Arrowsmith
MGM Home Entertainment

Réalisateur: Ronald Colman, Helen Hayes
Année: 1931
Classification: PG
Durée: 99 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (Mono)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Raphaël Gendron-Martin
10 avril 2005

Cinéaste très prolifique (il a réalisé pas moins de 145 films en 59 ans!) John Ford a débuté sa carrière en s'intéressant particulièrement aux westerns au milieu des années 20. C'est ainsi qu'il a travaillé à plusieurs reprises avec le légendaire acteur John Wayne. Par la suite, dans les années 30, il est passé des adaptations cinématographiques aux comédies populaires, aux films de guerre avant de revenir au western avec Wayne pour tourner notamment The Searchers. Dans sa carrière, il a réalisé de grandes œuvres qui ont marqué l'histoire du cinéma, telles Young Mr. Lincoln, The Grapes of Wrath et My Darling Clementine, tous trois avec Henry Fonda. C'est en 1931 qu'il a tourné Arrowsmith, un long métrage qui a mérité quatre nominations l'année suivante aux Oscars (meilleur film, meilleure direction artistique, meilleur scénario – adaptation et meilleure direction photo).

Adapté de la nouvelle de Sinclair Lewis, ce film met en vedette Ronald Colman dans le rôle de Martin Arrowsmith, un scientifique à qui une belle carrière est vouée. Cependant, le médecin tombe amoureux d'une infirmière, Leora, et décide de la suivre au Dakota pour aller pratiquer la médecine familiale. Ayant toujours préféré la recherche à la médecine, Arrowsmith se rend compte qu'au bout de deux ans, il n'est pas aussi heureux qu'il l'avait souhaité. Il décide donc d'aller joindre son ancien mentor, Gottlieb, dans un centre réputé de recherche. Là-bas, il devra travailler à éliminer la peste bubonique qui commence à décimer une partie de la population britannique. Travaillant sans relâche sur ses études scientifiques, Arrowsmith ne se rend pas compte qu'il néglige complètement sa femme. Au fil d'expériences, l'homme vivra à la fois un triomphe et une tragédie qui changeront sa vie.

Malgré les nominations qu'il a reçues, ce film de Ford n'est pas vraiment une réussite. Même si l'histoire est somme toute intéressante et pertinente pour cette époque, quelques aspects rendent la production moins importante qu'elle aurait pu l'être. D'abord, l'interprétation des acteurs est loin d'être juste et remarquable. Ronald Colman manque cruellement d'expression. Son visage est très souvent fade et aucunement porteur d'émotion. Même lorsqu'il apprend une tragédie qui devrait le terrasser l'homme ne réagit guère différemment de d'habitude. À ses côtés, en femme dévouée et implorée, Helen Hayes s'en tire mieux que son collègue. Cependant, la chimie entre les deux acteurs n'opère pas et cela influence l'appréciation du film. Également, diverses séquences ont été mal dirigées. Par exemple, dans une scène où Arrowsmith reçoit l'appel d'un patient dont la fille est gravement malade, il ne parle que quelques secondes à la personne avant de lui dire qu'il s'en va immédiatement à son domicile. Il raccroche sans avoir demandé l'adresse! De petites invraisemblances comme ça, on peut en compter quelques-unes dans ce film.

Le long métrage datant de 74 ans, il ne faut pas trop s'étonner des la piètre qualité vidéo et audio. Dans le cas de la première, l'image est quand même acceptable dans l'ensemble et ne comporte pas de problèmes inquiétants comme un grain trop présent. L'aspect sonore, quant à lui, possède divers problèmes à propos des dialogues. Souvent, ceux-ci sont très peu audibles. Dans une scène où les personnages se retrouvent à l'extérieur sous la pluie, on peine à entendre ce qu'ils disent. Le menu est tout ce qu'il y a de plus simple. Il possède une photo sur chacune des pages et rien d'autre. À propos de ces photos, ce sont les mêmes que l'on retrouve sur la pochette du DVD et je doute de leur pertinence. Ces images tentent nous montrent les deux personnages principaux qui se regardent amoureusement. On croit donc avoir ici affaire à un film d'amour, alors que ce n'est vraiment pas le cas. Oui, l'histoire d'amour est présente, mais quand même très peu par rapport au métier de médecin d'Arrowsmith.

Film réalisé par le grand John Ford, "Arrowsmith" n'est toutefois pas à classer dans la même liste que les chefs-d'œuvre réalisés par le cinéaste durant sa carrière. Le film est quand même intéressant à regarder par curiosité, mais sans plus.


Cotes

Film6
Présentation1
Suppléments-
Vidéo6
Audio5