Teen Titans: The Judas Contract [Blu-ray]
Warner Home Video / DC Comics

Réalisateur: Sam Liu
Année: 2017
Classification: PG
Durée: 84 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-25 + DVD-9)
Code barres (CUP): 883929580675

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
1er mai 2017

Créés en 1964 pour les besoins du numéro 54 de la série de bandes dessinées The Brave and the Bold, les "Teen Titans" ont fait beaucoup de chemin depuis leur première aventure. Bien que leur succès fût immédiat, celui-ci fut malgré tout de très courte durée. C'est seulement dans les années 80, sous la tutelle de George Perez et de Marv Wolfman, l'équipe de jeune héros eut le droit à une reconnaissance aussi grande que celle dont jouissait la "Justice League". Spécialement suite à "The Judas Contract" qui marqua la première apparition de Dick Crayson en tant que "Nightwing". Suite à la popularité du film d'animation "Justice League vs Teen Titans", il était normal que l'on tente de maintenir ce momentum en adaptant le récit le plus populaire de la franchise. Cependant, une question se pose: est-il aussi bon que sa version papier?

Menés par Starfire, les "Teen Titans" tentent de mettre un terme à la menace que représentent Brother Blood et ses disciples. Toutefois, leur tâche se compliquera par la venue de Deathtroke qui, par désir de vengeance, fera tout en son pouvoir pour détruire l'équipe de jeunes héros. Entre leurs nouveaux ennemis et leurs anciens, Starfire et ses comparses combattront le mal de toute leur force sans se douter une seule minute que l'élément qui pourrait déclencher leur perte est de se cacher près d'eux.

Afin de créer des liens avec les précédents films d'animation de "Dc Comics", l'adaptation "Teen Titans: The Judas Contract" nous propose plusieurs changements par rapport à la bande-dessinée. Le plus notable est sans nul doute le remplacement de "Cyborg" pour "Blue Beetle" ainsi que la présence de Damien Wayne en "Robin". Par ces simples changements, le récit se voit complètement transformé puisque le thème sur papier "The Judas Contract" était l'acceptation de soi. On suivait d'un côté les débats intérieurs de "Cyborg" qui avait du mal à s'accepter en tant que mi-homme et mi-machine. De l'autre, on suivait Dick Crayson dans sa quête d'identité qui l'amenait au fur et à mesure à s'émanciper de "Batman" pour devenir "Nightwing". Malgré tout, le sujet demeure abordé grâce au personnage de Terra qui navigue entre le bien et le mal. Par contre, le bagage psychologique des protagonistes est présenté de manière plus superficielle que dans sa version originale. Par ce fait, la version animée se montre moins bonne que l'on aurait souhaité. Cependant, le tout reste quand même un bon divertissement grâce à son rythme enlevant et ses scènes d'action des plus passionnantes. Ceci permet non seulement de pardonner le manque de développement des personnages, mais de nous faire passer un bon moment de détente. Agrémenté d'une musique enlevante et des interprétations vocales convaincantes, le tout devrait plaire à l'ensemble des amateurs de cette équipe de superhéros.

Au niveau technique, l'ensemble apparaît tout à fait excellent. À l'aide de ses couleurs claires, de plusieurs jeux d'ombres et de ses détails bien reproduits, les spectateurs retrouveront sans conteste tout le bonheur qu'ils ont ressenti en visionnement les précédents films et séries d'animation de "Dc Comics". Du côté son, la bande sonore se montre également très solide au point de vue de la reproduction des dialogues et de la musique.

La section des suppléments nous soumet une conversation intéressante entre George Perez et Marv Wolfman qui nous parlent de différentes facettes de création de la bande dessinée qui a inspiré le film. Par sa durée de plus de vingt minutes, elle se démontre très riche en informations. Celui-ci est suivi d'un court documentaire également de très bonne qualité sur le personnage de "Deathtroke". Le tout se conclut par deux excellents épisodes de la série "Teen Titans" et un segment promotionnel sur les films Batman and Harley Quinn, Superman/Batman: Public Enemies ainsi que Justice League: The Flashpoint Paradox.

Sans posséder la profondeur et la complexité de son matériel source, le film "Teen Titans: The Judas Contract" demeure passionnant à découvrir grâce à son rythme endiablé et l'attachement que l'on éprouve pour les membres de cette formidable équipe. D'autant plus que sa forme simplifiée et ses nombreux changements ne changent en rien son final aussi étonnant que choquant.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments8
Vidéo9
Audio9