Big Shot: Confessions Of A Campus Bookie
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Ernest R. Dickerson
Année: 2002
Classification: R
Durée: 83 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 25
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Stephane Lavoie
29 novembre 2002

Ceci est l'incroyable histoire véridique de Benny Silman (David Krumholtz), l'homme qui créa de toutes pièces l'un des plus gros scandales sportifs de l'histoire. Benny voulait aller à l'université Arizona State pour étudier, mais aussi pour les belles filles et le soleil à longueur d'année. En fait, il trouva tout ça et bien plus. Un soir où il faisait un gros party, il rencontre un "bookie" du nom de Troy qui l'invita à travailler pour lui pour 500 à 1000 dollars par semaine. Son travail consistait à prendre les paris sportifs de toutes ses connaissances et les payer ou les collecter après les parties. Plus il prenait de paris, plus il faisait de l'argent. Au bout de quelque temps, il décida qu'il n'avait plus besoin de Troy qui de toute façon se mettait plus de 85 % de tout le magot dans les poches sans rien faire sauf avancer l'argent. Il lance donc sa propre petite affaire. Les affaires étaient florissantes à souhait jusqu'au jour où il rencontra Joe Gagliano, le frère de l'un de ses amis. Joe était un gros parieur et lui dit que si jamais il était sur un gros coup et qu'il avait besoin d'un bailleur de fonds, il serait son homme.

Éventuellement, Benny tomba effectivement sur ce fameux gros coup. Il avait dans sa poche le meilleur joueur de basketball de l'Université Arizona State, un dénommé Stevin Hedake Smith. Smith était le meilleur compteur de son équipe. Il lui était donc facile de contrôler le jeu, de faire gagner ou perdre son équipe par une marge X de points, moyennant 20,000 $ par match. Benny appelle aussitôt Gagliano qui lui s'empresse de le faire venir à Las Vegas. Gagliano s'est associé avec deux autres hommes ayant eux aussi beaucoup d'argent. Le premier match "arrangé" a lieu le 27 janvier 1994, l'Université Arizona State contre l'Université Oregon State. Hedake joue le jeu et nos fameux parieurs gagnent beaucoup d'argent. Ils remettent ça pour un deuxième match, puis un troisième, faisant toujours de plus en plus d'argent chaque fois. C'était comme avoir les nouvelles sportives de demain, mais aujourd'hui. Benny commence à sentir la soupe chaude et veut arrêter prétextant que la saison de basketball achève et qu'il ne faudrait pas attirer l'attention. Les gros parieurs ne veulent rien savoir et mettent tellement de pression sur Benny (genre revolver entre les deux yeux) que celui-ci se doit d'obtempérer n'ayant aucun choix étant maintenant trop pris dans la machine pour en sortir. Hedake livrera-t-il la marchandise une quatrième fois?. Benny s'en sortira-t-il? Probablement pas, mais je vais vous laisser le soin de le vérifier vous-même.

J'ai adoré ce film. J'ai bien aimé la fin quand le vrai Benny Silman arrive à l'écran pour nous faire un petit sermon et nous raconter un peu où il en est dans la vie. Le plus drôle c'est que quand on voit le vrai Benny, on peut constater comment l'acteur David Krumholtz lui ressemble vraiment.

J'ai aussi aimé le fait que Benny raconte l'histoire à la caméra au fur et à mesure, que le film avance. J'ai adoré cette approche. J'ai par contre pas mal moins aimé le jeu de caméra qui très souvent est manipulé comme si l'acteur lui-même l'avait en main. Ça devient énervant à la longue.

L'image et le son sont d'une bonne qualité. Les menus sont statiques avec des photos du film comme toile de fond. Le DVD contient quelques bons extras. D'abord, un petit documentaire intitulé "It's not worth it: NCAA Sports Wagering Video " qui se veut un peu une mise en garde contre les paris sportifs pour les jeunes universitaires. Vient ensuite un vidéo maison intitulé "The Real Bookie: Benny Tells His Story" et comme le dit le titre, on y voit le vrai Benny nous raconter la vraie histoire, exactement comme elle s'est passée. Le DVD contient aussi une piste de commentaires mettant en vedette Benny Silman lui-même, David Krumholtz l'acteur qui joue le rôle de Benny, le réalisateur Ernest Dickerson et le producteur exécutif Kevin Messick. Le ton est drôle et est plus rempli d'anecdotes que d'information technique. La liste des extras se termine avec des annonces télévisuelles du film lui-même ainsi que des bandes-annonces des films Super Troopers et High Crimes mettant en vedette Morgan Freeman.

J'ai définitivement adoré ce film qui nous montre que bien souvent une toute petite chose illégale peut devenir un monstre incontrôlable qui finit toujours par nous coûter cher, très cher. Parlez-en à Benny pour voir!


Cotes

Film8
Menu2
Suppléments7
Vidéo8
Audio7.5