Amelia [Blu-ray]
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Mira Nair
Année: 2009
Classification: PG
Durée: 111 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-5)
Code barres (CUP): 024543641803

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
10 mars 2010

Après Charles Lindberg et Saint-Exupéry, l'aviatrice Amelia Earhart est peut-être la pionnière de l'aviation la plus célèbre. À une époque où les femmes n'étaient pas considérées comme pouvant être l'égal des hommes pour ce qui était des métiers dangereux, Amelia Earhart réussit grâce à sa passion du vol et à sa forte tête à s'imposer. Première femme à traverser L'Atlantique (comme passagère puis comme pilote en solo), elle eut assez de flair pour jouer le jeu des médias et se vendre à toutes les sauces question de financer ses exploits.

Le film "Amelia" de la réalisatrice indienne Mira Nair retrace le parcours admirable de la première femme pilote (Hilary Swank) ayant réussi à se hisser au rang de superstar. On voit comment sa relation puis son mariage avec un éditeur (Richard Gere) aux multiples contacts dans le monde journalistique l'aida à la propulser aux premiers rangs des vedettes des années 30. On voit son entêtement, sa grâce dans les victoires comme dans les défaites et son désir de liberté, sur terre comme dans les airs.

Le problème avec tout ça par contre, c'est que le film n'est pas à la hauteur de la vie de l'aventurière. Réalisé avec assurance, mais aussi avec une lourde tendance mièvre typique à la réalisatrice (on n'a qu'à penser à son horrible Kama Sutra), le personnage d'Amelia ne suscite cependant aucune chaleur ou même sympathie chez les téléspectateurs. Non pas que Miss Swank manque de talent, mais son jeu manquerait plutôt de direction. Même les personnages des amants de l'héroïne Richard Gere et Ewan MacGregor sont froids et nous laissent plutôt indifférents. Il reste le scénario qui aurait pu sauver les meubles, mais sa structure classique en flashbacks ne nous réserve malheureusement aucune surprise. Heureusement, la direction photo et les nombreux paysages aident à passer le temps et à sauver le film du désastre. Il s'agit donc ici d'une énième biographie d'un personnage connu réalisée sans âme ni originalité, comme c'est trop souvent le cas, qui intéressera seulement ceux et celles qui éprouvent une curiosité pour le personnage, ses exploits ou l'époque.

Visuellement, le transfert est très bien réussi. L'image est superbe, avec des couleurs chaudes et une netteté époustouflante. Chaque plan est impeccable et la superbe direction photo rayonne majestueusement sur ce disque haute définition. Pour l'audio, on a aussi fait un travail remarquable. Les bruits ambiants, comme le vent dans les herbes ou les ronronnements du moteur dans le silence des cieux acquièrent une dimension propre sur la bande 5.1 DTS-HD. Les dialogues banaux sont aussi bien servis par le transfert et la palette de fréquences est bien recréée.

En suppléments, on retrouve une copie numérique, une série de courts films des nouvelles de l'époque qui étaient présentées au cinéma avant le film (Movietone Newsreel), des scènes retranchées ainsi que quatre revuettes sur le film et sur la vie de l'aviatrice. Le premier s'intitule "making Amelia" et est un documentaire sur le tournage, le second, "the Power of Amelia Earhart" se concentre sur la pilote et sa gloire et les deux derniers se penchent sur l'avion qu'utilisa la femme lors de son vol fatidique.


Cotes

Film6
Présentation9
Suppléments7
Vidéo10
Audio10