Blue Thunder
Special Edition
Sony Pictures Home Entertainment

Réalisateur: John Badham
Année: 1983
Classification: 14A
Durée: 109 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD20), Espagnol (DDST)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol, Portugais
Nombre de chapitres: 28
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon François Langevin
21 mai 2006

John Badham est un cinéaste qui s'est bâti une enviable réputation pour les films d'action alliant rythme et humour dans les années 1980. Parmi ceux-ci, on peut citer les Stakeout, Bird on a Wire et Nick of Time lequel était rodé au quart de tour. En 1983 il signait un film d'action héliporté répondant au nom de "Blue Thunder" dans lequel Roy Scheider se retrouvait aux commandes d'un engin volant très spécial. Sony Pictures met sur le marché une édition spéciale de ce film d'action qui va en inciter plusieurs à troquer l'ancienne édition pour celle-ci qui est fort réussie.

Frank Murphy (Roy Schneider) travaille à la division ASTRO (surveillance aérienne) du service de police de la ville de Los Angeles. Reconnu pour son tempérament instable et sa témérité, Murphy n'en finit plus de soulever l'ire de son supérieur (Warren Oates). Suspendu suite à certaines irrégularités lors de son quart de nuit, Murphy sera finalement mandaté pour tester un hélicoptère ultra moderne au design des plus éthérés surnommé "Blue Thunder", lequel fait à peu près tout sauf réchauffer votre lunch. Il connaîtra les vrais motifs derrière d'utilisation de ce type d'hélicoptère mettant par le fait même sa vie en danger.

John Badham signe un film hautement technologique qui avec le recul vieillit un peu mal. Les écrans d'ordinateur en mode caractère et autres gadgets du genre trahissent l'âge du film, mais si on s'arrête à voir ce film comme un divertissement, il conserve sa fraîcheur et nous en donne pour notre argent. L'action ne dérougit pas et les poursuites en hélicoptères sont franchement bien réussies même si elles sont accompagnées de plusieurs clichés propres à ce genre de film. Côté distribution, à noter la dernière contribution fort remarquée de Warren Oates lequel décéda d'une crise cardiaque quelques mois après le tournage du film. "Blue Thunder" lui est d'ailleurs dédié. Roy Scheider est crédible dans son rôle de flic incorrigible et Malcolm McDowell fait un excellent vilain qu'on se plaît à détester. Ajoutons à cela le petit côté voyeur du film où nous avons droit d'observer une adepte de yoga pratiquer son art dans le plus simple appareil et nous avons tout pour passer un agréable 109 minutes.

Cette nouvelle mouture propose une image entièrement rematricée qui redonne lustre et pigmentation aux couleurs. Cette nouvelle vitalité associée à un nettoyage complet de la pellicule donne un résultat fort impressionnant. Le volet sonore propose moult trames sonores dont l'originale revampée en format Dolby Digital 5.1. Tous les canaux sont mis à contribution, mais les nombreuses explosions et rafales de balles manquent tout de même de punch. Les dialogues sont clairs et justes, la musique d'Arthur Rubinstein est à propos et le mixage des deux univers est fait selon les règles de l'art.

Si les volets audio et vidéo sont supérieurs à ceux de l'édition antérieure, c'est dans les suppléments que cette édition se distingue nettement de son prédécesseur. À commencer par une trame de commentaires faite conjointement par John Badham, le monteur Frank Morris et par le coordonnateur Hoyt Yeatman . Elle est très classique dans sa forme et elle s'évertue à nous entretenir des lieux de tournage, du casting et des anecdotes entourant la production. Quelques revuettes sont également au programme. À commencer par "The Special: Building Blue Thunder" d'une durée d'environ huit minutes, qui nous explique comment a été fabriqué cet hélicoptère. Suit "Ride With the Angels: The Making of Blue Thunder", revuette qui se divise en trois parties couvrant l'ensemble de cette production. On peut écouter les sections individuellement où lancer le tout en cascade. Avoisinant les quarante-cinq minutes, on a droit à la genèse du film, aux réminiscences de tournage de la part des principaux artisans du film et de l'accueil réservé au film. Seule note négative, l'absence de Malcolm McDowell qui n'est malheureusement pas du nombre des personnes interviewées. Une entrevue faite en 1983 avec le réalisateur et son comédien principal complète les revuettes. Trois scénarimages et plusieurs bandes-annonces, dont celle du film, complètent les suppléments.

"Blue Thunder" est un bon divertissement qui tient l'auditeur sur le qui-vive. Ses plans aériens, ses poursuites endiablées, son petit côté voyeur en font un film d'une agréable compagnie. Le succès du film fût tel qu'une série télévisée et un jeu vidéo furent produits dans sa foulée. Les inconditionnels de ce film trouveront de quoi rassasier leur appétit dans cette nouvelle édition DVD très complète alors que les curieux ont une excellente occasion de la découvrir alors qu'elle se négocie autour des 20$.


Cotes

Film7
Présentation3
Suppléments7
Vidéo8
Audio7