All About Steve [Blu-ray]
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Phil Traill
Année: 2009
Classification: 14A
Durée: 54 minutes
Ratio: 1.33:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Portugais, Mandarin, Danois, Finois, Suédois, Norvégien
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-5)
Code barres (CUP): 024543626992

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
31 janvier 2010

J'adore les acteurs qui sont capables de créer une personnalité complètement différente de la leur pour un nouveau personnage. Prenez n'importe lequel acteur de la série Friends, plantez-le dans un film et il continuera à jouer le même genre de personnage que dans ladite série: Matthew Perry c'est Chandler Bing! Ça, je déteste! Mais voilà que Sandra Bullock me fait très plaisir avec un personnage très unique, très différent de ce qu'elle a joué dans le passé. Sa Mary Horowitz est divine: intelligente, hyperactive, de bonne volonté, fidèle, un peu naïve, souriante, ayant un cochon d'inde comme seul ami, vivant chez ses parents... elle sait que le monde la trouve trop bavarde, trop anormale.

Mary Horowitz n'a pas de vie sociale et ses parents lui ont organisé une "blind date" avec Steve Mueller (Bradley Cooper), un caméraman pour une station de télévision locale. Elle est aussitôt charmée par ce dernier, mais lui est rapidement éteint par ses avances et sa personnalité. Un petit mensonge blanc et il croit s'en être débarrassé. Mais Mary fait une gaffe majeure dans son travail (de là le titre du film - vous allez voir!) et se voit mise à la porte. Libre de tous engagements, elle décide de rejoindre Steve sur la route et le pourchasse d'un lieu de nouvelle à l'autre. Steve essaie de s'en débarrasser, mais je téléjournaliste Hartman Hughes (Thomas Haden Church) décide de s'en mêler pour faire une mauvaise blague qu'il entretient de ville en ville. Sur la route, Mary rencontrera des gens qui l'apprécieront pour ce qu'elle est... de toute façon, Mary ne changera pas pour personne... même pour Steve.

Les couleurs son tout à fait excellentes, parfaites pour ressortir tout le rouge des bottes de Mary et ses costumes aussi extravagants que colorés, contrastant les ternes vêtements des autres acteurs. Cependant, la palette de couleurs fait paraître la peau de personnages un peu vers l'orangé. Et des détails, vous en voulez? Déjà apparent dans les textures de tissus, vous en trouverez à tout moment dans les prises de vues, autant de la foule que du désert, malgré quelques passages un peu plus flous. Et tout ça, dans une comédie romantique où habituellement on ne concentre pas sur cela. Nous pourrions croire qu'une piste DTS-HD est un peu trop de technologie pour une comédie romantique, mais nous sommes surpris par l'activité dans l'ambiophonie. Il faut dire que "All About Steve" traîne légèrement dans le road movie et dans l'action. Les séquences de tornade et de mine ont certainement beaucoup de pep.

La liste de suppléments débute avec une piste de commentaires mettant en vedette le réalisateur Phil Traill, la scénariste Kim Barker ainsi que les acteurs Sandra Bullock, Thomas Haden Church, Bradley Cooper et Ken Jeong qui est assez rigolote (peut-être plus que le film). Cela est suivi par une série de scènes retranchées commentées qui ne sont même pas drôles, une série de bloopers commentés (commentés!?) qui ne sont pas vraiment drôles eux aussi, d'une autre stupidité nommée "Bradley Cooper and Ken Jeong's A'Cappella Duet" (le nom décrit bien le contenu... et ça aussi est commenté!) et "Crew snapshots to Mary's Rap", pas commenté, mais aussi vide de contenu. Ensuite, il y a "Hollywood Dish with Mena Micheletti" dans lequel une femme qui interview les gens du plateau du film et se croit elle-même une grosse vedette... C'est comme un Herbie Moreau féminin. Ensuite, il y a une pièce plutôt promotionnelle nommée "All About All About Steve" qui est aussi pas mal composée d'auto-félicitation. À travers toute cette cacophonie de vidanges, il y a un épisode "Fox Movie Channel Presents Life After Film School" avec le réalisateur Phil Traill qui et interviewé par des étudiants en cinéma. Vraiment intéressant, mais malheureusement présenté en panoramique non-anamorphique. Ah oui, vous avez aussi un sous-verre (copie numérique qui expirera le 21 décembre 2011) du film.

Sandra Bullock fait un retour extraordinaire au grand écran suite à une absence qui semble trop prolongée, mais pourtant elle était dans Premonition en 2007, The Lake House en 2006, Miss Congeniality 2: Armed & Fabulous et Crash en 2004. Peut-être le fait de nous offrir trois films en 2009 nous la fait remarquer. D'abord, elle nous a offert The Proposal et dernièrement The Blind Side avec lequel elle rafle beaucoup de prix cette saison. Elle nous surprend entre ces deux films avec un métrage assez comique où la personne de laquelle nous rions et avons pitié vient nous charmer et nous faire un petit peu réfléchir. Ce film ne sera pas nécessairement la tasse de thé de tout le monde, mais moi qui n'aime pas vraiment les comédies d'aujourd'hui (souvent trop vulgaires), j'ai bien aimé celle-ci. Recommandé... en Blu-ray... mais certainement pas pour les suppléments!


Cotes

Film8
Présentation5
Suppléments4
Vidéo8
Audio7