Blue's Clues
Bluestock
Paramount Home Entertainment

Réalisateur:
Année: 2004
Classification: G
Durée: 102 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 7
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Amélie Gravel
11 octobre 2004

Voici un autre DVD pour amuser vos tout-petits qui met sûrement en vedette un de leurs personnages préférés: le petit chien Blue. Bien que les créateurs aient conservé leur côté "apprentissage", il y a un thème qui est exploité sur tous les épisodes de "Bluestock": la musique (d'ailleurs, nous pouvons observer le jeu de mots du titre, qui est inspiré de Woodstock). Dans le premier épisode, Joe, Blue et leurs amis organisent un concert dans leur cour arrière. Ce spectacle rassemble plusieurs artistes connus, comme Toni Braxton, Macy Gray et They Might Be Giants, qui ont prêté leur voix aux chanteurs animés, sauf en ce qui concerne le dernier groupe qui performe en chair et en os. Dans "Skidoo adventure", Joe et Blue partent en voyage dans leur pays de carton, qu'ils ont fabriqué dans leur salon. Ils devront jouer à "Blue's Clues" pour retrouver leur chemin vers la maison. Deux épisodes bonis sont présentés. D'abord, "Morning Music", dans lequel Joe apprend à Blue les choses qu'elle doit faire le matin par le biais d'une chanson. Par exemple, il y a une chanson qui semble universelle pour aller aux toilettes puisque tous les personnages se mettent à la chanter lorsqu'ils s'y rendent. Dans le dernier épisode, Blue invite une personne pour un party "jus de pommes", mais ne dit pas à Joe de qui il s'agit. Il s'avère cependant que la maison est dans un désordre total et qu'ils doivent faire le ménage pour recevoir leur invité surprise.

Bien que je trouve les épisodes de "Blue's Clues" totalement ennuyants pour des spectateurs adultes, je trouve qu'il s'agit d'une petite merveille pour l'éducation des enfants. Ces derniers ont du plaisir à chanter avec les personnages les multiples mélodies qui accompagnent certaines parties du film (par exemple, lorsque le jeu "Blue's Clues" débute, ou lorsqu'ils reçoivent leur courrier), et les thèmes exploités dans les émissions sont toujours liés à certaines leçons. Sur le DVD en question, les enfants pourront développer leur apprentissage des couleurs, des formes ; les parents qui ont de la misère à amener leur enfant à faire son lit ou se brosser les dents voueront un culte à l'épisode "Morning Music" puisque ce sont toutes des actions dont Blue fait la démonstration, et bien sûr, ils pourront développer leur oreille musicale en écoutant les diverses pièces présentées.

Comme je le mentionnais dans Blue's First Holiday, je suis extrêmement déçue lorsque je vois un DVD pour enfants qui contient un menu fixe, sans musique accompagnatrice. Il me semble que s'il y a des téléspectateurs friands de l'animation, ce sont bien les enfants, surtout en si bas âge. Mais Paramount ne l'a pas encore compris et continue de nous montrer une image fixe qui est reprise sur la pochette du DVD.

En plus des épisodes bonis, d'autres suppléments sont disponibles. Nous avons d'abord les paroles de deux chansons interprétées dans "Bluestock", soit "The Planet Song" et "Let's Dance". Ces deux textes se succèdent, mais les fonds d'écran ne sont pas pareils pour pouvoir les différencier plus facilement. Ces textes sont illustrés par des images ayant un lien avec les paroles. Nous pouvons ensuite pénétrer dans le "Blue's Room Spots", où quatre activités sont disponibles. Dans la première, les enfants peuvent apprendre une petite comptine qui se chante tout en se tapant dans les mains dans une certaine routine (tout comme un éléphant qui se balançait, sur une toile, toile, ...). Toute innocente que je suis, je croyais que seulement les filles s'amusaient à ce petit jeu, mais il se trouve que Blue s'amuse avec Antonio, un petit garçon qui nous raconte également une histoire et qui nous chante la chanson-thème dans les troisième et quatrième activités. Dans la deuxième activité, Blue et Brandi, une jeune fille participant également à l'émission, chantent joyeusement "Old Macdonald". Finalement, nous pouvons voir différentes bandes-annonces, dont celles des autres produits de "Blue's Clues", des différents DVD de Charlie Brown, de Charlotte's Web 2 et de Nick Jr Baby Video: Curious Buddies.

Côté technique, c'est plutôt une qualité standard qui nous attend avec "Blue's Clues". Les images sont claires, les couleurs sont vives et tout est très bien défini, à quelques exceptions près. D'abord, un léger déphasement de couleurs se fait remarquer autour de Joe, qui est le seul personnage réel de "Blue's Clues". On dirait qu'ils ont eu de la difficulté à le faire correspondre au monde animé. Ensuite, je ne peux passer sous silence un mauvais choix total de couleurs dans "Bluestock". Les cheveux bruns d'une des chanteuses passent totalement inaperçus sur le fond mauve foncé qui tient lieu de rideau sur la scène. On croirait qu'elle est chauve tellement la définition est invisible. Si ce n'est que de ces deux petits détails, je n'ai rien à reprocher à la qualité vidéo. Du côté audio, nous remarquons une légère amélioration lors de l'interprétation des chansons: le son est plus riche, plus fort et nous entendons mieux les différents effets présents dans la mélodie. Lorsque ce n'est pas une chanson, tous les dialogues sont de volume égal.


Cotes

Film8
Menu1
Suppléments7
Vidéo6
Audio7