Ask The Dust
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Robert Towne
Année: 2006
Classification: 14A
Durée: 116 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 17
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Amélie Gravel
27 août 2006

Basé sur le roman le plus populaire de John Fante, "Ask The Dust" raconte l'histoire de deux personnages complètement à l'opposé l'un de l'autre et qui, pourtant, trouveront un moyen de s'unir. Il y a d'abord Arturo Bandini, un écrivain d'origine italienne qui s'est réfugié dans un coin de Los Angeles afin d'être inspiré par les nombreuses belles femmes blondes qui peuplent cette ville, mais qui tente de combattre le syndrome de la page blanche depuis son arrivée. Celui-ci fera la rencontre d'une jeune serveuse mexicaine, Camilla, qui a un tempérament fougueux qui est tout à fait contraire à celui de Arturo ce qui, dès leur première rencontre, causera bien des frictions entre les deux. Frictions qui se transformeront tranquillement en un lien solide qui pourrait s'appeler amour.

Mettant en vedette Colin Farrell, Salma Hayek et Donald Sutherland, réalisé par Robert Towne, lauréat de l'Oscar du meilleur scénario en 1975 pour le film Chinatown et comptant parmi ses producteurs un dénommé Tom Cruise, "Ask The Dust" ne pouvait se permettre d'être un navet. Sans être complètement raté, la production est un exemple qui démontre qu'il ne faut pas adapter systématiquement au cinéma tous les bons romans qui se trouvent sur le marché. Les acteurs font bien leur travail, la photographie est magnifique, mais la lenteur de l'histoire rend le film ennuyant, ce qui ne devait pas être le cas du roman considérant son grand succès. L'histoire semble un peu décousue, et bien que j'aie pu deviner plusieurs scènes d'avance ce qui était pour arriver, je n'ai pas vraiment compris comment la relation entre les deux personnages principaux a pu se développer de cette manière. C'est comme si nous avions sauté plusieurs pages du roman pour ne lire que la conclusion. Bref, un film qui n'aurait pas vraiment manqué à ma culture si je ne l'avais pas visionné.

Les suppléments ne sont pas très nombreux et, de plus, perdent leur intérêt lorsque nous n'avons pas apprécié le film. Le premier supplément disponible, une piste de commentaires offerte par Towne et le directeur de la photographie, Caleb Deschanel, est par contre très étoffé. Nous y comptons peu de moments silencieux et les détails sont pertinents. Je n'ai pas été particulièrement satisfaite du documentaire sur la production qui est également présent sur ce DVD. Nous n'y apprenons rien de bien nouveau, surtout lorsque nous avons visionné la piste de commentaires auparavant, sauf peut-être le fait que Salma Hayek avait refusé le rôle à la première approche du réalisateur pour finalement changer d'idée et se l'approprier huit ans plus tard. Bonne décision pour une actrice qui a tout à fait le caractère du personnage, le film aurait sans doute été perdant si elle n'avait pas été là pour interpréter Camilla. Pour compléter la section des extras, nous ne trouvons rien de plus que la bande-annonce de "Ask The Dust" présentée dans les cinémas ainsi que les autres bandes-annonces de Reds, Mission Impossible 3 et Neil Young: Heart of Gold, que nous pouvons voir autant à l'insertion du disque qu'à partir de la page du menu des suppléments.

La force de ce film est sa sublime photographie. Nous nous transportons ainsi dans le Los Angeles des années 30. La luminosité varie parfaitement entre les scènes, créant ainsi une ambiance toute particulière pour chacune d'entre elles, de la scène sombre jusqu'à la plus illuminée. Aucun problème de grain ou de tache dans l'écran, l'image est parfaitement uniforme et nous montre de magnifiques couleurs. Côté sonore, l'emphase est mise sur les dialogues et les bruits ambiants sont assez rares, alors la piste Dolby Digital 5.1 est un peu futile, mais tout de même satisfaisante.

Bien que la série de livres racontant les aventures de Arturo Bandini sont très populaires, spécialement "Ask The Dust", il aurait valu mieux laisser l'imaginaire de ses lecteurs tranquille et ne pas adapter ce roman au grand écran, car cette adaptation n'est vraiment pas à la hauteur.


Cotes

Film5
Présentation7
Suppléments5
Vidéo9
Audio7