Band Of The Hand
Columbia TriStar Home Entertainment

Réalisateur: Paul Michael Glaser
Année: 1986
Classification: PG-13
Durée: 110 minutes
Ratio: 1.33:1 (4:3)
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres: 28
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Mathieu Galarneau
20 janvier 2003

Le producteur Michael Mann nous présente un de ces vieux classiques des années 1980. "Band of the Hand" raconte l'histoire de cinq jeunes délinquants de la ville de Miami. Arrêtés par la police, certains seront coupables de meurtres, possession et vente de drogue, vol d'auto et de bataille. La police décide d'essayer un nouveau programme de réhabilitation pour ces cinq contrevenants.

Au lieu de les mettre en prison, ils doivent se rendre dans une forêt en Floride avec comme guide, le policier Joe (Stephen Lang). Les jeunes apprendront à survivre, chasser, pêcher, se construire une tente à l'aide de feuilles. De plus, ils apprendront l'entraide, l'estime de soi et la tolérance, car certains d'entre eux ne feront pas toujours bons ménages. Ils feront face aussi à certains dangers comme des ours, des serpents et des phacochères. Comme dernier défi, ils doivent se rendre à un point X sur une carte, mais cette fois sans l'aide de leur guide.

Ensuite, de retour à Miami, ils vont rénover une vieille maison dans un quartier très difficile où ils habiteront pendant un certain temps. Par contre, ce secteur est sous le règne de Cream (Laurence Fishburne), un trafiquant qui travaille pour le baron de la drogue de Miami, le dénommé Nestor. Leur séjour dans ce quartier sera très difficile, le début de cette guerre fera un mort, mais les jeunes n'auront pas dit leur dernier mot. Ils se préparent pour une revanche maintenant qu'ils sont liés comme les 5 doigts de la main.

Ce film offre un bon divertissement pour un film des années 80. Les cinq jeunes acteurs offrent une performance très crédible de délinquants de la rue. Laurence Fishburne est très hilarant avec sa coupe de cheveux et sa tenue vestimentaire. Le déroulement de l'histoire est fluide et sans longueur. Le fait d'avoir fait le film en deux lieux différents, soit un quartier de Miami et la jungle de la Floride pousse notre intérêt à regarder la présentation, car l'atmosphère est évidemment très différente d'un lieu à l'autre. Par ailleurs, les dernières scènes de mitraillettes et d'explosifs sont assez bien dosées pour un film de ces années. De plus, la fin n'est pas si à l'américaine qu'on aurait pu le croire.

Malheureusement, j'ai été déçu de constater que cette version est uniquement en format plein écran. La qualité de l'image est moyenne, il n'y a pas vraiment de grains de poussière à part pour certaines scènes très sombres, mais l'image souffre de décoloration et d'un manque de brillance. Le son est également moyen avec une piste Dolby Surround 2.0 qui offre quelques effets, mais dans l'ensemble c'est très ordinaire.

Le menu est fixe avec une présentation année 80 qui représente bien le film. Comme extra, il y a seulement deux bandes-annonces de films distribués par Columbia TriStar.

En resumé, si vous avez aimé les séries genre Miami Vice et les films de drogue des années 80, vous allez sûrement y trouver plaisir.


Cotes

Film6
Menu4
Suppléments1
Vidéo5
Audio5