American Beauty [Blu-ray]
Sapphire Series
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Sam Mendes
Année: 1999
Classification: 14A
Durée: 122 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DD51), Espagnol (DD51), Portugais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol, Portugais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 097360748062

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Laurence Hervieux-Gosselin
30 octobre 2010

La sortie de "American Beauty" en Blu-ray dans la série Sapphire chez Paramount Home Entertainment est l'occasion de redécouvrir une histoire rafraîchissante qui sera certainement transcendante dans l'histoire du cinéma américain. Récipiendaire de cinq Oscars (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleur scénario original, meilleure photographie), ce film est un véritable voyage kaléidoscopique au sein de la classe moyenne.

Les personnages, bien qu'ils soient, à première vue, des stéréotypes de la banlieue américaine, sont profondément complexes et maîtrisés parfaitement par des acteurs comme Annette Benning (sélectionnée aux Oscars) et Kevin Spacey (récipiendaire d'un Oscar). Les dialogues écrits par Alan Ball et la photographie par Conrad L. Hall sont savoureux. Après l'écoute de ce film, le spectateur ressent une satiété spirituelle et son esprit est saturé de belles images.

Vus de l'extérieur, les Burnham incarnent la famille parfaite. Regardez de plus près. Lester est mou et sait qu'il est un loser, sa femme Carolyn est désagréablement dominante, et il ne parle plus à sa fille Jenny, une adolescente complexée, même s'ils partagent le même logis. Le jour où il rencontre Angela, l'amie de sa fille, femme fatale, il retrouve la fougue de sa jeunesse et refuse désormais de se laisser marcher sur les pieds.

L'image de ce nouveau transfert haute définition plaira au spectateur moyen, mais les clients plus expérimentés verront qu'elle pourrait être améliorée. Les détails des gros plans sont plus précis dans la version Blu-ray qu'en DVD. Par exemple, un insert sur les yeux de Lester dévoile ses rides et les pores de sa peau plus précisément. Le rouge, qui est la couleur la plus importante du film, semble trop intensément mis en évidence par moments, tandis que les autres couleurs sont généralement stables et naturelles. Toutefois, les noirs sont parfois trop pâles et les blancs trop lumineux et l'accentuation des contours est percevable. Le transfert n'est pas de la même qualité que les autres sorties de Paramount. Les sons atmosphériques sont solides dans la plupart des scènes. Les dialogues sont bien audibles de la chaîne centrale. Les cris de la foule, pendant la fameuse scène des meneuses de claques, créent une ambiance réaliste. Une sonnerie à la porte pourrait faire répondre quelques spectateurs à leur porte, puisqu'elle provient d'un haut-parleur sur le côté.

Quelques suppléments, qui étaient présents sur la version DVD, ne sont plus disponibles sur cette version Blu-ray, dont les notes de production, les biographies de l'équipe et le scénario. On peut écouter une piste de commentaires très détaillés et pertinents de Sam Mendes et Alan Ball. La revuette sur le tournage est très informative. Une présentation du découpage technique de soixante minutes montre la progression du travail de Sam Mendes et Conrad L. Hall, des idées sur papier jusqu'au produit final. Deux bandes-annonces sont aussi présentes. Le produit n'est pas techniquement parfait, mais le film reste une merveille cinématographique, une critique du mode de vie américain.


Cotes

Film10
Présentation7
Suppléments7
Vidéo6
Audio8