Babylon A.D. [Blu-ray]
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Mathieu Kassovitz
Année: 2008
Classification: 14A
Durée: 101 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Coréen, Cantonais, Mandarin, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-5)
Code barres (CUP): 024543543848

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
13 février 2009

Dès l'arrivée du cinéma sonore, les artisans de ce domaine ont dû rapidement modifier leur façon de concevoir la construction de leurs productions par l'intégration de dialogues, non seulement afin de raconter une histoire, mais également d'insuffler une personnalité à chacun des personnages. Poussant les producteurs de partir à la recherche de personnes ayant le talent pour écrire des scénarios, ces derniers ont tourné leur espoir vers divers romanciers de fiction et de théâtre afin de les aider à mettre sur pied ce nouveau cinéma sonore. Exploitant leur talent et leur œuvre, le cinéma commercial est devenu au fur et à mesure que les années passèrent, un média qui produisait davantage des transpositions filmiques que des créations originales. Toujours aussi populaire de nos jours, cette profanation littéraire est devenue une pratique courante qui, par sa mauvaise habitude de modifier des aspects importants du récit sur papier, change habituellement la vision de l'auteur, faisant du long métrage un produit moins intéressant. Subissant cette désolante transformation, le film "Babylon A.D." d'après le roman Babylon Babies du romancier Maurice G. Dantec s'avère être une très mauvaise adaptation par ses trop nombreuses coupures apportées au récit original.

Plongé dans un univers futuriste dans lequel la guerre et la dictature font rage, le mercenaire au caractère violent Hugo Conelius Toorop est engagé par le mafieux Gorsky pour escorter une jeune femme portant le nom d'Aurora de Russie, jusqu'à la ville de New York afin de la livrer aux mains d'une secte mystérieuse. Faisant face à diverses menaces, notre antihéros mettra sa vie en péril afin d'exécuter son contrat à terme, ce qui l'amènera à découvrir un secret qui pourrait causer un réel danger pour l'humanité tout entière le poussant à choisir entre la vie de la jeune fille ou la sienne.

Proposant la version présentée dans les salles de cinéma ainsi qu'une version allongée de dix minutes n'apportant rien de plus à l'ensemble de la production, mise à part la violence graphique, le film "Babylon A.D." se montre très décevant par les faiblesses contenues dans le scénario. Démontrant une vision banale du futur ainsi qu'un manque de cohérence entre les scènes, cette production est tout d'abord handicapée par sa courte durée d'une heure et demie qui semble très peu pour un roman comprenant 544 pages. Démontrant énormément de coupures dans l'œuvre du romancier Maurice G. Dantec, ce long métrage laisse malheureusement de côté toutes données scientifique et philosophique proposées par l'auteur, afin de nous présenter qu'un mauvais film d'action dépourvu de profondeur, autant au niveau du récit qu'au niveau des personnages. Démontrant des interprétations peu inspirées, l'ensemble des comédiens n'arrivent malheureusement pas à exprimer les émotions vécues par leur personnage respectif d'une façon assez convaincante pour lui offrir un aspect naturel. Manifestant aucunement son charisme habituel, l'acteur Vin Diesel qui, à défaut d'être un très bon comédien semble cette fois-ci se fondre dans la masse, perdant ainsi la prestance qu'on lui connaît grâce à ses productions antérieures. Se cachant derrière une réalisation anonyme, le talentueux cinéaste Matthieu Kassovitz nous surprend par son manque d'originalité et de rythme, donnant ainsi une production qui traîne en longueur malgré sa courte durée. Travestissant cette œuvre littéraire fort bien écrite qui aurait pu devenir un film aussi intéressant que Blade Runner de Ridley Scott, cette transposition de Babylon Babies semble dépourvue d'âme et d'intérêt.

Le film "Babylon A.D." présente dans sa version Blu-ray une qualité visuelle qui nous surprend par ses couleurs très bien reproduites, ainsi que son souci de rehausser les détails des objets présentés à l'écran. Présentant un très bon degré de contrastes, l'image laisse percevoir un niveau très faible de grain lors des scènes nocturnes sans pour autant nuire à notre visionnement. Reproduisant une pigmentation naturelle de la peau des comédiens et une impression d'une troisième dimension, l'aspect visuel de ce produit s'avère être excellent. Proposant une très bonne bande sonore DTS-HD Master Audio 5.1, cette dernière offre une grande profondeur à l'action présentée sur nos écrans en nous plongeant dans un univers sonore vivant. À l'aide d'un mixage de bonne qualité, les sons d'explosions et de l'activation des fusils réussissent à améliorer notre expérience sur le point de vue de l'intensité lors des scènes d'action.

Incluant une section de suppléments satisfaisante du côté du nombre, celle-ci se démarque par la pauvreté d'information qu'elle propose. Présentant un documentaire d'une durée de quarante minutes, nous offrant quelques informations sur l'ensemble de cette production sans toutefois rentrer dans les détails, nous laissant ainsi un peu sur notre faim. N'apportant aucunement de point intéressant qui aurait influencé la mise sur pied de cette entreprise filmique, l'écoute de ce document ressemble davantage à un ouvrage de marketing que d'un documentaire approfondi. Il y a également une courte bande dessinée numérique dans laquelle on nous présente le personnage d'Aurora, mais n'apportant pas vraiment d'information pour mieux connaître ce personnage. Une interface "BonusView" nous offre la possibilité de visionner la construction de certaines scènes marquantes de ce long métrage à l'aide d'interviews de divers artisans. Une fin alterne inutile, une galerie de photos et des bandes-annonces concluent le tout, rendant cette section acceptable pour un aussi mauvais film.

"Babylon A.D." détruit le fondement de l'œuvre originale en se contentant d'offrir un long métrage d'action dépourvu de profondeur et d'intérêt. Offrant des aspects techniques intéressants, ceux-ci n'arrivent malheureusement pas à l'améliorer d'une façon assez significative afin de rehausser la qualité de l'ensemble de cette production.


Cotes

Film5
Présentation6
Suppléments6
Vidéo9
Audio9