Babes In Toyland
MGM Home Entertainment

Réalisateur: Paul Sabella
Année: 1997
Classification: G
Durée: 74 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20), Français (DDST), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
24 novembre 2004

En 1903, Victor Herbert tentait d'écrire un autre Wizard of Oz pour capitaliser sur le succès de ce dernier en incorporant dans son histoire le plus de personnages de contes pour enfants qu'il pouvait pour créer un monde fantastique. Malgré qu'elle soit presque'une copie carbone, l'opérette "Babes in Toyland" eut un grand succès. Plusieurs films inspirés de ce conte fantastique ont été projetés sur grand écran, dont une en 1934 nommée March of the Wooden Soldiers (mettant en vedette Laurel et Hardy), une autre en 1961 (avec Ray Bolger, Ed Wynn et Annette Funicello) et en 1986, le réalisateur Clive Donner l'adapta pour la télévision (avec Drew Barrymore et Keanu Reeves). En 1997, Paul Sabella construit un film d'animation en se basant librement sur cette même opérette.

Cette version de "Babes in Toyland" raconte l'histoire de Jack et Jill (les voix de Joseph Ashton et Lacey Chabert) qui doivent aider les habitants de Toyland à sauver la fabrique à jouets de méchant oncle Barnaby Crookedman (Christopher Plummer) qui, malgré l'arrivée de la plus grosse commande de jouets jamais enregistrée, veut fermer la fabrique parce qu'il déteste les jouets (il n'en avait jamais eu quand il était jeune). Avec l'aide de leurs nouveaux amis, dont Humpty Dumpty (Charles Nelson Reilly), Tom Piper (Raphael Sbarge) et Mary (Cathy Cavadini), ils vont tenter de mettre fin aux plans de Barnaby.

L'animation de ce film est assez spéciale avec ses formes arrondies et colorées et sert de décors aux personnages tout aussi colorés, rien de tout cela respectant le réel. Il est fait pour émerveiller les yeux d'enfants, et aussi des plus grands. L'image se retrouvant sur ce DVD est de qualité moyenne et changeante. Quelques images nous affichent énormément de surdéfinition des contours alors qu'ailleurs l'entrelacement dans le flux MPEG est souvent visible (lignes horizontales provenant de deux images différentes) surtout dans les scènes de mouvements rapides. Cependant, j'ai remarqué l'absence quasi totale du grain du film. Le son est peu impressionnant, mais rend bien les dialogues du film et ses multiples chansons. Le seul supplément sur ce DVD est une simple bande-annonce de qualité bien en bas de celle du film lui-même. Le menu est un petit montage avec quelques personnages.


Cotes

Film4
Menu1
Suppléments1
Vidéo4
Audio5