Minions (3D-BD) [Blu-ray]
Universal Studios Home Entertainement

Réalisateurs: Kyle Balda, Pierre Coffin
Année: 2015
Classification: G
Durée: 91 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (Atmos), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (2 BD-50 + 1 DVD-9)
Code barres (CUP): 025192283260

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
24 décembre 2015

Depuis leur première apparition en 2010 dans Depicable Me, les Minions font rage autant sur grand écran que sous diverses formes sur les tablettes des magasins. Après une suite fort réussie ainsi que quelques courts-métrages, ces petites créatures se voient désormais offrir la chance de raconter leurs origines sur grand écran. Toutefois, est-ce que le film se révèle à la hauteur de la franchise d'origine?

D'organismes unicellulaires, les Minions ont évolué au fil des siècles, en servant des maîtres toujours plus cruels. Mais un jour, les Minions se retrouvent seuls et désœuvrés parce qu'ils n'ont plus de Boss à servir. Pour remonter le moral de la communauté, Kevin décide de partir avec deux autres membres, Stuart et Bob, en quête d'un nouveau maître. Ils trouveront alors sur leur chemin, la plus grande super vilaine que le monde n'ait jamais connue: Scarlet Overkill. Après un long périple, ils atterrissent à Londres où ils devront affronter différentes menaces afin de garantir la survie de leur espèce.

Cette nouvelle aventure des Minions se démontrent dans les grandes lignes, plaisante à découvrir sans plus. Bien que le scénario ne soit pas aussi intelligent et subtil que les deux épisodes de Depicable Me, cette production arrive à nous charmer grâce à la folie de ses bestioles jaune. Toutefois, cette qualité devient au court de l'aventure, son principal problème. Étant donné que le tout repose sur des héros qui ne parlent pas et qui multiplient les gaffes, on oublie malheureusement de nous raconter une histoire. De cette façon, nous avons l'impression que le récit tourne en rond et se prolonge inutilement. Même l'attention des tout petits se laissera détourner de l'écran, tant que l'œuvre a tendance à se répéter. C'est bien beau de nous proposer des héros mignons comme tout, mais sans évolution de personnages ou d'intrigue le tout semble très vide. Même les multitudes de blagues paraissent au fur et à mesure moins efficaces dû à la minceur de son scénario. Ceci est dommage puisque la première moitié se révèle délicieusement drôle. Cependant le fait que les artisans ne nous soumettent rien de concret à soumettre sous la dent crée au fil du temps, un sentiment de longueur au cours de la seconde partie. Et ce, même si la réalisation apparaît des plus dynamiques. Une preuve qu'avec de bonnes blagues, des personnages attachants et un joli contenant, on ne peut pas faire un film complètement réussi sans véritable intrigue.

Au niveau technique, l'image se montre dans l'ensemble à couper le souffle. Doté de couleurs d'une très grande clarté ainsi qu'une reproduction des détails exemplaire, le tout est mis sur pied afin d'offrir la meilleure qualité visuelle possible. Tout en favorisant ainsi une plus grande expérience de visionnement, l'ensemble s'avère grandement amélioré par la présence de sa troisième dimension qui se révèle aussi profonde que stable. Grâce à la parfaite combinaison entre sa magnifique animation et son aspect technique irréprochable, cette aventure voit toute sa folie prendre son ampleur. Du côté son, la bande sonore s'avère aussi enchanteresse grâce à la reproduction naturelle des sons ambiants. Tout en apportant un apport important à l'action projetée à l'écran, notre plaisir se trouve ainsi accru par le rehaussement de l'aspect comique de ses petits héros jaunes.

La section des suppléments est plutôt décevante par sa faible teneur en information. Composé principalement d'un court segment sur la conception de l'animation ainsi que quelques entrevues promotionnelles, le tout se révèle trop restreint pour réussir à maintenir notre attention. Heureusement elle se voit sauvée par trois courts métrages des plus amusants mettant en vedette les Minions. De cette façon, les amateurs de ces créatures verront tout de même leur plaisir prolongé pour quelques minutes. Celle-ci se conclut par des scènes retranchées ainsi qu'un vidéoclip aussi drôle qu'adorable dans lequel les Minions nous chantent à leur façon "Jingle Bells".

Malgré ses héros mignons, sa réalisation énergique et sa panoplie de bonnes blagues, le film "Minions" souffre de l'absence d'intrigue. Bien que le début s'avère fort divertissant, le tout perd un peu de son intérêt au cours de la seconde partie tant que le tout semble répétitif. Un fait qui nous laisse présager qu'il est préférable que les petites créatures demeurent des personnages de soutien pour les besoins de la franchise Depicable Me plutôt que les héros de leur propre film.


Cotes

Film6
Présentation0
Suppléments6
Vidéo10
Audio10