Assassination of Richard Nixon
MGM Home Entertainment

Réalisateur: Niels Mueller
Année: 2004
Classification: 14A
Durée: 95 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20), Français (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Amélie Gravel
19 avril 2005

En 1999, les scénaristes Niels Mueller et Kevin Kennedy finalisaient le scénario fictif d'un film qui était intitulé "The Assassination of Lyndon B. Johnson". En effectuant des recherches, les deux auteurs ont découvert l'existence d'une tentative d'assassinat contre Richard Nixon, président des États-Unis de 1969 à 1974. Ils ont alors laissé tomber leur idée de tuer le vice-président ayant succédé à Kennedy et ont rapproché leur histoire aux faits réels qui se sont déroulés en 1974. Juste comme le projet commence à décoller, les attentats du 11 septembre 2001 surviennent, ce qui lui met un sérieux frein. C'est finalement en 2004 que nous voyons cette œuvre atterrir sur nos écrans de cinéma le film réintitulé "Assassination of Richard Nixon", co-produit par des grands noms tels que Alfonso Cuaro et Leonardo DiCaprio et mettant en vedette Sean Penn et Naomi Watts.

Sam Bicke (Sean Penn) est un homme dont la vie ne va pas très bien, que ce soit au point de vue familial, social ou professionnel. Lorsqu'il se trouve un emploi dans un magasin de meubles, le soleil refait surface dans sa vie: on lui apprend à avoir une plus grande confiance en lui. Il se promet alors de remettre sa vie sur le droit chemin. Lorsqu'il perd son emploi et réalise que ses projets ne fonctionnent vraiment pas comme il le voudrait, son moral ainsi que sa santé mentale tombent au plus bas, ce qui l'amène à transformer son désespoir en haine contre l'ensemble du système. En voyant le président Nixon faire une entrevue à la télévision, la solution à ses problèmes se présente très clairement dans son esprit: détourner un avion afin de le faire s'écraser sur la Maison Blanche.

Le menu est à l'image du film: très sobre. Une photo de Sean Penn, personnifiant Sam, arrive tranquillement dans l'image sous forme de bandes verticales. Lorsqu'elle se forme complètement, elle devient statique. Une douce musique, mélange de piano et de violon, se fait entendre pendant que vous faites votre choix. Aucun supplément n'est disponible sur ce DVD.

La qualité technique n'est pas très remarquable. Le volume est très inégal d'une scène à l'autre, variant de voix très fortes à des murmures. La trame sonore n'est pas toujours présente malgré des scènes presque dépourvues de tout dialogue. Lorsqu'elle est là, elle reste extrêmement discrète et se fond très bien avec l'image. Un petit détail m'a dérangée pendant le visionnement: comme je l'ai déjà mentionné, plusieurs scènes sont presque muettes, puisque par exemple, nous voyons Sam complètement seul assis dans son salon. Pendant ces scènes, où la musique est aussi absente, nous entendons les bruits ambiants à un volume très fort, qui est totalement démesuré étant donné le caractère de la scène. Il n'y a aucun problème avec la définition de l'image, mais les couleurs utilisées donnent un aspect très fade à l'ensemble du film. Les teintes de gris et de brun sont les plus fréquentes, sans oublier que certaines scènes sont très obscures. Ça vous donne une petite idée. Je trouve ça complètement déprimant, surtout que l'histoire n'en est pas une des plus joyeuses non plus. Ce type d'atmosphère risque d'en désintéresser plusieurs.

J'ai été bien déçue de ce film. Je m'attendais à beaucoup d'action, alors qu'il n'y en a pratiquement pas. Nous assistons davantage à la détérioration de l'état mental du personnage de Sean Penn qu'à la préparation dudit assassinat. Malheureusement, cette section psychologique est bien trop longue! Je pourrais facilement dire qu'après une demi-heure, nous sommes vraiment en mesure de réaliser que Sam a disjoncté et de voir qu'est-ce qui le pousse à vouloir tuer le président. Cependant, la mise en exécution du plan dure à peine dix minutes à la fin. Nous sommes donc obligés de rester rivés à notre écran pour voir l'histoire tourner en rond continuellement jusqu'à ce que Sam passe à l'acte. Je dois dire cependant que la performance de Sean Penn nous fait réellement croire au personnage raté et désespéré qu'il incarne. Quant à Naomi Watts, bien que son personnage ait une grande importance dans la vie du personnage principal, elle n'est pas très présente physiquement, ne faisant que quelques brèves apparitions çà et là. C'est donc un film bien ordinaire pour une histoire qui aurait pu être autrement vraiment plus intéressante.


Cotes

Film5
Présentation5
Suppléments-
Vidéo6
Audio5