27 Dresses [Blu-ray]
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Anne Fletcher
Année: 2008
Classification: PG
Durée: 111 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHD51MA), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Cantonais, Mandarin, Coréen
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
2 mai 2008

Je ne connaissais pas Katherine Heigl qui pourtant tire sa popularité des séries télévisées Grey's Anatomy (dans le rôle du docteur Isobel 'Izzie' Stevens) et Roswell (dans celui d'Isabel Evans), deux émissions que je n'ai pas encore visionnées, en plus de la trentaine de films en carrière dont le récent Knocked Up. Je ne l'avais jamais vraiment remarqué auparavant, mais ici le film "27 Dresses" tient littéralement sur ses épaules. Son entourage est également bien, mais sans les émotions qu'elle laisse transparaître de son personnage, le film ne tiendrait tout simplement pas la route.

Katherine Heigl joue le rôle de Jane Nichols, une femme très généreuse, spécialement pour son employeur George (Edward Burns) dont elle est secrètement amoureuse depuis longtemps. Sa meilleure amie et compagne de travail Casey (Judy Greer) est aussi au courant et lui conseille passivement de passer à l'action et de lui déclarer son affection. Jane a aussi une autre passion assez unique, celle d'organiser les mariages de se amis, aussi étranges que leur personnalité respective. En fait, elle a été demoiselle d'honneur 27 fois et a les robes pour le prouver. Son garde-robe déborde de robes tout aussi horribles les unes que les autres. Demoiselle d'honneur perpétuelle, l'amour n'est même pas au bout du tunnel pour elle. C'est cette étrange passion qui intrigue Kevin Doyle (James Marsden) lorsqu'il croise Jane toute la soirée alors qu'elle couvre le mariage de deux de ses amies en tant que demoiselle d'honneur. Kevin a un secret. Il écrit la page des "Engagements" (il couvre les mariages mondains) pour le New York City Journal sous le pseudonyme Malcolm Doyle. Il s'adonne que Jane adore les écrits de Malcolm Doyle... mais déteste Kevin Doyle qui ne cesse de la pourchasser depuis qu'il a découvert sa passion.

Entre en scène Tess (Malin Akerman), la jeune sœur de Jane, qui par hasard tombe sur George et décide du coup de sortir avec lui. Jane l'apprend au moment où elle s'apprêtait à lui déclarer son amour. Ouch! Cependant, Tess ment à George pour lui plaire, allant même lui dire qu'elle était végétarienne comme lui. Jane se fait une mission de ruiner leur mariage, alors que Tess demande à sa grande sœur de l'aider à préparer son mariage! Double Ouch! Pendant ce temps, Kevin/Malcolm prépare un article sur la "demoiselle d'honneur perpétuelle"... Triple ouch! S'en suivent d'innombrables coups bas, déceptions de tout genre et d'examen de vie.

Je ne peux faire autrement que vous dire que j'ai adoré ce film (sans toutefois qu'il entre dans la liste des meilleurs films que j'ai aimés). Il faut aussi dire que je me suis fait charmé par les émotions réalistes qui émergent des nombreux chocs qu'expérience la vedette principale aux actions de sa sœur. J'étais aussi choqué/surpris qu'elle à certaines occasions! Ce film me rappelle un mélange de vieux films des années 50 où tout est dit sans qu'un mot ne sorte de sa bouche. "27 Dresses" n'a pas la réponse moderne toute scénarisée et la volonté de faire rire qui sortent habituellement dans les comédies romantiques qui sont exactement ce qu'elles rien de plus que des "comédies" avec de la romance. Un film beaucoup plus intelligent que la moyenne à mon avis.

Le transfert AVC de ce disque Blu-ray est assez moyen, mais certainement plus intéressant que la version DVD que j'ai pu voir. Clairement moyen lorsque nous le comparons aux disques Blu-ray de films récemment lancés par Fox. Les couleurs sont trop pâles et manqueraient de saturation pour faire ressortir l'image. Même les séquences extérieures manquent de brillance. Il y a aussi un manque flagrant de détail, comme si le négatif n'était pas prévu à une telle définition, comme si l'image était adoucie. Le film est principalement une affaire de dialogue alors la piste sans pertes DTS-HD semble un peu au-delà des besoins de celui-ci. Le mixage sonore est aussi pâle que l'image. L'animation du menu est intéressante, mais son "niveau de lecture" est assez bas alors que les couleurs des sélections de menus ne sont pas assez contrastées et que la page des suppléments est tout simplement écrite trop petite à mon goût. Cette édition Blu-ray ne fera pas les manchettes.

Les suppléments du disque débutent avec une revuette complètement promotionnelle nommée "The Wedding Party" qui donne carrément un "punch" de la fin. Sautez cet item sans faute! La revuette suivante, "You'll Never Wear That Again", est moins pire alors que nous rencontrons Catherine Marie Thomas, la designer des 27 robes du film. La revuette "Jane's World" fait rapidement le tour des plateaux de tournage du film. Ces trois revuettes sont présentées en haute définition, ce qui n'est pas le cas des scènes retranchées et de la revuette "The Running of the Brides" qui nous montre la folie des femmes lors de la méga vente annuelle de robes de mariées du magasin Filene's Basement. Il y a pour terminer des tonnes de bandes-annonces qui vous sont présentées au démarrage du film.

"27 Dresses" est un film de personnages bien intéressant grâce au scénario d'Aline Brosh McKenna (qui a aussi écrit The Devil Wears Prada), mais j'ai cependant trouvé la réalisation d'Anne Fletcher très ordinaire, sans beaucoup d'imagination. Les suppléments sont quasi inutiles, loin de rendre ce disque un item de collection. Si vous aimez les "films de filles", vous allez tout comme moi apprécier le résultat, mais peut-être pas plus loin qu'une location.


Cotes

Film7
Présentation5
Suppléments5
Vidéo6
Audio6