The Adventures of the American Rabbit
MGM Home Entertainment / MGM Kids

Réalisateur: Nobutaka Nishizawa, Fred Wolf
Année: 1986
Classification: G
Durée: 82 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (Mono)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Alexandre Martin
25 janvier 2005

Bien que ce film soit totalement inconnu au nord des États-Unis, "The Adventures of the American Rabbit" a eu un certain succès chez nos voisins du sud. Le film et le message patriotique de bas niveau qu'il véhicule, s'apparentant à un subtil lavage de cerveau, étaient présentés régulièrement à la télévision américaine et dans les cinémas pour enfants. Afin d'initier les Canadiens et Québécois à cette oeuvre, MGM nous le présente donc sur DVD.

Rob Rabbit, malgré les apparences, n'est pas un lapin comme les autres. En effet, lorsqu'il le désire, il lui est possible de se transformer en "American Rabbit", un superhéros aux pouvoirs multiples: il peut voler, soulever de fortes charges, aller très vite et, par-dessus tout, a des patins à roulettes intégrés aux pattes. Mais personne ne lui connaît ce talent, à part ses parents. Ainsi, quand vient le temps d'aider la population de San Francisco, victime d'une bande de voyous (des chacals) et de leur chef, l'alter ego de Rob est donc bien utile.

"The Adventures of the American Rabbit" est un bien étrange film. Tout d'abord, le personnage est calqué sur Superman, avec moins de pouvoirs et des patins à roulettes. Tout y est identique, jusqu'aux couleurs du costume (en fait, c'est encore pire que celui de Superman: le costume d'American Rabbit est littéralement un drapeau américain...). Même en "civil", Rob se déguise en portant des lunettes, comme Clark Kent. Bref, l'imagination des concepteurs était assez limitée. Ensuite, le message véhiculé par l'histoire est aussi ambigu; on veut valoriser l'entraide et le travail de groupe (même le communisme!), mais, évidemment, c'est toujours American Rabbit qui vient sauver les autres. Bref, c'est comme si, finalement, on a beau essayer de s'en sortir par nous-même, sans l'égide d'un être supérieur (déguisé d'un drapeau américain...), il est impossible de s'en sortir. Bref, tout cela est bien étrange...

Techniquement, le film est bien ordinaire. L'image comporte de nombreuses égratignures et poussières, causées par le matériel source. La compression est par contre adéquate, du fait que l'animation n'est pas trop complexe (beaucoup d'arrière-plans fixes) et que les dessins comportent de grandes surfaces monochromes. Il est à noter que le film était originellement en version panoramique; la version présentée a donc été charcutée ("pan & scan"). La piste mono (encodée Dolby Surround) est adéquate, sans problèmes majeurs. On ne note aucune fréquence extrême, mais on ne note pas non plus de saturation ou distorsion. On ne note aucun problème au niveau de la compréhension des dialogues, et la musique, aussi mauvaise soit-elle, est bien intégrée à la piste sonore. D'ailleurs, au sujet de la musique, c'est, à s'y méprendre, la même que celle de Superman, mis à part le fait que ce soit au synthétiseur... Aucun supplément n'est inclus pour ce DVD. Le menu du DVD est fixe, sans musique en arrière-plan.

Bref, il est étonnant que les distributeurs canadiens de MGM nous offrent ce film qui n'offre aucun attrait à la population canadienne (ni aux cinéphiles, d'ailleurs). De plus le DVD ne comprenant que le film, l'intérêt est donc pratiquement nul.


Cotes

Film4
Menu1
Suppléments-
Vidéo6
Audio6