All About Eve [Blu-ray]
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Joseph L. Mankiewicz
Année: 1950
Classification: PG
Durée: 138 minutes
Ratio: 1.33:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51, Mono), Français (DTS51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Français
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 024543706885

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
13 mars 2011

J'ai entendu quelque part que si un film a valu la peine d'être sauvé et restauré, c'est bien "All About Eve". Je suis TRÈS d'accord avec ce fait. Il y a seulement un film comme "All About Eve" et il n'y en aura jamais plus comme lui. Ce petit bijou de cinéma est désormais offert sur disque Blu-ray dans un format digibook qui sera apprécié par les collectionneurs. Même si vous n'appréciez pas les films à texte, le plaisir ressenti lors de son visionnement en vaut vraiment la peine. Des acteurs dans leur meilleure forme, un scénario du tonnerre et une délicieuse finale comme il devrait en avoir dans tous les films.

En gros, c'est l'histoire d'actrices qui essaient de monter l'une sur l'autre pour obtenir le plus de succès... une histoire qui se répètera toujours. Cette fois-ci, le récit nous est mis en scène par deux narrateurs, d'abord Karen Richards (Celeste Holm), la femme du célèbre écrivain de théâtre Lloyd Richards, ainsi que par Addison DeWitt (George Sanders), un critique de théâtre. On nous présente Eve Harrington (Anne Baxter) est une jeune fille qui est littéralement amoureuse du talent de Margo Channing (Bette Davis), une actrice du théâtre, une grande star depuis ses débuts et le sera jusqu'à sa fin. Eve aime tellement la performance de Margo qu'elle assiste à toutes les représentations de sa dernière pièce. Cela attire le regard de Karen qui l'invite à rencontrer son idole dans son intimité. Margot, sur un coup de tête, offre à Eve la chance d'être sa secrétaire personnelle. Eve prend de plus en plus de place dans la vie de Margot qui se sent écrasée par cette jeune femme qui montre son talent d'actrice à la moindre occasion. Tout le monde y voit que du feu sauf Margot. Heureusement, Addison DeWitt voit très bien dans son jeu puisqu'il est du même genre... et du fait qu'il l'a vu tenter de séduire un homme important dans la vie de Margot. Il prend bien soin de garder son secret en se faisant ami avec Eve jusqu'au jour où celle-ci tiendra bien tout le monde par le bout de ses doigts. C'est là que le plaisir d'avoir regardé ce film prend toute sa forme.

Durant tout ce développement de l'histoire, nous souhaitons que quelqu'un la reprenne dans le détour et c'est exactement ce que DeWitt fait avec main de maître! De là, le reste du film va vous surprendre énormément et la finale va vous faire sourire encore plus! Il est intéressant de voir la fin du film dès le début, ce qui nous donne la chance de percevoir les sentiments envers Eve qui sont à leur apogée à travers la galerie de personnages. Ce film a de tout pour plaire, un scénario bien écrit rempli d'émotion et d'humour mordant, des décors et de vêtements somptueux, une brochette d'acteurs qui font friser les émotions de partout que se soit la passion de Margot, la méchanceté d'Eve ou la froideur (avec un sourire) de DeWiit. Par-dessus tout cela, il y a dans ce film une certaine actrice nommée Marilyn Monroe qui joue le rôle de Claudia Casswell, une actrice sans cervelle qui tente de percer dans le monde du cinéma en s'acharnant sur le producteur Max Fabian avec tous ses charmes. Mais joue-t-elle son propre rôle?! L'art imite réellement la vie!

Je trouve particulier de voir la réalité de cette époque où une actrice de théâtre de plus de quarante ans était considéré plus bonne à rien, même si aimée du public. Elle était remplacée par une plus jeune. Nous comprenons donc la peur de Margot vis-à-vis Eve. De plus, Bette Davis vivait la même chose dans sa vie. À 41 ans, elle croyait que c'était la fin de sa carrière d'actrice après quelques échecs cinématographiques. "All About Eve" lui prouva le contraire avec une nomination aux Oscars! En fait, ce film a obtenu quatorze nominations aux Oscar (gagnant de six), ce qui est un record qui n'a été battu que par Titanic en 1997, soit presque cinquante ans plus tard!

Le transfert numérique haute définition est franchement réussi pour un film de plus de soixante ans! Bien sûr, le choix du réalisateur était de mettre bien des choses hors focus pour attirer l'attention sur les personnages, ce qui empêche de voir bien des détails à l'arrière-plan, mais vous pouvez cependant compter les poils du manteau de fourrure de Karen lors de la sortie de la fête chez Margot! J'ai toujours apprécié les films noir et blanc en haute définition et celui-ci fait tout honneur au format avec ses noirs profonds et ses tons de gris bien étalonnés. Aux standards d'aujourd'hui, la piste monophonique gagnante de l'Oscar du meilleur enregistrement de 1950 semble bien ordinaire. Cependant, son transfert numérique est sans faute et sa musique a été distribuée un petit peu vers l'arrière. Si vous désirez vraiment la piste originale totalement monophonique, elle est aussi présente sur ce disque.

Comme suppléments, il n'y a rien de nouveau qui n'était pas déjà sur les éditions 2003 Fox Studio Classics et 2008 2-Disc Special Edition. Il y a d'abord une piste de commentaires avec des participants préenregistrés séparément, incluant Christopher Mankiewicz (le fils du réalisateur), Kenneth Geist (auteur du livre Pictures will Talk: The Life and Times of Joseph L. Mankiewicz) ainsi que Celeste Holm dont les 84 ans paraissent énormément dans sa voix. La seconde piste de commentaire, avec cette fois-ci Sam Staggs (l'auteur du livre All About All About Eve: The Complete Behind-The-Scenes Story of the Bitchiest Film Ever Made), est plus intéressante puisqu'on y parle d'éléments lié à ce qui se passe à l'écran contrairement à la précédente. Présentés en définition standard, il y le documentaire "AMC Backstory", deux revuettes de 1950 où des journalistes interviewent séparément Anne Baxter et Bette Davis sur le plateau du film - de façon très promotionnelle - ainsi que des newsreels avec l'Academy Awards, la première du film, l'immortalisation des empreintes de Bette Davis dans le ciment du fameux Chinese Theater et la remise de prix de divers magazine. Il y a aussi, en provenance du DVD 2008) les revuettes "Directed By Joseph L. Mankiewicz", "Joseph L. Mankiewicz: A Personal Journey", "The Real Eve" et "The Secret of Sarah Siddons". Il ne manque que l'historique sur la conservation et la restauration du film qui se trouvait sur le DVD de 2003 pour tout avoir.

Ce film fait partie de la série de digibook classiques de Fox et si votre budget vous demande de choisir entre les deux premiers titres, je vous suggère fortement d'y aller avec "All About Eve" au détriment de An Affair to Remember. J'ai bien hâte de voir quels autres classiques de Fox vont passer à la haute définition! (suggestion: How to Steal a Million et Two For The Road, enfin... n'importe lequel des 41 films de la collection "Fox Studio Classics" ferait l''affaire!).


Cotes

Film10
Présentation9
Suppléments8
Vidéo8
Audio8