The Secret Life of Pets [Blu-ray]
Universal Studios Home Entertainement

Réalisateurs: Yarrow Cheney, Chris Renaud
Année: 2016
Classification: G
Durée: 97 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (Atmos), Espagnol (DDP71), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 025192317279

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Yan Bouchard
6 décembre 2016

Nouveau film de la bande qui nous ont fait découvrir les minions dans la série Despicable Me, nous reviennent avec "The Secret Life of Pets", une sorte d'histoire de jouets à la sauce animale. Réalisé par Chris Renaud et Yarrow Cheney avec les voix de Louis C.K., Eric Stonestreet, Kevin Hart, Dana Carvey et j'en pense, le film nous promet une belle virée avec nos animaux domestiques qu'on laisse seuls à la maison une bonne partie de la journée. Est-ce qu'ils restent tranquillement couchés dans leur coin? J'en doute fortement.

Max est un chien qui me vit que pour sa maîtresse Katie. Aimant la vie, il la remercie chaque jour de l'avoir sauvé et adopté en étant un compagnon irréprochable. Il y a quand même une chose qui ne comprend pas, pourquoi Katie l'abandonne à la maison chaque matin? Même si cette question demeure un mystère, il l'attend avec impatience et est très heureux de la voir revenir à toutes les fins de journée. Cependant, un de ces soirs, Katie ne revient pas seul à la maison, elle est accompagnée d'un nouveau compagnon qu'elle ramène de la fourrière, un gros toutou brun du nom de Duke. Dès le premier regard, la relation entre les deux canidés ne sera pas de tout repos, d'un côté Max a peur de perdre sa place auprès de Katie et de l'autre, Duke veut prendre sa place. Durant une promenade journalière, Duke tente de se débarrasser de Max et dans une suite d'événements, les deux chiens se retrouvent dans le camion de la fourrière, mais ils sont secourus par Snowball, un petit lapin blanc qui est à la tête d'une bande d'animaux abandonnés qui ne cherche qu'à se venger des humains. Entraîner dans leur repaire, les deux cabots réussissent à se sauver, mais ils auront la bande à leurs trousses et ils auront besoin de tous leurs amis pour se sortir de cette chasse à l'homme, ou devrais-je dire chasse aux chiens.

Le film arrive en magasin en plusieurs déclinaisons, Blu-ray, DVD, 3D, 4K. Pour ma part, je me retrouve avec l'édition de deux disques qui nous offre, le disque bleu et standard, ainsi qu'une copie numérique. Sur la pochette, on peut apercevoir toute la bande que l'on suivra tout au long de l'aventure. Pour le menu, quelques séquences qui tournent en boucle le tout accompagné de musique. Les deux aspects techniques de cette sortie sont absolument impeccables. Que l'on s'attarde au transfert vidéo solide, offrant une image claire, vibrante de couleurs vives avec une belle profondeur. Le souci du détail est aussi présent à la perfection, les subtilités dans l'animation, dans l'allure des personnages, ça transperce l'écran, un très beau travail de toute l'équipe derrière tout ça. Si on passe maintenant à la piste originale anglaise, elle sort de l'ordinaire en nous fournissant tout ce que le film à nous offrir dans au niveau des effets sonores que de la musique omniprésente tout au long de l'aventure. Le mixage est bien réalisé ce qui nous offre une piste de dialogues clairs et précis sans aucun manque.

La section des suppléments est bien remplie, même si au final, on ne retrouve pas tant que ça au niveau de la durée, si on dépasse l'heure de visionnement, c'est juste. On débute avec "The Humans That Brought You Pets" et "Animals Can Talk: Meet the Actors" qui se veulent être de courtes entrevues avec l'équipe technique et l'équipe qui a prêté leurs voix aux personnages. Les deux segments "All About the Pets" et "Hairstylist to the Dogs" se consacrent à l'animation des animaux, leur comportement et leur allure. On continue avec "How to Make an Animated Film" et "Anatomy of a Scene" qui offrent un très court regard sur la création du film et d'une scène en particulier. En plus d'un segment qui consacre son temps sur le personnage du petit lapin "The Best of Snowball" on retrouve le vidéo de la chanson "Lovely Day", une version karaoké de la chanson des saucisses et la bande-annonce du prochain film des studios Illumination Entertainment, "Sing". On termine le tout avec "Fandango Brian the Minion on Pets" où l'on retrouve les fameux minions en train de regarder le film, une annonce avec les personnages du film pour la GoPro et trois minifilms très rigolos "NormanTV", "Weenie" et "Mower Minions" et plus d'un segment sur la production de ses trois courts-métrages.

Au final, le film en fait juste assez pour être intéressant et nous livre une aventure correcte dans le monde des animaux domestiques. Il n'y a pas de longueur, les personnages sont attachants et le produit que j'ai entre les mains répond grandement aux attentes au niveau technique. Ça vaut les quatre-vingts minutes investies pour le visionnement.


Cotes

Film7
Présentation8
Suppléments5
Vidéo10
Audio10