The Bible: In the Beginning... [Blu-ray]
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: John Huston
Année: 1966
Classification: G
Durée: 175 minutes
Ratio: 2.20:1
Codec: 1080p
Langue: Anglais (DTSHDMA51, DD40), Espagnol (DD51), Français (DTS51), Portugais (DD51), Danois (DD51), Allemand (DTS51), Italien (DTS51), Norvégien (DTS51), Russse (DTS51), Polonais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol, Portugais, Allemand, Catalan, Danois, Néerlandais, Finnois, Grec, Hébreu, Islandais, Italien, Norvégien, Polonais, Russe, Slovaque, Suédois, Turc
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 024543741183

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
4 avril 2015

Voilà la critique d'un minisérie que je n'avais vraiment prévu de voir. En fait c'est une erreur d'expédition de la compagnie qui devait nous expédier le disque Blu-ray de la nouvelle minisérie de Roma Downey et Mark Burnett The Bible: The Epic Miniseries... c'était facile de se mélanger avec "The Bible: In the Beginning...". Celle-ci, c'est la production d'un certain Dino De Laurentiis réalisée par John Huston en 1966.

Les films sur la Bible, il y en a des centaines, mais ont souvent le point commun de passer rapidement sur les premiers passages qui expliquent le tout début. Ce film relate donc la première partie de la Genèse de l'Ancien Testament en détail (en fait les 22 premiers chapitres), d'Adam et Ève à Abraham en passant par Noé. Certains chapitres passent très vite (par exemple celle du roi Nimrod et sa tour babylonienne) alors que d'autres traînent en longueur (comme une demi-heure pour voir Ève faire manger à Adam le fruit interdit). J'adore habituellement les films religieux, mais celui-là me fait mourir d'ennui. C'est trois heures d'histoires dramatiques qui rendent un sermon du dimanche à l'église très agréable en comparaison. C'est à peine intéressant et certainement un film que l'on veut revoir (sauf si comme moi on ne se souvenait pas de l'avoir vu il y a presque quinze ans!).

Le seul point intéressant de ce film, est son procédé Dimension 150 (une variation de Todd-AD) qui était prévu d'être projeté sur un écran courbé avec un ratio s'approchant 2.20:1, mais a été redressé pour être mieux affiché sur nos écrans plats modernes. Même si c'est beaucoup mieux que sur DVD, la qualité visuelle n'était pas à ma satisfaction. Tout est terne et granuleux et la haute définition ne fait qu'ajouter à ce sentiment d'un master qui n'était pas de très grande qualité au départ. L'image est généralement noire, jamais aussi brillante qu'elle aurait dû l'être. Est-ce le procédé DeLuxe qui n'amène pas le charme qu'ont habituellement les productions Technicolor de l'époque? Une chose est certaine, c'est que plusieurs moments du film offrent une meilleure performance au niveau du détail, par exemple à l'intérieur de l'arche de Noé qui donne beaucoup à regarder dans chaque coin du sombre intérieur. La piste sonore aussi m'a laissé froid. Il y a comme un écho constant dans la narration autant dans la version originale trois canaux (diffusée sur quatre haut-parleurs) autant que dans la nouvelle version DTS 5.1 retravaillée pour cette édition. Le même effet se retrouve aussi dans la multitude de langues qui se retrouvent sur ce disque (à se demander pourquoi il n'y a que l'anglais, l'espagnol et le français d'indiqué derrière la pochette). Malheureusement, il n'y a aucun supplément et le menu "Extra" ne contient qu'une bande-annonce.

Il y a des films bibliques beaucoup plus plaisants à regarder que "The Bible: In the Beginning...". Ne vous laissez pas charmer par la liste d'acteurs connus (Ava Gardner, Peter O'Toole, Stephen Boyd, Michael Parks, Richard Harris et autres), car presque tous ont un rôle mineur. Il n'y a que Noé, joué par le réalisateur John Huston lui-même qui m'a fait sourire quelque moment par son air de fou!


Cotes

Film4
Présentation1
Suppléments1
Vidéo6
Audio5