
Buena Vista Home Entertainment

Réalisateur: Glenn Chaika
Année: 2002
Classification: G
Durée: 75 minutes
Ratio: 1.33:1 (4:3)
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Martin Langlois
4 novembre 2002

Disney, par l'entremise de sa filiale Buena Vista Home Entertainment, nous propose une association nouvelle entre deux personnages bien connus du milieu de la littérature pour enfants. Thumbelina provenant de la création de Hans Christian Andersen et de Tom Thumb, mieux connu en français sous le nom de Tom Pouce. Ce dernier n'est pas le dernier venu des personnages de l'imaginaire enfantin puisqu'il date d'aussi loin que 1812, création de Jacob et Wilhelm Grimm célèbres philologues allemands.

L'histoire est fort simple. Kidnappés en bas âge, nos deux personnages sont élevés dans deux hémisphères opposés. Tom est guidé par un gentilhomme qui lui enseignera les principes fondamentaux de la vie dans une atmosphère convenable, remplie de compréhension. Dans un autre ordre d'idées, Thumbelina se retrouve emprisonné par un directeur de cirque qui ne veut que faire de l'argent et profiter de la fillette dans un milieu rude et peu accueillant. Les deux seront appelés à quitter leur environnement pour faire cavalier seul dans la vie. Jusqu'au jour où ils se rencontrent et se rendent compte qu'ils ne sont pas seuls dans leur petitesse et partent à la recherche de leurs familles. Le tout ne sera évidemment pas sans embûches. Une série d'aventures les attend avant d'atteindre leur but ultime.

Je ne peux pas écrire que nous soyons en présence d'une production d'aussi grande qualité que les "vrais" Disney. C'est d'ailleurs sans doute pour cette raison qu'elle est présentée sous la bannière Buena Vista. On a l'impression d'un retour en arrière avec la forme de dessin utilisé. Les images et décors entourant les personnages sont difformes. Rien ne semble droit. On a voulu créer un environnement, que je ne qualifierais pas d'abstrait, mais à tout le moins bizarre. Par exemple, les maisons sont toutes penchées, les personnages caricaturés au maximum. Certains ont un ventre énorme et des jambes presque linéaires. C'est un grand effet de démesure. Les couleurs sont également frappantes, concentrées et pas nécessairement bien agencées. Les enfants de mon "public test" ont peu apprécié malgré une action qui se déroule rondement. Trop vite en fait. Sans crier gare, nos deux personnages se retrouvent, se connaissent et la demande en mariage se fait ! Une autre démesure qui témoigne à l'occasion d'une certaine réalité.

Il ne faut pas dédaigner le côté pédagogique du film qui enseigne les principes d'amitié et d'entraide. De façon omniprésente, en fait. Et pour cela, le visionnement du DVD en vaut la peine. L'image de format plein écran est claire, mais la présence occasionnelle de vibration est perceptible. Cette vibration nous rappelle, bien malgré elle, que les dessins animés sont une succession interminable de dessins qui sont parfois moins bien agencés et manipulés. Ce défaut est par contre minime. Le son apporte peu de contraste ou d'effet spécial au film. Surprenant de ne pas retrouver de trame française, malgré qu'un clin d'œil à la langue est utilisé par un des personnages. La piste sonore est composée de chansons interprétées par Jennifer Love Hewitt (I Know What You Did Last Summer) et Elijha Wood (Lord of the Rings : The Fellowship of the Ring), deux figures montantes d'Hollywood. Disons que je n'accourrais pas au disquaire le plus proche ! Le menu principal est animé sous forme panoramique, explorant le monde et les personnages, tout en nous offrant les options standards de sélection DVD.

Les extras sont pour ainsi dire inexistants. On retrouve une section où il nous est possible de retrouver uniquement les chansons du film. Une forme de sélection de chapitre exclusivement pour les chansons, qui nous ramène à la séquence voulue. Également, une série de bandes-annonces pour la promotion de neuf autres productions.

Il arrive parfois que les standards Disney soient difficiles à maintenir et, malheureusement, c'est le cas ici. Injuste comparaison avec les grands classiques. À regarder comme un divertissement sans plus. Malgré cela, Disney fait de grandes et belles productions. Je ne peux leur tenir rigueur en espérant qu'ils ne répètent pas l'exercice trop souvent !


Cotes

Film5
Menu7
Suppléments4
Vidéo7
Audio6