Batman: Gotham Knight [Blu-ray]
Warner Home Video

Réalisateurs: Yasuhiro Aoki, Futoshi Higashide, Toshiyuki Kubooka, Hiroshi Morioka, Shoujirou Nishimi, Jong-Sik Nam
Année: 2008
Classification: PG
Durée: 76 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (DD51), Espagnol (DD20), Allemand (DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Allemand, Japonais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-25)

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
25 août 2008

Il y a quelques années, les producteurs et réalisateurs de la série de films Matrix, les frères Wachowski, ont décidé de tenter mettre au défi plusieurs animateurs japonais, qui les auraient inspirés au développement de la série, à réaliser des courts-métrages d'animation aux alentours de la mythologie de la matrice. Le résultat final donna jour à The Animatrix qui proposait huit histoires avec des looks bien différents d'entre eux. Aujourd'hui, le disque "Gotham Knight" propose semblablement le même défi, mais cette fois avec le personnage de Batman à travers l'univers laissé entre les films Batman Begins et le récent The Dark Knight. C'est l'année Batman, alors pourquoi pas y aller au maximum!

Pour apprécier complètement ce disque, il faut aimer tous les types d'animation. Pour ma part, il y a certains segments qui me déplaisaient un peu à mon œil, spécialement "Have I Got a Story For You" réalisé par Shoujirou Nishimi de la plume de Josh Olson. Malgré son design digne des plus belles fabulations de drogué, l'histoire qui en découle est simple, mais nous intrigue au moment où nous nous rendons compte qu'elle est racontée à l'envers. Viens à la suite "Crossfire" de Futoshi Higashide, écrit par Greg Rucka, dans lequel nous voyons les deux policiers sélectionnés par le lieutenant Gordon avoir des doutes sur Batman. "Field Test", écrit par Jordan Goldberg et réalisé par Hiroshi Morioka, est le plus ordinaire des six films. Il présente une journée dans la relation entre Bruce Wayne et Lucius Fox, le test d'un gadget et une conclusion philosophique. Le "Darkness Dwells" de Yasuhiro Aoki et David Goyer est plus typique de l'action que nous pourrions retrouver dans un comic. Batman y rencontre Killer Croc et Scarecrow. Le scénario de Brian Azzarello pour "Working Through Pain", réalisé par Toshiyuki Kubooka, se veut un étalage en deux temps représentant un Batman mal en point et des flashbacks sur son passé où il a appris à supprimer la douleur. Le réalisateur Jong-Sik Nam se joint au scénariste Alan Burn pour créer le dernier segment qui est certainement celui qui contient le plus d'action, le plus d'histoire alors que le héros pourchasse un tueur d'une précision telle qu'il gênerait Bob Lee Swagger.

"Gotham Knight" est proposé simultanément sur DVD et sur disque Blu-ray. Disons que j'ai préféré voir le tout sur format Blu-ray. Ce disque prouve de nouveau que la haute définition travaille à merveille avec toute sorte d'animation, qu'elle soit 2D ou 3D. Revenons au segment "Have I Got a Story For You" que je n'ai pas beaucoup aimé, mais seulement pour ce qui est de sont animation de premier plan. Les arrière-plans ont quant à eux été générés par ordinateur dans une précision tout à fait hallucinante en haute définition. À voir! Mais généralement, comparé au DVD, ce ne sont que les couleurs qui sont plus brillantes et il y a un peu moins de grain visible grâce à une définition plus élevée ainsi que des angles plus doux pour la même raison. J'ai vu mieux. J'ai entendu mieux aussi, car cette édition ne propose qu'une piste sonore Dolby Digital 5.1 qui, malgré son débit un peu plus élevé, reste de la définition auditive standard. Cela ne veut pas dire que le film sonne mauvais, au contraire. On nous offre une ambiophonie et une basse puissante pour la musique, mais pour ce qui est des effets et des dialogues, c'est principalement à l'avant que le travail se fait.

Je suis un peu surpris de la quantité de suppléments qui se retrouve sur ce disque, mais un peu déçu que le tout ne soit offert qu'en résolution standard. Il y a d'abord des pistes de commentaires par le vice-président senior de DC Comics Gregory Noveck, l'ancien éditeur de Batman Dennis O'Neil et l'acteur vocal Kevin Conroy. Les opinions et les informations coulent à flot, mais c'est un peu trop "fanboy" à mon goût, mais peut être pas assez informatif pour un vrai admirateur. Les revuettes "Batman and Me: The Bob Kane Story" et "A Mirror for the Bat: The Evil Denizens of Gotham City" ont ensemble une durée d'une minute de moins que les courts-métrages de ce disque. Le premier item est un assemblage d'interviews et de photographies du biographe Tom Andrae qui parle en long et en large du créateur de Batman alors que la seconde pièce se concentre sur l'évolution des méchants de Gotham, dont Joker, Penguin, Riddler, Two Face, Catwoman, Poison Ivy, Deadshot et Harley Quinn. Un autre 79 minutes s'ajoute au disque alors que l'on nous propose quatre épisodes de la série télévisée "Batman: The Animated Series". Bien sûr, on nous propose comme sur tous les disques DC Comics un aperçu du titre en production, soit "Wonder Woman".

J'aime bien Batman, mais je ne suis pas un si grand fan que cela. Personnellement, c'est un titre que j'aurais loué par curiosité, mais rien de plus. Même de grands fans de la chauve-souris m'ont dit que c'était ordinaire. Je dirais pour ma part que c'est intéressant tout au plus.


Cotes

Film6
Présentation5
Suppléments6
Vidéo7
Audio6