Bratz
Genie Magic
20th Century Fox

Réalisateur: Mucci Fassett
Année: 2006
Classification: NR
Durée: 72 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST), Français (DDST), Espagnol (DDST)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Amélie Gravel
9 mai 2006 2006

Après avoir fondé leur propre magazine de mode et être devenues de vraies vedettes rock, les Bratz se recyclent en agentes spéciales. Rien ne semble à l'épreuve de ces quatre jeunes filles superficielles qui ont tellement à faire qu'on se demande quand elles trouvent le temps d'aller à l'école (même si on les voit de temps à autre à la cafétéria...). Mais il faut le dire, malgré la présence de certaines morales douteuses (du genre: il n'y a rien de plus horrible que d'être empêchée de se maquiller...), les films de Bratz, en tout cas Bratz: Rock Angelz et "Genie Magic", sont divertissants. Laissez-moi vous raconter un peu comment ces quatre adolescentes réussissent encore une fois à faire d'elles de grandes héroïnes.

Après un de leurs concerts, les quatre Bratz font la connaissance d'une jeune fille plutôt étrange qui se sauve avant qu'elles aient pu en connaître davantage sur sa personne. Lorsqu'elles la revoient quelques jours plus tard à la cafétéria de l'école, les filles se lient d'amitié avec elle et apprennent ainsi son grand secret: Katia est un génie qui travaille pour des programmes gouvernementaux ultra-secrets. Mais bien qu'elle puisse faire le bien autour d'elle en réalisant les vœux de personnes à travers le monde, Katia n'est pas heureuse puisqu'elle vit emprisonnée dans un édifice en compagnie de son père qui ne la laisse rien faire: ni sortir de l'enceinte qui les protège, ni se maquiller, ni avoir d'amis. C'est pourquoi elle s'est enfuie de la maison sur son tapis volant et espère profiter de deux journées d'entière liberté. C'était sans compter la présence d'agents fédéraux qui sont à ses trousses et la découverte que les personnes pour qui elle travaille sont des escrocs qui ont utilisé ses qualités de génie pour dominer le monde entier. Alors, les Bratz réuniront leurs grands talents pour empêcher que les méchants réussissent leur complot et pour libérer le père de Katia qui ne sait rien de cette supercherie.

Pour avoir accès aux suppléments ou aux options d'écoute, nous devons obligatoirement appuyer sur la touche "menu" de notre télécommande puisque le film débute automatiquement dès l'insertion du disque. Cela vaut la peine puisque le menu est vraiment très attrayant tellement les couleurs sont magnifiques; le thème magique est très bien représenté dans ce menu. Pour ce qui est des suppléments, nous n'avons droit qu'à un seul, soit un épisode boni intitulé "Pet Show". Comme vous le devinez sans doute, l'action se déroule au moment où un concours canin et félin arrive en ville. Jade veut inscrire sa chatte Mica à la compétition tout comme la méchante Burdine Maxwell veut inscrire son petit chien. Mystérieusement, les deux animaux sont enlevés à quelques jours de la compétition, et les Bratz mèneront leur propre enquête afin de retrouver le ravisseur. J'ai été agréablement surprise de constater qu'à l'instar du film, cet épisode est traduit en français et en espagnol.

L'aspect visuel se caractérise vraiment par l'aspect sombre de l'image, qui cadre bien avec le nouveau virage de l'histoire. Les éléments sont légèrement embrouillés, mais c'est bien tout ce qu'on peut reprocher à l'image. Mis à part ce défaut, les couleurs s'harmonisent parfaitement et ressortent bien. Quant au son, les dialogues sont audibles et s'ajustent très bien aux chansons rythmées qui tiennent lieu de trame sonore tout au long du visionnement.

Après avoir créé deux films très joyeux traitant de certains thèmes avec légèreté, le film "Genie Magic" amène une dimension très différente de ses prédécesseurs. Pour la première fois, les Bratz affrontent le vrai mal, ce qui fait que le film a une atmosphère très sombre et que certaines scènes sont "violentes" (pas si pires que cela objectivement parlant, mais qui contrastent quand même avec les scènes bonbon auxquelles nous avions été habitués). Mais même si l'histoire contient plus d'action, nous savons que nous sommes devant un film des Bratz lorsque nous voyons à quel point elles acquièrent spontanément toutes leurs connaissances et que les mots "maquillage" et "centre commercial" se retrouvent systématiquement à toutes les deux phrases (ou presque). Je reste très sceptique quant aux valeurs véhiculées dans ces films considérant l'âge quand même assez jeune de leur public, mais je ne peux nier que les deux derniers films ont été quand même amusants à regarder, comme je ne peux non plus ignorer le fait que ces poupées obtiennent un succès phénoménal auprès des jeunes filles.


Cotes

Film7
Présentation8
Suppléments6
Vidéo7
Audio8