Anything Else
Dreamworks Home Entertainement

Réalisateur:
Année: 2003
Classification: 14A
Durée: 109 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (Mono)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Alexandre Martin
9 janvier 2004

Woody Allen est probablement un des scénaristes/réalisateurs les plus prolifiques des États-Unis. Il a à son actif près d'une quarantaine de films et ce, en moins de quarante ans. Malheureusement, comme le dit le vieil adage, nul n'est prophète dans son pays et il n'est à peu près pas considéré par le public américain. Par contre, en Europe et plus particulièrement en France, ses films sont toujours attendus avec impatience par le public. Son tout dernier long métrage, "Anything Else", n'y a pas échappé et est encore une fois passé presque inaperçu et ce, malgré une tentative évidente de rallier un nouvel auditoire plus jeune.

Comme la plupart des récents films de Woody Allen, l'histoire se passe à New York et tourne autour des mêmes sujets, avec des personnages quasi identiques. Dans "Anything Else", on retrouve un écrivain névrosé du nom de Jerry Falk (Jason Biggs), qui tente en vain de sauver sa relation avec sa copine (Christina Ricci). Elle, une actrice en devenir, est incapable de s'empêcher de le tromper. Ajoutons à cela une belle-mère en redécouverte de la vie, un agent incompétent (Danny DeVito) et un psychothérapeute plutôt muet, pour compliquer encore plus les choses. Mais bien entendu, le salut se fera à travers les conseils d'un collègue écrivain (Woody Allen), encore plus névrosé, paranoïaque et instable...

Les habitués de Woody Allen reconnaîtront les thèmes habituels: névrose, relations extra-conjugales, écrivain en remise en question etc. Néanmoins, ce qui rend les films intéressants n'est pas leur scénario, mais bien les dialogues. Ce sont ces perles de la réflexion et de l'humour qui les rendent irrésistibles. Malheureusement, ce côté est plutôt absent dans le présent film, ce qui accentue le sentiment de déjà vu. La différence majeure avec ses autres films est au niveau de l'âge des personnages. Il est difficile de savoir la raison réelle de ce changement. Évidemment, on pense tout de suite que le studio de production aurait tenté de faire passer ce film comme étant une "teen comedy", l'affiche et la pochette du DVD étant des preuves suffisantes. Néanmoins, il se pourrait que Allen ait tout simplement décidé d'insuffler un nouvel élan à ses films, non-pas en changeant les scénarios, mais en changeant l'âge des acteurs. La performance de ces derniers est d'ailleurs très moyenne, Danny DeVito manque définitivement d'éclat et Jason Biggs, malgré le fait que son imitation de Woody Allen soit très convaincante, joue un peu faux. La pire prestation est sans doute celle de Christina Ricci qui n'arrive pas du tout à vendre son personnage, passant du cabotinage au décrochage à plusieurs reprises.

Au niveau de l'aspect visuel, cette édition DVD nous présente un produit plus que convenable. À part un léger fourmillement en arrière-plan causé par une amplification à la compression de la forte granulation de la pellicule, on ne constate aucun défaut majeur. Les noirs sont bien gradés, permettant un bon niveau de détails dans les scènes plus sombres et les couleurs sont vives et bien définies. Le transfert rend parfaitement justice à la superbe photographie de Allen. Comme d'habitude, la piste sonore du film est mono et c'est évidemment ainsi qu'elle est encodée sur le DVD. De ce côté, rien à redire; les dialogues sont distincts, le niveau de la musique bien ajusté et le bruitage adéquat.

Comme suppléments, on nous propose deux maigres segments. Le premier consiste en de courtes biographies des acteurs et artisans du film et le second en des notes de productions sous forme d'un texte. Bref, rien de trop exhaustif... (habituel des DVD de Woody Allen). Pour ce qui est de la présentation du DVD, les menus sont clairs, bien hiérarchisés et avec de courtes animations lors des transitions. Le menu principal est animé, avec la musique du film en arrière-plan.

Bref, même si "Anything Else" n'est certainement pas le meilleur film de Woody Allen, il a l'avantage théorique de viser un nouveau public grâce à la présence de jeunes acteurs. Malheureusement, même si le DVD est techniquement plus que satisfaisant, l'absence de suppléments intéressants en fait un produit peu attrayant.


Cotes

Film7
Menu5
Suppléments3
Vidéo8
Audio7