24 Hours to Live [Blu-ray]
VVS Films

Réalisateur: Brian Smrz
Année: 2017
Classification: 13+ (QC)
Durée: 93 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (THD51), Français (THD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres: 8
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 888235025735

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
25 janvier 2017

John Wick rencontre Crank dans "24 Hours to Live", un film d'action aussi idiot qu'efficace.

Un ancien mercenaire (Ethan Hawke) qui est encore endeuillé par le décès inattendu de sa famille reprend du service afin d'éliminer des témoins gênants. Une mission qui s'avère plus difficile qu'espéré...

Il y a de ces longs-métrages qui ne semblent exister que pour multiplier le nombre de projectiles tirés et de morts brutales. "24 Hours to Live" est un de ceux-là. À partir d'un scénario d'une stupidité exemplaire qui verse même dans le sentimentalisme à deux sous, l'ancien coordonnateur de cascades Brian Smrz arrive à créer une production musclée qui ravira les plus ardents amateurs du genre. Si l'ensemble tourne rapidement en rond, il y a un malin plaisir à découvrir jusqu'où mènera ce train infernal, dont le casting assez bien retroussé compte dans ses rangs le vieux routier Rutger Hauer et le toujours excellent Liam Cunningham. Ethan Hawke mène le projet sur ses épaules, s'avérant trop gentil par moments.

La musique de Tyler Bates ne rate pas sa cible à défaut d'être originale. Les pistes sonores feront des jaloux dans leurs façons d'exploiter les enceintes qui croulent sous les bruits de balles, de flammes et d'alarmes. Les voix sont généralement audibles et afin de ne rien manquer, il y a de visibles sous-titres et un honnête doublage francophone. Les images extrêmement soignées sont composées de teintes nuancées, d'un sens inné de détails, d'une très jolie palette de couleurs et de contrastes généralement justes.

La pochette qui enrobe le héros de feu est plus risible qu'autre chose. Le menu principal du disque Blu-ray s'avère identique. Il est statique, gonflé d'une mélodie accrocheuse et dramatique. Aucun supplément ne se retrouve sur cette édition.

"24 Hours to Live" est une série B qui s'assume et qui saura divertir un spectateur peu exigeant, en quête de sensations fortes. L'effort est toutefois mené rondement et malgré son lot de défauts, un certain plaisir coupable et masochiste en ressort.


Cotes

Film4
Présentation4
Suppléments-
Vidéo8
Audio8