Avatar: The Last Airbender
Book 2 - Earth - Volume 4
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Dave Filoni
Année: 2007
Classification: PG
Durée: 123 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST), Français (DDST), Espagnol (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Eric Simard
3 septembre 2007

Nous avons finalement droit à la conclusion de la saison 3 avec les derniers cinq épisodes du livre de la Terre. L'action se déroule donc exclusivement dans l'immense cité de Ba Sing Se, capitale du Royaume de la Terre. En essayant de ne pas trop vous révéler les intrigues, le volume s'ouvre d'abord sur les péripéties qu'a vécues Appa après sont enlèvement dans le désert. Un épisode presque sans dialogue, très touchant et faisant finalement un pont avec l'épisode suivant. Par la suite, on découvre la base d'opérations secrète du Dai Li dans laquelle nos héros s'infiltreront grâce à l'aide d'une ancienne connaissance. Durant cet épisode, Zuko réalise la présence de l'Avatar dans la ville, ce qui le remet en action au lieu que de servir du thé dans le commerce de son oncle. Le troisième épisode nous montre l'entrée très spectaculaire d'Aang et ses compères dans le palais du roi du Royaume de la Terre largement inspiré (pour l'avoir déjà visitée personnellement) de la cité interdite à Beijing. Ils ont comme but de mettre le roi au courant de la conspiration qui a cours dans sa ville et le mettre au courant de la guerre avec le Royaume du Feu. Dans l'avant-dernier épisode, nos héros ont chacun à compléter des tâches individuelles avant la grande finale. En particulier, Aang doit rencontrer un gourou qui l'entraînera à maîtriser "l'état Avatar", tâche qui semble d'abord assez aisée, mais qui finalement recèlera quelques embûches. Pour la finale, Azula, toujours aussi rusée, réalise une percée pour le contrôle de Ba Sing Se, certains des héros sont faits prisonniers, on ne sait plus si Zuko luttera pour ou contre nos héros (on le verra avant la fin de l'épisode! Son personnage fait de plus en plus penser à Darth Vader...) et on a droit comme toujours à un combat spectaculaire avant la fin de la saison.

Comme toute trilogie qui se respecte, cette deuxième saison est rétrospectivement plus sombre. On a vraiment hâte de pouvoir visionner la troisième et dernière saison, celle du livre du Feu. L'ensemble de la saison, après un départ lent dans les premiers épisodes, est devenu de plus en plus captivant au fur et à mesure de l'avancement de l'arc principal de la saison, soit atteindre Ba Sing Se et rencontrer le roi du Royaume de la Terre. Encore une fois, les créateurs de la série ont réussi à maintenir l'équilibre entre l'humour, l'action, le développement de l'intrigue et de garder le tout accessible à la fois pour grands et petits. Mission accomplie! Malgré la création de l'animation en Corée, la série est d'origine américaine et je considère cette dernière comme l'une des plus intelligentes séries animées de réalisation occidentale des dernières années.

On est maintenant bien familier et satisfait du menu animé de scènes des épisodes en ouverture (précédés de multiples bandes-annonces de produits de Nickelodeon). Les sous-menus sont fixes. La qualité audiovisuelle reste au rendez-vous avec des moments un peu clairs pour mon goût, mais somme toute sans défauts ou bavures majeurs; j'ai moins remarqué les démarcations entre le 2D/3D dans ce volume. L'ambiophonie est surtout présente pour les bruits de fond et d'ambiance alors que l'action nous provient pratiquement juste des enceintes avant. Cela n'a pas changé depuis le début de la série.

Le boîtier nous montre en avant-plan Zuko et son oncle, songeurs, alors qu'Aang à l'arrière a un air plus déterminé, en pleine manipulation de la terre, avec son habit déchiqueté. À l'intérieur, on peut lire la dernière partie de la bande dessinée qui est ajoutée à chacun des volumes. Comme extras, nous avons cette fois-ci droit à trois pistes de commentaires, en général avec les deux réalisateurs plus un invité différent sur chaque piste. Leur écoute est divertissante, mais il n'y a vraiment que celle sur le dernier épisode qui a un peu plus piqué mon intérêt. Les deux autres sont un peu moins informatives comme celles que l'on retrouve sur le disque précédent.

Somme toute, une fin de saison bien intéressante qui nous oblige à regarder les jours du calendrier s'écouler trop lentement pour pouvoir enfin accéder à la suite des aventures de l'Avatar et être témoin de la conclusion de cette superbe série.


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments4
Vidéo7
Audio7