Avatar: The Last Airbender
Book 3 - Fire - Volume 4
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Dave Filoni
Année: 2008
Classification: PG
Durée: 146 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Eric Simard
13 août 2008

Terminée! Une des plus palpitantes et intéressantes séries de dessins animés que j'ai pu apprécier a maintenant pris fin pour moi en complétant le visionnement du dernier disque de la saison 3 de l'Avatar. Une série qui a selon moi su atteindre un équilibre enviable entre histoire de fond, humour, action, qualité d'animation et grand intérêt à la fois pour les adultes et les enfants. J'ai plusieurs personnes autour de moi, jeunes et moins jeunes, qui ont été séduits par cette série. Avec le disque 4 de la saison du Feu, nous sommes gâtés dans cet opus de pas moins de six épisodes des aventures de l'Avatar, dont l'histoire finale répartie sur quatre épisodes. Le disque se détaille comme suit:

Après que Zuko ait partagé des aventures seul avec l'Avatar, puis seul avec Sokka, dans "The Southern Raiders" il accompagne Katara qui explorera le côté sombre de ses émotions dans sa quête pour se venger de la mort de sa mère aux mains de soldats de la Nation du Feu. Dans "The Ember Island Players", un des épisodes plus humoristiques de la série, nos héros assistent, parfois à leur grand désarrois, à une pièce de théâtre reprenant, à la saveur de la Nation du Feu, toute l'histoire des péripéties d'Aang l'Avatar depuis le tout début.

Les épisodes suivants entament la conclusion de la série, celle-ci s'intitulant "Sozin's Comet". Dans la première partie, "The Phoenix King", alors qu'Aang attend l'arrivée de la comète pour aller attaquer Firelord Ozai, Zuko leur fait réaliser que s'ils n'agissent pas immédiatement, la Nation de la Terre sera complètement détruite. Aang cherche à trouver une solution et se retrouve seul sur une île en quête de sa réponse. Dans "The Old Masters", Aang consulte ses vies passées pour être conseillé dans sa façon d'aborder sa bataille finale contre Firelord Ozai qu'il répugne à devoir tuer. Suit alors "Into the Inferno", le vrai début de la finale où nous assistons à des confrontations entre Sokka et la machine de guerre de la Nation du Feu, entre Zuko et Azula (qui subit une macabre descente aux enfers psychologique durant l'épisode) et finalement le début de la grande confrontation entre Aang et Ozai. Avec l'arrivée de la comète, la manipulation du Feu est à son paroxysme de puissance: bienvenue les feux d'artifice! On termine cette superbe série par le dernier combat d'Azula et la suite de la confrontation spectaculaire entre Firelord Ozai et l'Avatar Aang.

Ces derniers épisodes concluent de façon satisfaisante la saga de l'Avatar. Évidemment, le visionnement de ces derniers épisodes a amené pour moi en même temps un certain sentiment doux-amer sachant que le tout prenait officiellement fin. On peut quand même se consoler par les films (et d'animation et en "chair et en os") qui viendront succéder à la série, mais l'original gardera selon moi la meilleure saveur.

La série a conservé jusqu'à la fin de très belles images, avec une intégration acceptable des animations par ordinateur. La piste sonore garde une ambiance enveloppante, malgré qu'elle n'est qu'en stéréo. On regrettera encore qu'il n'y a plus de piste française depuis un certain temps dans la sortie des DVD. C'est dommage pour l'auditoire le plus jeune qui pour la majorité n'est pas encore bilingue.

Il n'y a pas un iota de différence sur la façon d'introduire le DVD des autres volumes avec des séquences tirées des différents épisodes en ouverture avec des sous-menus silencieux et statiques. Sur ce dernier DVD, le seul extra est encore la présence de pistes de commentaires sur deux épisodes, soit sur les deux premiers du disque. Bien que les propos des créateurs restent intéressants, j'aurais beaucoup plus apprécié des pistes de commentaires sur les deux derniers épisodes, cruciaux pour la conclusion de la série. Mais bon, on se contentera de ce qui nous est offert.

Je n'aurai aucune crainte pour les gens à qui je parlerai de cette série et qui y sont néophytes de vivement leur recommander le visionnement s'ils sont à la recherche d'un excellent divertissement en animation. L'intérêt généré par la série n'a cessé de progresser de saison en saison. Je prendrai plaisir à réécouter le tout en attendant le résultat que M. Night Shyamalan nous livrera sur grand écran en 2010.


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments3
Vidéo8
Audio6