An Affair to Remember [Blu-ray]
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Leo McCarey
Année: 1957
Classification: PG
Durée: 115 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51, DDST), Français (DDST), Espagnol (Mono)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 024543706953

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
20 février 2011

En 2003 et en 2008, je vous avais fait découvrir un petit bijou de film de la fin des années 50, remake de Love Affair tournée en 1939 par le même réalisateur, qui nous revient aujourd'hui nous la forme d'un disque Blu-ray inséré dans un digibook, le premier du genre chez Fox. Son histoire est fort simple, mais tellement travaillée qu'il en est impossible de s'en décoller. Et comment résister à la présence de Cary Grant dans un classique!

Sur un navire en direction de l'Amérique, Nickie et Terry se rencontrent. Nickie Ferrante (Cary Grant) est un irresponsable séducteur international qui n'a jamais travaillé de sa vie et passe tout son temps à charmer les filles qu'il rencontre sur son chemin, malgré ses fiançailles à une héritière américaine. Terry McKay (Deborah Kerr) est une ancienne chanteuse de cabaret qui est également en route à New York pour y rejoindre son fiancé . Ces deux personnages tombent amoureux l'un de l'autre, mais vu la célébrité de Nickie, ils tentent de camoufler leur amour, mais les autres passagers le savaient depuis le début, grâce entre autres à un photographe bien malin. Durant une escale sur la Riviera française, Nickie rend visite à sa grand-mère Janou (Cathleen Nesbitt) qui débite tout sur la vie de son petit-fils à Terry. Elle ajoute aussi qu'elle devrait le marier! Terry quant à elle a du mal à repartir de chez Janou, car elle trouve que c'est l'endroit le plus beau qu'elle n'a jamais vu. Terry et Nickie s'avouent leur amour, mais faisant pacte d'un rendez-vous dans six mois si leur vie n'a pas fonctionné comme ils avaient prévu avec leur fiancé. Le jour venu, Nickie attend patiemment Terry au sommet de l'Empire State Building... même sous la pluie... jusqu'à ce que le quai d'observation ferme ses portes. Pourquoi n'est-elle pas venue au rendez-vous? Les raisons ne font que s'étaler dans toutes les directions. La rencontre inévitable conclut cependant le film trop vite.

Même après plusieurs visionnements, cette romance vient vous chercher au plus profond de vous. Les acteurs projettent facilement leur état d'âme sur le spectateur au point où nous oublions que nous regardons un film. Je ne suis pas vraiment un admirateur de Deborah Kerr, mais dans ce rôle, elle nous partage ses rêves et ses réalités, ce qui vient nous charmer par son côté sophistiqué, mais terre à terre. Étrangement, la seconde partie du film m'a semblé beaucoup plus longue que dans mes souvenirs. Peut-être que ce sont les diverses chansons de cette seconde partie l'ont fait disparaître de ma mémoire (vous savez comment j'aime ça les musicals). Après plusieurs visionnements, nous avons aussi tous la manie de regarder partout dans le film sauf l'action principale, ce jeu de chat et de souris remplis d'obstacles qui changeront la façon de voir la vie des personnages. Vous remarquerez que partout sur le bateau il y a des commères qui ne souhaitent qu'en savoir plus sur un scandale en production, et autres babioles qui meublent les séquences, dont des angles de caméras très intéressants.

L'image offerte sur ce disque est extrêmement riche proposant un léger grain rappelant son origine. Seules les transitions montrent un grain plus sévère, mais cela fait probablement partie du négatif. L'image est bien saturée comme avec sur le DVD de 2008 et les couleurs et sont chaudes. Et revoir le petit monde de Janou en haute définition valait tout le visionnement, car les détails y sont nombreux, tout comme les scènes dans les différents quartiers du SS Constitution. J'ai cependant été surpris de voir de l'accentuation de contours dans plusieurs séquences, principalement dans les séquences sur écran bleu - me laissant croire que cela fait partie du négatif puisque le reste est du film n'en contient pas (ou presque). Les noirs auraient pu être plus profonds. La piste DTS-HD Master Audio ne fait utilisation que des haut-parleurs avant, avec très peu de directionalité.

Nous retrouvons de nouveau les suppléments contenus dans la version 50e anniversaire de 2008. Tout d'abord, il y a la piste de commentaires de l'historien Joseph McBride et de la chanteuse/doubleuse Marnie Nixon qui commence à être usée alors qu'elle se retrouve sur toutes les versions DVD du film à ce jour (même sur l'édition Cancer du sein). Il y aussi le documentaire "AMC Backstory: An Affair To Remember" et un newsreels Fox Movietone à propos de la première du film qui a eu lieu sur le bateau SS Constitution qui se promène de version en version. De la version 2008, nous retrouvons les cinq revuettes "An Affair To Remember: Deborah Kerr", "An Affair To Remember: Cary Grant", "Directed By Leo McCarey", "A Producer to Remember: Jerry Wild", "The Look of An Affair To Remember" qui sont assez intéressantes et vont profondément dans le détail de leur sujet.

La seule nouveauté parmi les suppléments est le format digibook dont je vous parlais au début. C'est le premier du genre que je vois chez 20th Century Fox (en compagnie de All About Eve). Les photos retrouvées parmi ses pages sont belles (malheureusement très peu sont en couleurs), mais les écrits y sont plutôt ordinaires, surtout lorsque nous avons déjà passé au travers des tas de suppléments sur le disque. Parlant du disque, contrairement au digibook de Warner, le disque est inséré dans une section en carton à la dernière page du livre au lieu d'être inséré dans un bidule en plastique. Cela fait en sorte que le livre est un peu moins épais. Peu importe, ces digibook ajoutent de la classe à une collection. Et si c'est comme ceux chez Warner, profitez-en maintenant parce qu'ils seront remplacés par de simples pochettes en plastique lorsqu'ils seront épuisés!

Numéro cinq sur la liste des films les plus romantiques de l'American Film Institute, "An Affair To Remember" est une de ses histoires passionnées dont plusieurs séquences nous reste collés à tous jamais dans la tête. Leo McCarey, à la réalisation, a su placer son imagination ici et là pour nous charmer le cinéphile qui sommeille en nous.


Cotes

Film8
Présentation9
Suppléments7
Vidéo8
Audio7