Beavis And Butt-Head [Blu-ray]
Volume 4
Paramount Home Entertainment / MTV Home Entertainment

Réalisateur: Mike Judge
Année: 2011-2012
Classification: 14A
Durée: 264 minutes
Ratio: 1.33:1
Codec: Non
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 097361447544

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sylvain Rioux
16 mars 2012

Disparus de la circulation depuis 1997, Beavis and Butthead ont fait leur grand retour en 2011, après presque 15 ans d'absence, pour nous offrir une neuvième saison de leurs mésaventures. Le pari était risqué puisque beaucoup de choses ont changé depuis 1997. MTV, qui diffuse Beavis and Butthead, ne diffuse plus de vidéoclips, chose qui était essentielle dans l'émission puisque entre les segments d'émissions, les deux idiots commentaient ces mêmes clips et, selon certains fans dont moi, ces interludes donnaient lieu à des échanges savoureux. MTV diffuse principalement de la téléréalité depuis dix ans, ce sont donc les téléréalités qui goutent à la médecine des personnages de Mike Judge. Je dois avouer que la transition est réussie. Les voir commenter des épisodes de Jersey Shore, 16 and Pregnant et autres émissions aussi "enrichissantes" les unes que les autres, vous allez vous taper sur les cuisses, croyez-moi.

Les épisodes nous ramènent tous les personnages secondaires, Tom Anderson le voisin exaspéré, M. Van Driessen le professeur hippie, Coach Buzzcut, Principal McVickers ainsi que leur souffre-douleur Stewart, toujours vêtu de son chandail "Winger", quoi que je ne sois pas sûr que la nouvelle génération comprenne vraiment qui était le groupe Winger. Même le "great Cornholio" nous gratifie d'une présence, dans ce qui est probablement le meilleur épisode sur les dix présents sur le disque. Cornholio, si vous ne connaissez pas Beavis and Butthead, c'est l'alter-ego de Beavis, quand celui-ci prend trop de caféine ou de sucre. Il se met alors son chandail sur le dessus de la tête et il baragouine une langue inconnue, en réclamant a tous les passants "I need TP for my bonghole" qu'on pourrait traduire par "donnez-moi du papier de toilette pour mon derrière". On est loin de Shakespeare, mais si, comme moi vous aimez vous mettre le cerveau a "off" et rire un bon coup, c'est surement votre tasse de thé.

Première surprise en ouvrant le boitier, un encart nous informe que les épisodes seront présentés en 4:3 pour respecter le format original de diffusion. Disons que ce n'est pas le genre de chose auquel on s'attend en ouvrant un Blu-ray. Le transfert est correct, sans plus. Pendant les moments d'interruptions (les critiques d'émissions ou vidéoclips), on peut voir que ce sont de vieilles images de la première époque, datant d'avant 1997. Beaucoup de grain est présent, mais, heureusement, à force de rire on passe par-dessus. Les nouveaux épisodes offrent une belle qualité somme toute, la touche brouillonne de l'époque est restée et c'est tant mieux. Améliorations au niveau sonore par contre, les épisodes sont tous présentés en 5.1, une belle nouveauté. Le menu est assez minimaliste, de la musique et certaines animations, mais pas vraiment digne du format Blu-ray. Les extras sont décevants pour la plupart. Seuls les segments "interruption" valent le détour, surtout si vous avez acheté le coffret "Mike Judge's Most Wanted", dont j'ai fait la critique lors de sa sortie. La session question et réponse de Mike Judge au Comic-Con 2011 à San Diego (avec Johnny Knoxville) est reproduit sur ce coffret aussi, ainsi que les autres extras, qui proviennent du coffret précédent. Parfait si vous n'aviez pas déjà celui-là, mais pour les amateurs qui ont les deux c'est un peu chiche.

Somme toute, un retour en force pour nos deux crétins favoris. Malgré l'apparence des South Park, Family Guy et autres, Beavis And Butthead ont toujours une place de choix, dans ce qu'on pourrait appeler "l'animation pour adulte".


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments4
Vidéo6
Audio8