Beauty And The Beast
Platinum Edition
Disney

Réalisateurs: Gary Trousdale, Kirk Wise
Année: 1991
Classification: G
Durée: 90 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 22
Nombre de disques: 2 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Martin Albert
3 novembre 2002

Basé sur l'histoire classique de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, "Beauty And The Beast" raconte l'histoire d'un prince qui a été changé en bête par une fée qui trouvait que celui-ci n'avait pas de cœur et était trop superficiel. Il redeviendra prince lorsqu'il gagnera le cœur d'une jeune femme qui lui donnera son amour en retour. Mais cela doit arriver avant son 21ième anniversaire, sinon le charme ne sera jamais rompu. C'est aussi l'histoire de Belle, la fille de l'inventeur. Celui-ci s'en allait à la foire présenter sa nouvelle création. En route, il s'est trompé de chemin et s'est retrouvé au château de la Bête et est fait prisonnier. Belle apprend la capture de son père et part à sa rescousse. Elle offre sa vie en échange de celle de son père et la Bête accepte.

La Bête tentera de faire en sorte que Belle tombe amoureuse de lui parce qu'il reste très peu de temps avant son anniversaire. Il n'a pas vraiment le tour. Avec l'aide des gentils habitants du château, il saura charmer Belle et elle saura aimer la Bête pour ce qu'il est. Parlant des habitants du château, ils sont eux aussi sous le charme de la fée. Il y a principalement Lumière (un chandelier), Cogsworth (une horloge), Mrs. Potts (une théière) et son fils Chip (une petite tasse).

L'histoire est simplette et souvent dite superficielle et sans profondeur comparativement à la version de 1946 du réalisateur Jean Cocteau. Mais ce que ces gens oublient souvent avec les films de Disney, c'est principalement fait pour les enfants pour qui la "profondeur" n'amusera pas. Laissons les gens du cinéma de répertoire de côté et revenons à ce beau film d'animation.

"Beauty And The Beast" fut le premier dans bien des domaines dont le premier film d'animation nominé comme meilleur film aux Academy Awards! Il fut aussi un des premiers films d'animation à utiliser l'ordinateur. Trois scènes étaient supposées être animés par ordinateur, mais la technologie n'était qu'à ses débuts et le temps requis pour faire une scène était tellement grand qu'ils avaient une solution de rechange si cela ne fonctionnait pas.

Il y a trois versions du film sur ce DVD. Il y a tout d'abord la version "Special Edition" qui contient tous les nouveaux segments tel que présenté sur écran IMAX l'an dernier, la version originale telle que présenté originalement en salle et une version "Work In Progress" qui avait été présenté en 1991 au New York Film Festival. Cette dernière version est composée d'animations brutes au crayon et de scénarimages. Seul 80% de l'animation est complétée.

Le transfert visuel est correct. Pas parfait, car nous pouvons voir des artéfacts de compression ici et là surtout près des lignes de contour. Les dessins animés ont pas mal tous ce problème sur DVD. Pourtant, une version "platine" et THX devrait faire attention à ce détail. Plus votre téléviseur est grand, plus c'est apparent. Souvent, les studios mettent moins d'importance sur la programmation "pour enfant", mais cette programmation vise les "enfants" d'il y a dix ans… ceux qui sont maintenant les grands amateurs du DVD, les collectionneurs d'œuvres qui leur sont cher… ceux qui aiment le format panoramique anamorphique que nous offre ce DVD. En effet, il est très appréciable que Disney aient mis l'effort à la restauration de ce chef-d'œuvre dans son ratio théâtral 1.85:1. Pas de foutue version en format plein écran pour plaire à un publique qui veut "plus d'image". Habituons (lire éduquons) les gens à voir le panoramique qui sera de plus en plus présent dans la programmation future.

Le son est excellent dans son nouveau transfert Dolby Digital 5.1. Lorsque la Bête rugit, toute la maison le sait! Habituellement, je n'aime pas les sections chantées dans les films d'animation, mais ce film semble faire exception. Qui peut résister à "Be Our Guest" avec toute cette vaisselle et toute cette coutellerie qui danse! Dans la version "Special Edition", il y a un nouveau segment chanté nommé "Human Again" qui consiste en la proclamation du désir des meubles et autres ustensiles de la maison que le charme soit rompu. Si vous aimez "Be Our Guest", vous allez probablement aimer cette nouvelle chanson.

