Coffret Astérix [Blu-ray]
LOL Disctribution / Mediatoon

Réalisateurs: Ray Goossens / René Goscinny, Albert Uderzo / René Goscinny, Albert Uderzo
Année: 1967 / 1968 / 1976
Classification: G
Durée: 65 / 69 / 78 minutes
Ratio: 1.33:1
Codec: 720p (VC-1)
Langue: Français (DDST), Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (BD-25)
Code barres (CUP): 628586378735

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
27 avril 2011

Les adeptes de l'émission Ciné-cadeau qui se déroule pendant le temps de Noël sur les ondes de Télé-Québec ont déjà vu des centaines de fois les dessins animés sur Astérix. Voici qu'un nouveau distributeur a décidé d'éditer en Blu-ray les trois aventures les plus populaires du héros gaulois! L'idéal pour renouer avec sa jeunesse à l'aide de ces fantaisies qui n'ont pas pris une seule ride.

Astérix et son bon ami Obélix sont toujours présents pour secourir les David qui doivent affronter des hordes de Goliath. Dans "Le Gaulois", ils doivent délivrer le druide Panoramix des griffes des méchants Romains. Lors de '"Astérix et Cléopâtre", ils prêtent main forte à un pauvre architecte qui a la mission de construire un palais royal. Et pendant "Les 12 travaux d'Astérix", le duo inséparable cherche à remporter un pari pris avec Jules César.

Que de souvenirs! Des différentes bandes dessinées qui ont orné l'enfance de plusieurs personnes (Tintin, Lucky Luke, Boule et Bill, etc.), Astérix est certainement celle qui a reçu le meilleur traitement en animation. L'humour vif, la critique sociale et les anachronismes savoureux de René Goscinny ressortaient aisément, tout comme les dessins si uniques et particuliers d'Albert Uderzo. Comment résister à ces personnages si attendrissants et à ces situations hilarantes? Même si les trois épisodes ont vu le jour entre 1967 et 1976, ils rivalisent avec ce qui se fait de nos jours, charme et magie en plus.

La palme du bonheur - enfantin, mais tout de même - se retrouve sur "Les 12 travaux d'Astérix" qui initie le public à la mythologie grecque sans jamais vouloir faire la morale et à cette fabuleuse maison de fous, une expression que l'on cite toujours de nos jours. Peut-être qu'un spectateur plus cynique regardera le tout avec un grain de sel (la potion magique s'apparente presque à du speed et elle rend dépendant les gens qui ne veulent pas multiplier les efforts sans y recourir, les personnages ne pensent qu'à boire, à manger et à se battre, mais où sont diables les femmes?), mais les autres relègueront ces futilités au vestiaire et se joindront à la danse sans trop se poser de questions.

De nombreuses chansons cultes se retrouvent toujours dans l'héritage populaire, dont "Quand l'appétit va, tout va". Les pistes sonores francophones et anglophones en Dolby Digital 2.0 se concentrent afin de rendre les dialogues les plus audibles possible. Et ils le sont, ce qui excuse presque l'absence totale de sous-titre. Cette édition Blu-ray en "version remasterisée" offre une très jolie image aux couleurs précises, aux teintes séduisantes et aux contrastes dans le ton. S'il reste encore du travail à faire (de petites égratignures subsistent), le résultat s'avère plus que recommandable.

Les récits durent de 65 à 78 minutes chacun. Il est regrettable qu'ils se retrouvent sur trois disques qui possèdent chacun leur propre boîtier (ils sont vendus individuellement aussi). Cela donne un coffret qui est un peu encombrant. Les menus principaux des Blu-ray sont statiques et sans musique, représentant seulement une scène clé. Aucun supplément n'est disponible, ce qui est décevant pour des longs-métrages qui ont marqué leur époque... et celles qui allaient suivre.

Les personnes nostalgiques se régaleront de ces trois aventures à l'humour vif et aux répliques mémorables. Surtout qu'il s'agit d'efforts qu'il faudrait absolument faire connaître à quiconque ayant un cœur d'enfant. Avec de la chance, les autres dessins animés sur le sujet suivront sous peu. À voir encore et encore, seulement pour bien se rappeler de la piètre tenue des films de fiction, hormis celui d'Alain Chabat (Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre) qui arrivait également à bien saisir l'esprit des écrits originaux, le destinant cette fois à un public un peu plus adulte.


Cotes

Film8
Présentation4
Suppléments-
Vidéo8
Audio7