Assassination of a High School President
E1 Entertainment

Réalisateur: Brett Simon
Année: 2008
Classification: 14A
Durée: 93 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 28
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212000546

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
22 octobre 2009

Présenté dans quelques festivals américains, "Assassination of a High School President" a fait sensation. Avec raison! Enfin un film pour adolescents qui est intelligent et intrigant, parsemé de références et d'un humour ravageur. Bizarrement, il n'a jamais pris l'affiche sur le territoire québécois malgré la présence au générique de Bruce Willis. Il est toujours possible de se reprendre, surtout depuis que le récit est disponible en format DVD.

Rien ne va plus sur un campus américain. Les examens ont été dérobés et le principal Kirkpatric (Willis) cherche ardemment le coupable. Apprenti étudiant journaliste qui a beaucoup trop de temps libre, Bobby Funke (Reece Daniel hompson) décide de poser des questions, ce qui l'amène à accuser le président de l'école Paul Moore (Patrick James Taylor), celui-là même qui fréquente la jolie et désirée Francesca (Mischa Barton). Même si l'enquête est déjà bouclée, elle s'avère plus complexe que les principaux intéressés ne semblent le deviner...

Ce premier film joyeusement mis en scène par Brett Simon ne souffre pratiquement d'aucun temps mort. Le rythme est soigné, l'intrigue tient en haleine et l'humour verbal (qui est parfois de mauvais goût) fait souvent mouche. Les scénaristes Tim Calpin et Kevin Jakubowski connaissent leur cinéma, reprenant pratiquement la trame narrative du mythique Chinatown pour la croiser à celle du jubilatoire Rushmore, tout en y insérant quelques éléments empruntés à gauche et à droite, dont une finale rappelant étrangement celle de The Usual Suspects.

Difficile de prendre cette parodie de film noir au sérieux et c'est justement le souhait du réalisateur: détourner légèrement la réalité tout en jouant avec les clichés des longs-métrages destinés aux adolescents, offrant au passage un produit presque culte, sexy dans sa façon d'aborder les relations amoureuses et troublant lorsqu'il s'intéresse plutôt à la difficulté de performer à l'école. L'interprétation est bien entendu dans le ton. Bruce Willis trouve un de ses meilleurs rôles depuis longtemps, incarnant avec délectation un directeur qui se croit encore sur le champ de bataille. Révélé dans le mignon Rocket Science, Reece Daniel Thompson campe avec beaucoup de désinvolture le héros charismatique, alors que Mischa Barton fera tourner la tête de pratiquement tous les spectateurs masculins.

La trame sonore riche et éclatée propose une multitude de groupes intéressants, dont la toujours exquise Cat Power. Les pistes sonores exploitent subtilement les différentes enceintes tout en prenant soin de toujours rendre les dialogues audibles. Même s'il y a une traduction française, cette dernière laisse parfois à désirer, alors mieux vaut peut-être sélectionner la version originale et insérer de très visibles sous-titres blancs en anglais. Les images sobres sont accompagnées de couleurs précises, de beaux reflets dorés et des contrastes sentis, mais un peu sombres qui n'éclipsent pas totalement la présence de blocage.

La pochette en forme d'écusson représente les trois personnages principaux. Le menu principal du DVD propose plutôt un examen à choix multiple! Très original, sauf que le rendu, statique et sans musique, s'avère décevant. Les suppléments regroupent deux segments d'ouverture différents (pertinents, mais qui s'inséraient mal dans l'ensemble), des séquences retranchées drôles et superflues, ainsi que des scènes plus longues qui brisent considérablement le rythme. Le tout peut être narré par les deux scénaristes qui expliquent pourquoi le tout a été éradiqué. Outre un peu de publicité, les bonus se terminent sur une joyeuse piste de commentaires du cinéaste et de ses deux acolytes écrivains. Ce moment comique et léger revient sur la naissance du projet, l'apport des multiples personnages et les nombreuses influences distillées un peu partout. Plaisir assuré.

Sans être un classique du genre, "Assassination of a High School President" est une très belle surprise, intelligente et divertissante, qui retourne les codes du film noir pour les appliquer à une sauce étudiante et adolescente. Peut-être pas aussi inspiré que le trop peu connu Brick, mais néanmoins tout à fait recommandable pour passer un bon moment.


Cotes

Film7
Présentation4
Suppléments7
Vidéo7
Audio7