Beavis & Butt-head Do America
Special Collector's Edition
Paramount Home Entertainment

Réalisateurs: Mike Judge, Yvette Kaplan
Année: 1996
Classification: 14A
Durée: 80 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglasi (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 30
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Robert Bélanger
8 octobre 2006

Immensément populaire sur les ondes de MTV entre 1993 et 1997, la série animée "Beavis and Butt-Head" mettait en scène deux cancres paresseux qui passaient le plus clair de leur temps assis devant la télé. Chaque épisode de 30 minutes combinait les aventures animées de nos deux ados rebelles avec leurs observations humoristiques de quelques vidéoclips. L'intégration des deux segments était rarement parfaite, mais la formule fonctionnait à merveille. Mais était-il possible de transposer cette critique subversive du mode de vie "slacker" au grand écran et de s'attirer un auditoire plus large tout en espérant satisfaire les fans purs et durs? Mike Judge, le créateur de la série, s'y attaqua avec passablement de succès en réalisant "Beavis and Butt-Head Do America" en 1996.

Assis sur leur divan, Beavis et Butt-Head fixent longuement l'espace vide devant eux où devrait normalement se trouver leur téléviseur. Après plusieurs minutes de grognements introspectifs, ils doivent se rendre à l'évidence, on leur a volé leur bien le plus précieux! Leur univers vient de s'écrouler et ils doivent rapidement trouver une solution. Comme ils n'ont pas d'argent pour se payer un nouvel appareil, ils décident d'en voler un. Leur quête les amènera dans une chambre de motel miteuse où un individu louche leur propose beaucoup d'argent pour "faire sa femme". Confondant baiser avec assassiner, nos deux larrons acceptent et se retrouvent à bord d'un autobus en direction de Las Vegas où ils rencontreront la femme en question. Celle-ci leur fera une contre-offre alléchante et utilisera ses charmes pour cacher une arme ultra-secrète dans le pantalon de Beavis. Elle enverra par la suite les deux ados à Washington, où elle compte vendre l'arme, leur promettant de les y rejoindre. Pendant ce temps, les services secrets américains sont sur les traces de Beavis et Butt-Head, convaincus qu'ils sont de dangereux criminels.

Il y a certains moments où "Beavis and Butt-Head Do America" est tout simplement hilarant. La critique acidulée de la société est omniprésente et nos deux cancres sont tellement idiots qu'on ne peut s'empêcher d'en rire. Beavis et Butt-Head sont francs, directs, font toujours ce qu'il ne faut pas faire et sont l'expression ultime de l'anti politiquement correct. L'humour du type pipi-caca-fesses ne vole pas très haut, mais cela demeure un rafraîchissant pied de nez aux productions animées pour toute la famille à la Disney. L'animation est rudimentaire, mais elle sied bien au style cru adopté par le réalisateur. Par contre, 80 minutes c'est beaucoup trop long et la sauce est passablement étirée, preuve que le concept est mieux adapté pour la télévision que pour le grand écran même si le film conserve l'esprit de la série originale. Mais les fans y trouveront certainement leur compte.

"Beavis and Butt-Head Do America" jouit d'un excellent transfert anamorphosé. L'image est claire et propre, et seules certaines séquences apparaissent un peu granuleuses. Les couleurs sont riches et le niveau des contrastes et des détails est adéquat. Je n'ai noté aucun problème de compression ou d'accentuation des contours. La piste audio est également très bonne. L'activité est centrée dans les enceintes avant, mais de nombreux effets ambiophoniques viennent supporter l'action aux moments voulus. La séparation entre la musique et les dialogues est nette et ces derniers sont clairs et sans distorsion. Très solide côté technique. La présentation est standard et le boîtier simple, qui ne contient pas d'encart est inséré dans une jaquette cartonnée.

Les menus, très colorés, sont animés d'extraits du film et accompagnés de musique. Côté suppléments, on retrouve une intéressante piste audio de commentaires avec Mike Judge et la directrice de l'animation Yvette Kaplan, la revuette "The Big Picture", qui s'attarde à différents aspects de la production, le segment "We're Gonna Score", centré sur la musique, "The Smackdown", un court montage des baffes, coups de poings et autres actes violents du film, quelques entrevues avec des célébrités Hollywoodiennes et une foule de bandes-annonces!

Cette édition est techniquement légèrement supérieure à la précédente et offre un assortiment agréable de suppléments. Les fans seront vendus d'avance, mais les amateurs occasionnels qui possèdent la première version devraient demeurer sur la touche.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments7
Vidéo8
Audio8