Bleach: The Movie 2 - The DiamondDust Rebellion
VIZ Media / Shonen Jump

Réalisateur: Noriyuki Abe
Année: 2007
Classification: NR
Durée: 90 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Japonais (DD51, DD20), Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 24
Nombre de disques: 2 (DVD-9 + DVD-5)
Code barres (CUP): 782009239741

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
11 octobre 2009

Tout juste après la troisième saison et en attendant la quatrième, place à un produit dérivé de la célèbre animation japonaise "Bleach", intitulée "The DiamondDust Rebellion", qui est en fait le second long-métrage adapté de la série culte. Une histoire plus alternative que connexe s'adressant aux fanatiques de l'émission et qui risque de laisser dans le noir quelques néophytes.

Le fameux trésor Ouin a été dérobé. Tout laisse croire que c'est Toshiro Hitsugaya qui est responsable, lui qui a disparu sans laisser de traces au lieu de retourner normalement à la Soul Society. Ichigo Kurosaki n'est pas convaincu de cette théorie et il décide d'enquêter sur son ancien compagnon d'armes. Que cache-t-il réellement de son passé? Qui sont ces deux mystérieuses femmes qui ne se laissent pas facilement approcher? Et qui se retrouve derrière ce masque si énigmatique?

Cet épisode spécial de 90 minutes fait office de hors-d'œuvre pour les admirateurs qui attendent avec impatience la prochaine saison. Il s'agit d'un récit indépendant qui propose quelques liens vers la série sans nécessairement éclaircir beaucoup de lanternes. De quoi rassasier les plus impatients tout en ne perdant pas le spectateur usuel tant ce qui se déroule n'influencera pratiquement pas les prochaines émissions.

La prémisse propose cette fois plus d'action que de dialogues. Un être terriblement méchant menace de tout détruire et les héros cherchent à trouver les failles dans sa carapace. Quoique relativement excitant et divertissant, l'ensemble ne propose rien de très nouveau, tout en faisant la morale sur la nécessité de se laisser aider par les autres. À force de vouloir inclure tous les personnages, il est plutôt difficile d'en savoir davantage sur eux, hormis Hitsugaya qui se révèle enfin. Le tout ne s'adresse surtout pas à un nouveau public qui risque de saisir difficilement les liens dans cet univers si riche et complexe.

L'animation simple, mais détaillée est composée d'une riche palette de couleurs, de contrastes toujours au point et d'une définition des contours plus qu'appréciable. Une certaine blancheur est toujours au rendez-vous, ce qui devient presque la marque de commerce de la production. La musique musclée ou dramatique soutient généralement bien les séquences plus explosives, tout en donnant un petit côté apocalyptique à la finale. Les pistes sonores demeurent très efficaces, avec son lot d'explosions, d'éclairs et de bourrasques de vent qui s'échappent régulièrement des différentes enceintes. Le tout n'entrave jamais les dialogues, dont la très potable traduction anglaise vient presque rivaliser avec les voix originales japonaises qui peuvent être soutenues par d'intéressants sous-titres blancs.

La flamboyante pochette mauve présente quelques-uns des personnages principaux. Un instructif livret résume rapidement la série, les enjeux et les différents êtres qui se battent sans cesse. Le menu principal du DVD reprend trois photographies statiques qui sont accompagnées d'une mélodie solennelle. En plus du film, le premier disque comprend quelques bandes-annonces. Le second DVD offre beaucoup plus de bonus. Il y a tout d'abord une galerie de séduisantes esquisses, quelques publicités qui donnent presque le goût de tout regarder à nouveau et un documentaire. Ce dernier est séparé en cinq segments qui permettent d'en apprendre davantage sur la création des personnages, de l'animation, de l'élaboration des dessins, des effets spéciaux, des décors, de la trame sonore et en prime, il y a même une entrevue avec Sambomaster, le groupe musical dont un de leurs succès est devenu la chanson thème du générique. De la belle information qui aurait tout de même pu être accompagnée d'une piste de commentaires.

Bien qu'il n'y a rien de particulièrement essentiel et que le procédé sent légèrement la formule, "Bleach: The DiamondDust Rebellion" est techniquement très au point et il ravira les amateurs de sensations fortes avec ses combats titanesques. Une - autre - façon de passer le temps en attendant la prochaine saison qui s'annonce nettement plus profonde et développée.


Cotes

Film6
Présentation7
Suppléments6
Vidéo7
Audio8