A Show of Force
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Bruno Barreto
Année: 1990
Classification: 14A
Durée: 92 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 10
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Robert Bélanger
28 novembre 2004

En 1898, les Américains prennent possession de Porto Rico et y installent un gouvernement militaire. En 1917, les Puertoricains deviennent officiellement citoyens américains et en 1952, Porto Rico obtient le statut "d'État libre associé aux États-Unis". Le débat entre le gouvernement pro-américain et les factions indépendantistes prend un tournant violent le 25 juillet 1978 alors que deux activistes, par la suite qualifiés de terroristes communistes, sont tués par la police sur la montagne de Cerro Maravillosa. "A Show of Force" est basé sur cet évènement et explore l'implication du gouvernement portoricain et du FBI dans cette affaire qui prit rapidement des allures de complot politique.

Le film suit donc la journaliste Kate Menendez (Amy Irving), dont le défunt mari était avocat du mouvement indépendantiste, qui tentera par tous les moyens de faire la lumière sur cette histoire, souvent au péril de sa vie. Alors que le gouvernement essaie d'étouffer l'affaire et qu'elle subit menaces et pressions de toutes parts, elle poursuivra son enquête et réussira à obtenir et à faire téléviser une audience publique qui révélera la vérité ainsi que l'étendue du complot.

Il s'agit ici plus d'un drame politique que d'un thriller politique. Pas de poursuites en voiture, ni d'explosion, ni d'effets spéciaux pour venir enrober l'histoire. On s'en tient donc à l'aspect historique sans fioriture. Malheureusement, c'est plus ou moins efficace parce qu'on en rajoute côté mélodrame, musique sirupeuse à l'appui, et qu'Amy Irving n'a ni le talent, ni le charisme nécessaire pour supporter l'intrigue sur ses épaules. Il y a pourtant une belle brochette d'acteurs dans ce film: Kevin Spacey en agent du FBI, Robert Duvall en patron de Kate et Andy Garcia en avocat de la défense, mais ils sont confinés à des rôles secondaires, importants soit, mais ou ils ne peuvent donner la pleine mesure de leur talent. La réalisation du cinéaste brésilien Bruno Baretto est correcte, mais un montage plus serré aurait mieux servi un film qui demeure intéressant de par son aspect historique, mais auquel l'intensité dramatique fait cruellement défaut.

Le transfert vidéo offre une image un brin granuleuse, mais claire et exempte de taches et d'égratignures. Les couleurs sont vives et le niveau des détails acceptable malgré une certaine perte à ce niveau lors des scènes les plus sombres. J'ai noté à quelques endroits un certain fourmillement de l'image, mais pas de problèmes d'accentuation des contours. La piste sonore est également acceptable, même si elle manque de dynamisme et de support au niveau des enceintes arrière et des basses. Les dialogues ne souffrent d'aucune distorsion et demeurent clairs en tout temps. Les menus sont statiques et sans accompagnement musical. Aucun supplément n'est offert.

Bien qu'il demeure intéressant de voir des acteurs tels que Andy Garcia et Kevin Spacey en début de carrière, il m'est difficile de recommander ce film peu convainquant, si ce n'est à ceux qui s'intéressent de près à l'histoire et à la politique de cette région du globe.


Cotes

Film5
Menu4
Suppléments-
Vidéo7
Audio7