Comme extras sur le premier disque, il y a d'abord un petit jeu qui va vous permettre d'accéder certains extras sur le second disque (ici nommé "aile ouest"). Il s'agit d'un petit questionnaire sur le film à propos de quatre des personnages. Il y a aussi une piste de commentaires (sur la version "Special Edition" seulement) avec le producteur Don Hahn, les réalisateurs Gary Trousdale et Kirk Wise et le compositeur Alan Menken. Le tout est complété par une série de bandes-annonces incluant celle de The Lion King version IMAX (prochain titre "Platinum Edition"? Probablement!). Il y a aussi une petite surprise… la bande-annonce de The Sleeping Beauty : Special Edition qui est annoncé comme prochainement sur DVD! Yé!

Le deuxième disque est séparé en quatre sections. Il y a beaucoup de menus et sous menus, mais une magnifique carte routière des extras se trouve dans un dépliant inclus avec le DVD. La première section est la suite du "Maurice's Workshop". Un petit jeu d'aventure nommé "Break the Spell" vous fera travailler pour obtenir les extras.

La seconde section est guidée par "Cogsworth" et "Lumière" et est le documentaire le plus complet sur le film, la version collectionneur quoi! Nous pouvons l'écouter section par section en traversant les menus et sous-menus ou bien tout visionner automatiquement un item après l'autre. Ils y parlent de l'origine de l'histoire, de développement, l'histoire, la musique, les personnages, la production, l'animation (traditionnelle et par ordinateur), les impressions des gens et des médias, le matériel publicitaire, le musical de Broadway ainsi qu'un segment sur la nouvelle édition (saviez-vous que c'est Star Wars : Spécial Edition qui a donné l'idée d'une nouvelle version de ce film?!).

La troisième section est guidée par "Chip" qui est conçu pour les jeunes. Il y a d'abord un documentaire TRÈS promotionnel qui explique les détails derrière l'animation. Ensuite, il y a un petit jeu de mémoire musical. Cette section est complétée avec le vidéoclip de la nouvelle version pop de la chanson thème par le groupe d'adolescents Jump 5.

La quatrième section est guidée par "Mrs. Potts". Il y a d'abord un documentaire sur la production du film qui est en fait une version écourtée du documentaire de la seconde section en plus d'une introduction et une conclusion de notre Céline Dion nationale. Ouch! Je croyais que les reprises c'était seulement pour la télévision. Il y a ensuite un petit questionnaire qui va vous permettre de savoir à quel personnage votre personnalité s'approche le plus (dans mon cas c'est Lumière). Ensuite, il y a un documentaire sur l'histoire derrière les histoires de Disney. Céline Dion et ses amis Angela Lansbury, Robby Benson, Mig-Na, James Earl Jones, Page O'Hara, Jodi Benson et David Ogden Stiers racontent brièvement les origines des histoires de Disney. Pour finir, il y a la chanson thème du film introduite et interprétée par Céline Dion et Peabo Bryson.

Ce que je trouve vraiment plate de ces quatre sections de menu, c'est que plusieurs liens pointent exactement au même contenu. Nous avons l'impression qu'un item va nous en apprendre plus mais voilà que nous revoyons le même segment vidéo. Non, mais un lien vers la chanson thème était assez sans avoir à le sélectionner de nouveau dans une autre section.

Tel fut le cas avec Snow White and the Seven Dwarfs : Platinum Edition, cette édition ne sera pas sur les tablettes très longtemps puisque Disney ont décidé de l'offrir que pour un temps limité. Et tout comme ce titre, il vaut vraiment la peine (malgré les éléments répétés) de l'ajouter à notre collection. Une note spéciale tant qu'à parler de la série platine de Disney. Sur la tranche du DVD, il y a un petit "I". Je crois qu'ils ont décidé de numéroter ces éditions… c'est bien pour générer des ventes supplémentaires pour les "complétistes"… mais dans tout cela, Snow White and the Seven Dwarfs : Platinum Edition est considéré où dans cette numérotation? Le numéro zéro? Laissons ce problème au marketing de Disney et profitons de ce beau DVD!


Cotes

Film9
Menu8
Suppléments8
Vidéo7
Audio8