The Battle of Britain [Blu-ray]
MGM Home Entertainment

Réalisateur: Guy Hamilton
Année: 1969
Classification: G
Durée: 132 minutes
Ratio: 2.35:1
Codec: 1080p (MPEG-2)
Langue: Anglais (DTSHD51MA, DD51, Mono), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Cantonais, Coréen
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-25)

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
7 juin 2008

Cela fait bien longtemps que j'attends de voir un bon classique de la Seconde Guerre mondiale (un de mes sujets cinématiques préférés) sur disque Blu-ray. La fête des Pères est le moment pour plusieurs studios pour ressortir les titres catalogue western et de guerre sur DVD et cette année pour la première fois sur disque Blu-ray. Enfin le moment pour une partie de plaisir.

"Battle of Britain" est la recréation d'un moment décisif qui a changé le cours de la Seconde Guerre mondiale. En 1940, l'Angleterre était la cible suivante des Allemands après l'invasion de la France (même s'ils affirmaient le contraire). Durant la première phase des attaques de la Luftwaffe allemande, la Royal Air Force (RAF) était affaiblie et comportait dans ses rangs que majoritairement des novices et des étrangers (Polonais et Tchèques). En août, la RAF parvient à lâcher quelques bombes sur Berlin, un geste qui donna un regain d'énergie aux pilotes, mais rendit aussi furieux les officiers allemands qui ordonnèrent le bombardement des populations civiles des villes anglaises et plus particulièrement de Londres. La RAF s'est reprise en main et, grâce entre autres à ses avions Spitfire, remporta de grandes victoires jusqu'à ce que Hitler abandonne l'idée de prendre sa revanche sur les Britanniques et déplace ses Messerschmitts vers l'URSS.

Dans "Battle of Britain", le réalisme est à l'honneur avec des spectaculaires combats aériens avec de vrais avions (et bien sûr du film d'archive et quelques maquettes qui explosent). On se laisse prendre à cette histoire victorieuse, malgré des dialogues très superficiels. Avec une longue brochette d'acteurs, dont Harry Andrews, Michael Caine, Trevor Howard, Curd Jürgens, Ian McShane, Kenneth More, Laurence Olivier, Nigel Patrick, Christopher Plummer, Michael Redgrave, Ralph Richardson, Robert Shaw, Patrick Wymark, Susannah York et Michael Bates, il est certain que le tout doit se dérouler sans trop de bla-bla si l'on veut que tout le monde passe leur message à l'écran. Le scénario est certainement mauvais (surtout l'histoire entre Susannah York et Christopher Plummer), mais la recréation de l'histoire est plutôt intéressante.

Je m'y attendais, mais c'est toujours décevant de voir du grain provenant du négatif dans une édition haute définition. C'est certain que nous désirons une image nette sans défauts, mais ces défauts sont historiques, justement signe de l'utilisation d'un type de négatif particulier. Cela résulte à un certain fourmillement dans l'image, particulièrement sur certaines couleurs. Il y a aussi le fait d'utiliser MPEG-2 pour compresser l'image qui n'est pas la meilleure solution disponible aujourd'hui. La compression introduit ici de l'accentuation de contours sur bien des éléments. Mis à part ce côté numérique, nous pouvons apprécier une belle saturation au niveau des couleurs, typique des films de cette époque. Il y a une certaine inconsistance dans la qualité de l'image qui rend le métrage un peu décevant en haute définition, sans toutefois être mauvais. Pour le son, on nous offre un trio de pistes sonores qui traverse d'un côté à l'autre la gamme de résolution, mais c'est la version originale mono qui sonne vraiment la mieux. La DTS-HD sonne vide et la Dolby Digital 5.1 sonne encore pire. Cette dernière propose aussi un remixage de la trame musicale de Sir William Walton. Certainement l'âge du film doit être considérée, alors n'attendez vous pas à trop d'effets ambiophoniques. Il n'y a aucun supplément à bord, ce qui est décevant devant la version DVD qui remplit deux disques de revuettes sur la production et de revuettes historiques en plus d'une piste de commentaires qui aurait pu facilement pour sa part se retrouver ici.

"Battle Of Britain" est un bon film de guerre que je suis bien heureux de retrouver sur disque Blu-ray, mais pas autant que Patton et The Longest Day qui ont été lancé en même temps. Tout comme avec le disque A Bridge Too Far, il n'y a pas de suppléments à bord, ce qui risque de repousser l'achat à bien des gens.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments-
Vidéo6
Audio5