Avatar: The Last Airbender
Book 1 - Water - Volume 4
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Dave Filoni
Année: 2005
Classification: PG
Durée: 99 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST), Français (DDST), Espagnol (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Eric Simard
20 juillet 2006

Dans les critiques précédentes, nous avons commencé à connaître les protagonistes Sokka et Katara, membres de la Tribu de l'Eau du Pôle Sud ainsi que leur nouvel ami, Aang, le dernier Maître de l'air, l'Avatar, sur qui repose la responsabilité de sauver le monde de la destruction par la Nation du Feu. Dans le livre de l'Eau, on suit les héros alors qu'ils se dirigent vers le Pôle Nord afin qu'Aang puisse apprendre à maîtriser la manipulation de l'Eau, bien que grâce à Katara, il a déjà commencé à expérimenter avec cet élément.

Cette fois-ci, on a d'abord l'occasion de voir l'Avatar être capturé par l'Amiral Zhao que pour réussir une évasion spectaculaire grâce à un sauveur masqué (The Blue Spirit). L'épisode suivant amène nos amis dans un village où tous sont influencés dans leur comportement par les prédictions d'une diseuse de bonne aventure. Les trois compères devront utiliser tous leurs talents pour réussir à sauver bien malgré eux les habitants du village obnubilés (The Fortuneteller). Avec "Bato of the Water Tribe", en plus d'en apprendre plus sur les coutumes et le passé de Sokka et Katara, beaucoup d'action au tableau avec une confrontation avec une ingénieuse chasseuse de prime et sa bête au flair exceptionnel. Finalement, Aang aura ses premières expériences, dramatiques, avec la manipulation du Feu, mais il apprendra qu'il lui manque encore de la maturité avant de pouvoir vraiment espérer maîtriser cet élément.

Les deux premiers épisodes sont divertissants surtout, alors que les deux autres le sont encore plus et participent au fil principal de l'intrigue de la série, ce qui rend ces épisodes doublement intéressants. Les épisodes défilent rapidement sur le lecteur et après le visionnement en série, j'en redemande encore et j'ai toujours hâte au prochain volume.

La pochette mettant en vedette le prince Zuko de la Nation du Feu en pleine utilisation de son élément ne peut qu'attirer l'attention. Le reste de la présentation est identique à celui des autres volumes avec un menu introduisant des extraits des épisodes sous fond musical du thème de la série. Les sous-menus silencieux et fixes s'accèdent sans transition, mais sont bien fonctionnels. La qualité visuelle de l'animation reste fidèle à elle-même: l'ordinateur contribue à une qualité supérieure des dessins, on ne note aucun débris ou saleté incommodants. L'image est stable et on ne note pas dans ce volume d'images trop claires comme c'est arrivé dans un volume précédent. La piste sonore, bien que créée pour la télévision, nous fournit une musique qui englobe toutes les enceintes alors que les voix et effets sont presque exclusivement à l'avant.

Comme suppléments pour ce volume, on a droit pour la première fois à deux extras. Le premier nous met en contact avec les deux créateurs de la série qui répondent à des questions en rafale. Court, mais quelques réponses étaient très intéressantes, en particulier le fonctionnement pour la création des épisodes et les sources d'inspiration pour la création de la série. Le deuxième extra nous permet de visionner l'épisode "Bato of the Watertribe" via toutes ses scénarimages avec le produit fini en simultané dans une petite fenêtre. Bien fait et à remarquer que le résultat final est très fidèle aux scénarimages, plus que ce j'ai pu voir en visionnant des extras similaires dans le passé.

Si je ne m'abuse, il ne reste qu'un volume pour conclure le Livre de l'Eau, et mon intérêt pour ces aventures est loin d'être sur le point de se tarir!


Cotes

Film7
Présentation6
Suppléments4
Vidéo7
Audio6