Beyond a Reasonable Doubt
VVS Films

Réalisateur: Peter Hyams
Année: 2009
Classification: 14A
Durée: 105 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 10
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 777235013753

Ce DVD est disponible chez:

Selon Martin Ducharme
12 janvier 2010

Depuis plus de deux ans, chacune des maisons de production ne cesse de nous annoncer la mise sur pied de divers "remakes" pour le meilleur et surtout pour le pire. Après une mauvaise relecture inutile des films tels que Friday The 13th et Halloween, le long métrage Beyond a Reasonable Doubt tourné originairement en 1956 a également eu le droit lors de la dernière année, à une mise à jour plus ou moins convaincante. Se voulant être tout d'abord une critique contre les accusations à mort, le film original nous proposait un message puissant qui nous permettait non seulement de nous faire réfléchir, mais également de provoquer des discussions sur leur bien-fondé, ce qui n'est malheureusement pas le cas dans cette version.

Aveuglé par son ambition de devenir gouverneur, le juriste ayant obtenu un taux record de rendement à la barre, Mark Hunter (Michael Douglas) ne voit plus aucun obstacle qui pourrait lui nuire. Malgré sa confiance démesurée, son plan se verra menacé par le jeune journaliste C.J. Nicholas (Jesse Metcalfe) qui de son côté, est convaincu que l'homme trame quelque chose de malhonnête. Afin de prendre au fait le juriste, Nicolas montera un complot par pure conviction afin de se rendre lui-même suspect de meurtre, ce qui entraînera un jeu risqué pour les deux hommes. Malheureusement impliqué dans une relation amoureuse avec l'assistante d'Hunter (Amber Tamblyn), Nicolas devra se montrer plus intelligent que son rival afin de non seulement sauver la vie de sa petite amie, mais également la sienne.

Malgré certaines ressemblances au film sorti en salle en 1956, cette nouvelle version de "Beyond a Reasonable Doubt" nous offre entre les lignes une intrigue complètement différente de la précédente. Munie avant tout de personnages artificiels qui visent un nouveau but, soit de mettre à jour la corruption d'un avocat. Au lieu d'accuser les travers d'un système de justice déficient, cette production se démontre dans son ensemble moins profonde et moins passionnante. Maintenu par une absence totale de critique sociale, ce long métrage se contente, à notre grande déception, d'être simplement un divertissement tout au plus. Sans pour autant être totalement mauvais, celui-ci ne possède malheureusement pas la composante nécessaire pour la fabrication d'un excellent suspense, soit l'élément de surprise et un scénario original. Parsemé d'une réalisation anonyme et des interprétations d'acteurs qui démontrent une certaine difficulté à nous faire croire en leur personnage, "Beyond a Reasonable Doubt" de Peter Hyams tombe malencontreusement dans l'invraisemblance du début jusqu'à la fin.

Du côté technique, l'image se montre dans son ensemble acceptable. Habillée de couleurs sobres et foncées qui scient à merveille avec le sujet de la production, l'image présentée à l'écran comporte très peu de défauts, mise à part la présence de quelques grains dans les coins sombres. Du côté audio, la piste sonore Dolby Digital 5.1 nous propose des répliques clairement audibles et une reproduction des sons ambiants acceptable, sans pour autant offrir une réelle profondeur à l'ensemble.

La section des suppléments nous propose une piste de commentaires d'un intérêt mitigé, mettant en vedettes le réalisateur Peter Hyams ainsi que son principal comédien Jesse Metclafe, cette dernière s'attarde malheureusement davantage sur la présentation des personnages que sur les éléments de conception, ce qui aurait pu rehausser notre intérêt. Tout proposant également deux segments intéressants et pertinents, dont l'un nous permet de visiter l'arrière du décor de cette production, tandis que l'autre nous présente un portrait de diverses affaires criminelles qui ont inspiré l'écriture du film.

À côté de son original, la version tournée par le réalisateur Peter Hyams du "Beyond a Reasonable Doubt" se démontre décevante, autant du niveau du contenu que du contenant. D'un scénario en manque de surprise et un jeu d'acteurs peu nuancé, le niveau de suspense de celle-ci se montre simplement peu efficace et par moment même ennuyante.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments6
Vidéo6
Audio6