Being Flynn
Alliance Films / Focus Features

Réalisateur: Paul Weitz
Année: 2011
Classification: 14A
Durée: 106 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 065935585251

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
3 juillet 2012

D'excellents comédiens se donnent rendez-vous dans "Being Flynn", un intéressant petit film qui aborde avec légèreté et humour des thèmes graves et essentiels.

Nick (Paul Dano) n'a jamais réellement connu son père Jonathan (Robert De Niro) qui pense être un grand écrivain. Lorsque ce dernier se retrouve à la rue, il est aidé par son fils qui s'occupe de personnes sans-abri. La cohabitation est difficile entre ces deux adultes qui sont loin d'être responsables. Mais au fil des semaines et des rencontres, il y a de bonnes chances que la hache de guerre soit enterrée à jamais.

Sortie directement en DVD au Québec malgré ses prestigieuses têtes d'affiche, cette adaptation d'un roman (0393341496) à succès ne manque pas d'idées pour divertir intelligemment. Il y a la traditionnelle relation entre un père et son fils, mais également le mensonge qui cimente l'individu et le besoin d'aider les autres. Le tout se déroule dans un milieu – celui de l'itinérance – qui est trop rarement montré à l'écran.

Même s'il n'aborde pas toujours en profondeur ces thématiques importantes, le réalisateur et scénariste Paul Weitz offre une production plus que satisfaisante, ponctuée de répliques cinglantes, d'humour et d'humanité. Il sait surtout soutirer le meilleur de ses interprètes. Souvent éteint ces dernières années, Robert De Niro trouve un rôle parfait pour lui. Il est bien secondé par le solide Paul Dano, mais également par les toujours justes Julianne Moore et Olivia Thirlby.

La musique rythmée de Badly Drawn Boy amène ce petit plus qui fait tant défaut à des efforts du même genre. Les pistes sonores en Dolby Digital 5.1 sont immersives à leurs heures, faisant ressortir des enceintes des bruits de mélodies, de sirènes et d'alarmes. Les voix sont claires et il est possible d'insérer de très visibles sous-titres blancs. Les images sont agréables à regarder. Bien que le rendu ne soit pas exceptionnel, les couleurs sont appropriées, les teintes généralement bien définies et les contrastes ne manquent pas d'homogénéité.

La pochette verte et grisâtre à l'effigie des deux personnages principaux est plutôt banale. Le menu principal du DVD opte pour sa part pour un montage de scènes qui défilent sur un air onctueux. Les quelques suppléments disponibles ne méritent pas le détour. Il y a huit bandes-annonces de productions diverses et un documentaire beaucoup trop court de six minutes et des poussières sur le livre original, les thèmes en place et la nature des personnages.

En attendant l'exquis et supérieur Ruby Sparks qui prendra l'affiche dans quelques semaines et qui aborde quelques sujets similaires (dont la littérature et Paul Dano), "Being Flynn" fait office d'un potable hors-d'œuvre, un peu sucré, mais qui finit par fondre dans la bouche tant le traitement et les acteurs sont au point. C'est bien meilleur que plusieurs longs-métrages qui sortent chaque semaine dans les salles de cinéma.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments3
Vidéo7
Audio7