Bachelor Party
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Neal Israel
Année: 1984
Classification: R
Durée: 115 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD40, Mono), Français (Mono)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez :

Selon Martin Albert
2 juin 2001

La tradition de l'enterrement de vie de garçon était très respectée dans les années 80. Ce film mettant en vedette Tom Hanks (le seul acteur qui a de l'allure selon moi dans ce film) raconte l'histoire d'un de ces partys (mais la version ultime!). Rick Gassko (joué par Tom Hanks) va se marier dans une semaine. Ses chums (des gars de party - c'est leur religion) veulent lui faire un enterrement de vie de garçon assez capoté avec tout les extras : prostituées, orchestre rock, etc... Rick est un gars bien tranquille pour ça et ne veut pas participer à la partie "orgie avec les prostituées" organisée à son honneur... Il refuse même avec la superbe Tracey (Monique Gabrielle) toute nue devant lui car il a fait la promesse à sa fiancée Debbie (Tawny Kitaen) qu'il ne serait que pour elle. Bien sûr, Debbie n'a pas confiance en lui (ça commence bien une vie à deux ça!). Elle décide de détruire tous les plans du party par tous les moyens... et quels moyens! Entre temps, le père de Debbie ne veut pas qu'elle épouse Rick mais plutôt Cole Whittier (joué par Robert Prescott). Il lui donne comme mission de "racheter" sa fille des mains de Rick. Tout ça ensemble en plus d'une danseuse du ventre, un âne sur la coke, une convention de la compagnie Elkshead, des businessmen japonais, un pimp, un gars qui veut se suicider à cause de son mariage et, bien sûr, Mr. Nicholas.

Le menu et la sélection des chapitres sont statiques. La qualité de l'image est bonne. Quand nous regardons en détail, nous pouvons voir le grain du film qui passe rapidement. Mais étant donnée que c'est constant, notre oeil s'habitue très rapidement. La qualité des pistes sonores est très bien. La piste en français a été faite en France alors beaucoup d'anglicismes.

Comme extras, il y a une bande-annonce un tout petit peu flou suivi d'une série de 'making-of' (faut le dire vite) tout aussi flous avec des interviews du réalisateur et des acteurs. Il y a beaucoup d'interviews qui se répètent et beaucoup trop de scènes du film. Il faut dire que c'est des 'making-of' qui ont été faits en 1984 et ce n'est pas de la même façon que c'est fait aujourd'hui. Très intéressant de les avoir quand même!


Cotes

Film5
Menu1
Suppléments4
Vidéo6
Audio6