Barbershop: The Next Cut [Blu-ray]
Warner Home Video

Réalisateur: Malcolm D. Lee
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 112 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 883929541478

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
18 août 2016

Avant tout connu pour ses scènes d'actions dans les années 70, le "Black cinéma" a énormément changé depuis. Tout en laissant la violence de côté, cette catégorie de films mise désormais sur la comédie afin de mettre en évidence la communauté noire. Après deux épisodes vulgaires et peu subtils, "Babershop" nous revient avec un troisième épisode plus critique sur les maux qui marque la communauté afro-américaine. Spécialement la problématique des gangs de rue, ainsi que l'incapacité de tous à l'enrailler. Par ce sujet toujours d'actualité, cette nouvelle aventure de Calvin et de ses comparses pourrait bien changer la face de cette franchise qui se révélait plus ou moins bonne.

Dix ans se sont écoulés depuis que Calvin a ouvert son commerce. Son équipe toujours unie et authentique s'est toutefois agrandie, et ce lieu qui était autrefois dominé par la testostérone inclut désormais la gent féminine. Les rires et le bonheur fusent de partout et la boutique va bon train. Malheureusement, bien que tout semble au beau fixe, la guerre des gangs de rue dérange de plus en plus leur tranquillité. Au point de mettre leur famille commune en grand danger.

Pourvu d'un scénario qui décrit particulièrement bien l'équivoque des gangs de rue, le film "Barbershop: The Next Cut" se révèle non seulement le meilleur, mais également le plus intéressant de la franchise. Principalement grâce à sa critique sociale honnête qui permet par l'entremise de comédiens, de mettre en valeur leur écœurement bien ressenti contre la violence qui touche leur communauté. C'est justement lors de ces scènes qu'ils démontrent leur talent. Malheureusement, le tout se voit quelque peu gâché par la vulgarité et l'impertinence qui en a son succès. De cette manière, le cri du cœur contre les gangs de rue engendre ainsi beaucoup moins d'impact que l'on aurait souhaité. Bien que certaines blagues se montrent très drôles, la majorité rate littéralement le tir. De cette façon, le mélange entre le drame social et la comédie vulgaire entre parfaitement en symbiose afin d'offrir une œuvre magistrale. Heureusement, le tout se voit sauvé par l'interprétation attachante de ses interprètes qui permet de digérer plus facilement les manquements de son scénario. Pourtant, on ressent tout de même un certain plaisir à retrouver Calvin et ses comparses. Par contre, le tout aurait été plus divertissant s'il n'avait pas été filmé comme la captation d'une pièce de théâtre. Avec une succession de plans d'ensemble et de gros plans, le réalisateur semble avoir mis sa créativité au placard. Également composé d'excellentes pièces musicales, "Barbershop: The Next Cut" vacille entre le bon et le moins bon pour finalement nous présenter une œuvre moyennement divertissante sans plus. Toutefois, les fans de la franchise devraient néanmoins trouver leur compte.

Muni d'une image parsemée de belles couleurs et d'une reproduction des détails bien imaginée, "Barbershop: The Next Cut" démontre un aspect visuel de forte stature. Cependant, le tout devient plus dérangeant du côté son qui, par sa quasi-absence de son ambiant, n'arrive pas à créer un semblant de réaliste à l'aventure. Un fait qui rehausse notre sentiment que l'on visionne une captation d'une pièce de théâtre. Néanmoins, du côté des dialogues, le tout demeure impeccable.

La section des suppléments ne nous propose rien de vraiment captivant. Mis à part un segment promotionnel de quatre minutes sur l'envers du décor, un bêtisier par vraiment drôle et des scènes retranchées inutiles, le tout n'offre rien qui vaut vraiment le coût d'être visionner. La présence d'une piste de commentaires aurait été la bienvenue afin de soumettre au moins un élément d'information en vue d'enrichir son ensemble. De cette manière, on aurait pu savoir les motifs qui ont poussé les artisans à injecter une critique sociale dans une franchise qui n'en possédait pas auparavant.

Par son mélange de drame social et de comédie vulgaire, le film "Barbershop: The Next Cut" se perd dans deux catégories fondamentalement opposées. Bien que ses propos contre les gangs de rue demeurent pertinents, le tout se voit minimisé par des blagues à saveur sexuelle. Par ce fait, on a l'impression de visionner une production qui tente de plaire autant aux militants des droits raciaux qu'aux adolescents. Un mandat impossible qui, au final, offre un film moyennement divertissant qui maintient essentiellement notre attention grâce à ses personnages des plus attachants.


Cotes

Film6
Présentation8
Suppléments2
Vidéo9
Audio6