Bratz / Bratz Babyz
Passion 4 Fashion Diamondz / The Movie
20th Century Fox

Réalisateur: Mucci Fassett / Davis Doi
Année: 2006
Classification: NR
Durée: 73 / 86 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST), Français (DDST), Espagnol (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5) chacun

Le DVD "Passion 4 Fashion Diamondz" est disponible chez: Amazon.ca
Le DVD "Bratz Babyz: The Movie" est disponible chez: Amazon.ca

Selon Amélie Gravel
27 septembre 2006

L'empire des Bratz ne cesse de s'élargir. Deux films viennent aujourd'hui s'ajouter à la collection de poupées, de jeux vidéos, d'albums musicaux et autres produits dérivés que je ne pourrais tous nommer étant donné leur nombre incroyable. "Passion 4 Fashion Diamondz" démontre encore une fois les quatre filles mettre à profit leurs grandes connaissances de la mode alors que nous voyons pour la première fois un film "Bratz Babyz", dans lequel nous retrouvons les quatre mêmes filles, Sacha, Chloe, Jade et Yasmine, qui ont rajeuni de plusieurs années et qui sont maintenant aux couches.

Dans "Bratz Babyz", lors d'une visite à la garderie du centre commercial où leurs mères sont allées faire des courses, les quatre filles font la rencontre de deux sœurs jumelles qui sont tout à l'opposé l'une de l'autre. L'une d'elles a pris la très mauvaise décision d'amener secrètement son chien à la garderie, et ce qui devait arriver arriva : le chien s'enfuit dans le centre commercial. Les Bratz et leurs nouvelles amies tentent alors le tout pour le tout pour s'évader de la garderie et ainsi retrouver le chien. Dans "Passion 4 Fashion Diamondz", les quatre filles, de retour à l'âge adolescent, participent à une émission de télé-réalité animée par leur ami Byron et qui met en vedette leur passion pour la mode en ce qu'elles doivent exposer leurs créations vestimentaires et sillonner les États-Unis à la recherche de filles voulant devenir dessinatrices de mode. Elles ont évidemment comme équipe rivale Burdine Maxwell et ses deux suiveuses. On peut déjà prédire que le parcours sera houleux et rempli de surprises.

Je suis vraiment partagée à chaque fois que je visionne un nouveau film sur les Bratz. D'un côté, je pourrais me laisser emporter par le rythme dynamique qui se dégage de ces dessins animés. La musique est vraiment entraînante, l'aspect visuel est accrocheur et les intrigues pleines de rebondissements peuvent très bien convenir aux petites filles qui ne jurent que par les Bratz. Mais de l'autre côté, et je crois que celui-ci est plus fort pour moi, je suis toujours choquée par la superficialité des personnages. Par exemple, à peine sorties du berceau dans "Bratz Babyz", elles s'auto-proclament les reines du magasinage et se vantent de connaître le centre commercial comme leur poche. Et une scène dans "Passion 4 Fashion Diamondz" m'a particulièrement frisé les oreilles lorsqu'une des filles est plus perturbée de s'être fait voler son shampoing que son porte-monnaie! Lorsque j'entends une réplique de ce genre (et elles sont assez nombreuses), je perds immédiatement tout l'intérêt que j'avais pu cumuler jusque-là.

Sur les deux DVD, tout comme leurs prédécesseurs, il faut appuyer sur le bouton "Menu" de votre télécommande pour y accéder. Sinon, la projection commence automatiquement. Chaque menu est évidemment énergique et coloré avec de l'animation accompagnée de musique rythmée. Seul "Passion 4 Fashion Diamondz" contient des suppléments qui consistent en deux bandes-annonces de produits dérivés Bratz, soit un jeu vidéo et un disque compact rassemblant la musique que nous entendons dans le film. Quant aux bandes-annonces qui jouent à l'insertion du DVD, elles sont les mêmes sur les deux disques, soit Ice Age 2: The Meltdown, Garfield: A Tail of Two Kitties et Strawberry Shortcake: Sweet Dreams Movie.

La qualité vidéo et audio des deux DVD est également similaire aux films Bratz déjà sur le marché. Les couleurs sont vives et le rythme des images est assez rapide, ce qui contribue à rendre ces films très dynamiques. Dans "Bratz Babyz", nous pouvons parfois remarquer une image embrouillée ou des couleurs déphasées qui, combinés avec les couleurs éclatantes, donnent un peu mal à la tête. Ce problème n'est pas présent dans "Passion 4 Fashion Diamondz". La musique pop rythmée qui semble être une marque de commerce pour les films de Bratz contribue fortement à rendre ce film encore plus énergique. Celle-ci ressort avec force des haut-parleurs tout en étant très équilibrée avec les dialogues.

Comme je l'ai mentionné plus haut, je suis vraiment partagée quant à mon opinion sur les films de Bratz. Je ne peux nier qu'il s'agit de films hautement attrayants et qui entrent parfaitement dans les goûts des petites filles, mais ce bémol qu'est le caractère superficiel qui est présent à toutes les fois et qui, je trouve, ne donne vraiment pas le bon exemple à des filles de cinq ou six ans qui écoutent ces films m'empêche de trouver ces films totalement recommandables.


Cotes

Film7
Présentation8
Suppléments3
Vidéo7
Audio8